Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Pierre Quader


    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 10) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

       

      La question est donc de savoir comment elle va disparaître, ou encore quel niveau de sauvagerie, d’horreur et de barbarie elle va exercer pour survivre à tout prix ? Cela dépend des moyens que le Peuple sera à même de déployer pour la contenir.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 9) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Pour ce qui est de la crise migratoire, due en grande partie à la longue exploitation des peuples du tiers-monde, par les pays riches et impérialistes, ainsi qu’aux diverses guerres de rapine et de pillage, un régime socialiste, à la fois, fermerait ses frontières à ces déplacement anarchique, tout en favorisant le développement économique et la libération nationale de ces pays, qui ont besoin de cette main d’oeuvre qui fuit la guerre et la misère. Mettre fin à l’exploitation de ces pays par les pays riches capitalistes, et débarrasser ces pays de la domination de la bourgeoisie compradore, et des couches féodales et patriarcales, mettrait rapidement un terme à ces déplacements massifs anarchiques de population. Cependant, un régime socialiste protègerait naturellement les révolutionnaires opprimés dans ces pays, ainsi que les apatrides.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 8) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      La dernière illusion à faire tomber, afin de dessiller les yeux du Peuple, c’est que la classe bourgeoise , dans le cadre de la société existante, telle qu’elle a évolué, est tout à fait incapable de trouver des solutions pérennes. En même temps, il s’agit de convaincre le peuple que lui, et lui seul est à même de mettre en œuvre les nouvelles solutions aux nouveaux problèmes.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 7) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

       

      Accaparant tous les pouvoirs économiques, s’appropriant les moyens de production, la bourgeoisie a organisé toute la société uniquement à son profit (chemins de fer, routes, énergies, écologie, etc.), prenant des directives pour tenir le Peuple à l’écart de tous ces rouages.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 6) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Ainsi, partout où il y a une décision importante à prendre, une mesure politique, économique, sociale, culturelle, il y a la marque de la bourgeoisie.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 5) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      En un mot, la « démocratie » dite « participative », qui se concrétise par des élections à tous les niveaux (dans les entreprises, dans les syndicats, etc., mais surtout dans les divers niveaux administratifs, depuis l’Etat, avec les élections présidentielles, et parlementaires, etc. jusqu’au niveau de la plus petite commune) ne vise pas à donner TOUT le pouvoir au Peuple (ou à l’expression de la majorité des votants de celui-ci, lors des élections) mais à prendre TOUT le pouvoir au Peuple,et à le transférer et le maintenir au service d’une petite caste, la grande bourgeoisie des monopoles et des finances. Malgré toutes les manœuvres frauduleuses, il est important que lors des élections bourgeoises, un jury populaire fiable, témoin et juge de la régularité des élections, soit présent dans chaque bureau de vote !

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 4) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Du côté de la classe bourgeoise, il y a une classe politique corrompue, qui ne dit jamais la vérité, mais qui déguise celle-ci de mille apprêts, afin de tromper son monde. Il faut, très vite, interdire à cette classe politique corrompue, l’accès aux fonctions publiques et aux mandats électifs, comme cela a été fait, lors de la grande révolution bourgeoise de 1789, en interdisant aux députés de la première assemblée nationale de se représenter au scrutin de la seconde assemblée. Comment peut-on laisser à une classe politique, qui comprend de nombreux corrompus, jamais vraiment condamnés par la justice bourgeoise (comme DSK, Pasqua, Balkany, etc.), et qui, dans son ensemble, a failli dans ses diverses misions, la possibilité de se présenter ou se représenter à des mandats qui lui servent à s’enrichir individuellement et qu’elle ne met jamais au service du Peuple ?

       

       

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 3) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Aujourd’hui, le Peuple reste encadré par une classe bourgeoise qui a organisé l’économie à son avantage, et qui s’accapare l’essentiel des richesses, au nom du droit bourgeois de la propriété. Le système capitaliste prend presque Tout au peuple, ce presque TOUT étant accaparé par la classe bourgeoise, qui ne laisse au Peuple que les miettes – miettes importantes lors des périodes d’expansion (« Trente Glorieuses », 1945-1975), grâce à l’exploitation impérialiste à outrance des pays en voie de développement, ou lorsque le Peuple réussit à grappiller des avantages par ses luttes, -- ou miettes moins importantes lors des périodes de crises (« Cinquante Piteuses », 1975-2025), ou par la montée en puissance et la résistance à l’exploitation des pays émergents, et lutte pour leur indépendance des pays en voie de développent, ou parce que le mouvement social est en retrait quant aux luttes sociales.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 2) PREMIER CAHIER DE DOLEANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Les deux forces sociales essentielles en présence sont, d’une par part, la classe bourgeoise, représentant au mieux cinq pour cent de la population totale, et d’autre part, le Peuple, représentant quatre-vingt quinze pour cent de la population totale.

    • a posté un article :

      LE PERE DUCHESNE -- NUMERO SEPT – 17 NOVEMBRE 2018 (Partie 1) PREMIER CAHIER DE DOLÉANCE QU’EST-CE QUE LE PEUPLE ?

      Régler ce déphasage entre une infrastructure, déjà « socialiste, et une superstructure dominée par la classe bourgeoise, c’est mener jusqu’au bout la révolution prolétarienne, qui enfin donne au Peuple tous les pouvoirs, économique, politique et culturel. Le Peuple, qui est TOUT économiquement, par son Travail, demande à devenir TOUT également, politiquement et culturellement.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 26)

      Question : Avant de renoncer complètement à tous ses désirs, il faut au préalable les satisfaire pleinement…

      Le Maître : C’est vouloir éteindre un incendie en arrosant les flammes avec de l’essence ! Plus les désirs sont satisfaits, plus les samskâra (tendances innées) s’enracinent. Ils doivent d’abord devenir plus faibles avant de cesser de s’imposer. Cet affaiblissement ne peut survenir qu’en se réfrénant, et non pas en s’abandonnant aux désirs.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 25)

      27 La Réalisation est déjà là. L’état libre de toute pensée est le seul état réel. Il n’y a aucune action correspondant à une réalisation. Y a-t-il quelqu’un qui ne réalise pas le Soi ? Y a-t-il quelqu’un qui nie sa propre existence ?

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 24)

      23 Le Maître donna la vraie signification de la foi chrétienne de la façon suivante :

      • Le Christ, c’est l’ego
      • La croix, c’est le corps
      • Lorsque l’ego est crucifié et périt, ce qui survit est l’Etre absolu (Dieu) (cf. : « Moi et mon Père nous sommes un ») et cette glorieuse survivance est appelée Résurrection.

       

       

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 23)

      6 Le silence est le véritable enseignement, l’enseignement parfait. Mais il ne convient qu’aux chercheurs les plus avancés. Les autres sont incapables d’en retirer toute l’inspiration, c’est pourquoi ils ont besoin des mots pour expliquer la vérité. Mais la vérité est au-delà des mots et ne donne prise à aucune explication. Tout ce qui est possible est d’en montrer la direction.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 22)

      10 Lorsqu’un homme est mûr pour recevoir l’enseignement et que son mental est prêt à s’immerger dans le Cœur, l’enseignement provoque un effet foudroyant et il réalise le Soi correctement. Autrement, il y a toujours lutte.

       

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 21)

      24 SOMMEIL : Dans votre sommeil, vous n’étiez pas conscient du monde et de ses souffrances ; à l’état de veille vous en prenez conscience. Restez dans l’état dans lequel vous n’étiez pas affligé de tout cela. Autrement dit, lorsque vous n’avez pas conscience du monde, vous n’êtes pas affecté par ses souffrances. Quand vous restez le Soi, comme dans le sommeil, le monde et ses souffrances ne vous affectent plus. Par conséquent, intériorisez-vous. Voyez le Soi ! Ce sera la fin de ce monde et de ses misères.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 20)

      12 Le samadhi est notre état naturel. C’est le courant sous-jacent à tous les trois états. Cela, c’est-à-dire le « Je » (le Soi), n’est pas dans ces états, mais ces états sont en Lui. L’état de samadhi est toujours présent, même dans les activités de la vie quotidienne (vyava âradâsa). Nos activités pratiques (vyavahâra) n’ont pas d’existence séparée de l’état de samadhi. L’écran de cinéma demeure inaltérable, que la projection des images ait lieu ou non. Ainsi le Soi est-il toujours présent, soit quand l’activité journalière se déroule (vyavahâra), soit quand la paix seule prévaut (shanti).

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 19)

      6 Ce sont des états changeants. Le passé est révolu, le futur arrive et le passé s’en va. Aucun de ces états changeants n’est vérité. La vérité est réelle, toujours identique, que ce soit dans le passé, le présent ou l’avenir. Vous êtes cette vérité immuable, constante, inchangée, toujours pareille à elle-même.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 18)

       

      20 Il faut commencer par faire cesser l’agitation mentale. L’esprit doit être apaisé, détourné de ce qui le distrait et entraîné à l’introspection. Le premier pas, c’est l’indifférence au monde extérieur ; ensuite, vient la pratique de l’introspection. Cette indifférence se manifeste quand on prend conscience de la nature éphémère des phénomènes extérieurs. C’est ainsi que l’on perd tout intérêt pour l’argent, la renommée, les plaisirs, etc.  La notion de « je » doit être analysée au moyen de l’investigation ; il faut remonter jusqu’à sa source, le Cœur.

      « Le but est difficile à atteindre », « Je suis très loin de la Réalisation », « Que de problèmes à résoudre avant de parvenir au Réel » : ce genre de pensées doit être évité car elles constituent autant d’obstacles ; elles proviennent du faux moi, de l’ego ; elles sont erronées. Ne doutez jamais que vous êtes la réalité ; vivez avec cette idée. Ne la repoussez pas dans un avenir hypothétique.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 17)

      8 C’est le Pouvoir supérieur qui fait toutes choses et l’homme n’est qu’un instrument. S’il accepte cette position, il est libre de tout ennui, sinon il les invite.

      Prenez par exemple, une figure sculptée sur un gopuram [tour située à l’entrée d’un temple] qui donne l’impression de porter le poids de la tour sur ses épaules. Son attitude, son regard, donnent l’impression d’un effort considérable. Mais réfléchissez. La tour est bâtie sur la terre et elle repose sur ses propres fondations. Le personnage fait partie de la tour, mais il est fait de telle sorte qu’il semble la soutenir. Il en va de même pour l’homme qui garde le sentiment d’être l’auteur de ses actes.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 16)

      51 Une femme s’imagine par erreur avoir perdu son collier, qu’elle a toujours à son cou. Elle se met à le chercher partout, jusqu’à ce qu’une amie lui dise qu’il est à son cou. C’est elle qui a créé son sentiment d’avoir perdu le collier, sa propre anxiété de le rechercher, puis son propre plaisir de le retrouver. De même, le Soi est toujours présent, que vous le cherchiez ou non. Tout comme la femme s’imagine que son collier a été retrouvé, de même éprouve-t-on le sentiment que le Soi, toujours présent ici et maintenant, se révèle lorsque cessent l’ignorance et la fausse identification. C’est ce qu’on nomme Réalisation. Mais il n’y a rien de nouveau. C’est simplement l’élimination de l’ignorance et rien de plus.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 15)

      48 Qu’est-ce que la PEUR ? Ce n’est qu’une pensée. S’il y avait quelque chose d’autre que le Soi, il y aurait lieu d’avoir peur. Qui est celui qui voit quelque chose d’autre, extérieur à lui-même ? C’est l’ego qui s’élève en premier et qui considère les objets comme extérieurs. Si l’ego ne s’élève pas, le Soi seul existe et reste sans second (sans manifestation extérieure). Toute chose extérieure suppose un spectateur intérieur. En le cherchant à l’intérieur, tout doute, toute peur – non seulement la peur, mais toutes les autres pensées centrées autour de l’ego – disparaîtront en même temps que celui-ci.

      49 Si vous voyez le monde, c’est que vous avez lâché le Soi. Par contre, si vous tenez fermement le Soi, le monde n’apparaîtra pas.

       

       

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 14)

      3 Rien n’arrive à l’existence ou ne cesse d’exister, car seul le Soi existe et il est la seule réalité immuable. Le temps, l’espace, la cause et l’effet, n’existent que dans l’esprit d’un ajnani, et l’expérience du Soi révèle leur non-existence. C’est l’ego qui est à l’origine du monde ainsi que de toutes les sciences, et des recherches infinies qu’elles engendrent. Si cet ego est dissous par l’investigation, tout l’édifice du karma accumulé s’écroule et seule demeure la réalité du Soi.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 13)

      53 LOIS UNIVERSELLES :

      • Karma et libre-arbitre : Il faut demeurer dans le Soi, ne pas s’égarer dans le monde des désirs et des ambitions ; il faut se contenter de ce que Dieu vous donne et être sans ego. L’être réalisé ne connaît ni passé, ni présent, ni avenir ; il a transcendé le temps, car il vit dans le Soi intemporel.
      • Le mal. Souffrance et bonheur : C’est de votre faute si vous ne vous connaissez pas vous-même. Si l’on connaît ce qui est né (l’ego), tous les maux disparaissent. C’est l’esprit qui perçoit la misère, le mal etc. Ne voyez que le Soi. Nous avons emprunté ce véhicule afin de connaître notre état véritable. La souffrance cesse d’exister pour celui qui renonce à percevoir par l’intermédiaire des sens physiques et commence à se rendre compte que tout est son propre Soi. Quitter le Soi est la cause de tous les malheurs.
      • Naissance et mort. Réincarnation : Le Soi est indépendant du corps.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 12)

      31 La peur est un effet dû à la conception dualiste de la vie, opposant l’homme, le sujet pensant, au cosmos qui l’entoure, l’objet. Cet élément de la peur est un effet dû à la conception dualiste de la vie. Aussi longtemps que l’homme se sent comme une entité séparée et distincte de l’univers, aussi longtemps qu’il n’a pas découvert l’harmonie et même l’identité de son âme individuelle avec celle du cosmos, la peur et toutes les souffrances de la vie sont inévitables et continues.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 11)

      21 Les obstacles qui empêchent la stabilité de la Félicité ininterrompue sont :

      1. L’ignorance, qui est l’oubli de son Etre pur.
      2. Le doute qui consiste à se demander si l’expérience fut celle de la Réalité ou de l’irréalité.
      3. L’erreur qui consiste à penser « Je suis le corps » et à croire que le monde est réel.

      On surmonte ces obstacles en écoutant la Vérité, en y réfléchissant et en se concentrant sur elle.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 10)

      50 Pourquoi redouter la mort ? La mort ne peut signifier le non-être. La conscience est notre vraie nature. Le monde, le corps, etc., sont tellement gravés en nous que nous prenons cette conscience relative pour le Soi. La pure Conscience est au-delà de la conscience relative et de l’inconscience.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 9)

       

      49 Vous devriez vous immerger dans la source même. Parfois nous y parvenons inconsciemment, comme dans le sommeil, la mort ou l’évanouissement. Mais qu’est-ce que la contemplation ? C’est s'immerger dans la source consciemment. Et parce que vous êtes capable de vous immerger dans la source consciemment, la peur de la mort et de l’évanouissement disparaîtra.

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 8)

      10 Vous voyez le monde autour de vous parce que vous vous identifiez au corps et dites alors que l’état de veille est rempli de choses superbes et intéressantes. L’état de sommeil apparaît terne parce que vous n’y êtes pas présent en tant qu’individu, et que dans ce cas ces choses n’étaient pas. Mais quelle est la réalité ? Il y a continuité de l’être dans l’ensemble des trois états, mais pas de continuité de l’individu et des objets.

       

    • a posté un article :

      « Je suis » (selon Ramana Maharshi).(Partie 7)

      9 La vérité est tellement simple. Ce n’est rien de plus que d’être dans son état originel.

    Plus...

    Blogs de Pierre Quader

    Blogs favoris

    Pierre Quader n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    Pierre Quader ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    Pierre Quader n'est suivi par aucun membre