Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • PL Sisley


    Facebook Twitter';

    Ouvert, curieux et créatif, je suis un éternel apprenant de la vie et heureux de l'être. Je suis constamment partagé entre analyse et intuition, ce qui m'évite d'avoir des certitudes rigides ou des illusions nocives.
    @
    Open-minded, curious and creative, I am a lifelong learner and pleased with it. I'm constantly shared between analysis and intuition, what makes me avoid having strict certainties or harmful delusions.

    • a posté un article :

      2. THE DISTANT FRIEND I AM - the true nature of my friendship

       

      Here I describe on which main base friendship with me is founded. I explain how much it has to be well-understood if you want to be or stay in my circle of friends and acquaintances. I also remind each one about difference between quality and quantity related to time spent together and to the number of people around someone.

      NB : A French translation comes after the original text in English.
              Une traduction française suit le texte original en anglais.

       

    • a posté un commentaire sur l'article 54. MA LENTEUR PUGNACE - affirmer et défendre ma valeur propre de PL Sisley

    • a posté un commentaire sur l'article Le révolté du Bounty de loupzen

    • a posté un commentaire sur l'article Sale con je suis, sale con je resterai. de loupzen

    • a posté un commentaire sur l'article OSLO : MON AMOUR DE CHAT ! de La plume de N. Ghis.

    • a posté un commentaire sur l'article A propos de Pierre Rabhi et ses colibris... de fée des agrumes

    • a posté un commentaire sur l'article Relatif de fée des agrumes

    • a posté un commentaire sur l'article Ôde à l'exil de tchina30

    • a posté un commentaire sur l'article Rue de CLERY - Madame Elisabeth VIGEE LEBRUN de Dona Rodrigue

    • a posté un article :

      55. L’ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ INDIVIDUELLE : UN ENJEU D'ÉTAT

       

      En regardant de nombreuses vidéos d'affaires criminelles aux Etats-Unis, autant par plaisir que par curiosité scientifique, j'ai été frappé de voir combien le manque de protection publique de la santé individuelle pesait dans certains dossiers. Un parallèle s'est également fait avec la marche forcée du système de santé français vers une libéralisation à l'anglo-saxonne : la crise du Codiv-19 a révélé l'état de fragilisation avancé de la protection sociale de la santé individuelle en France. Cet article, fruit d'une réflexion inattendue, mène à un constat objectif : la médecine authentiquement humaine ne peut qu'être publique et inclusive. Quand soigner devient un outil de profit financier, c'est un facteur de crainte populaire et de désordre individuel comme social.

       

    • a posté un article :

      54. MA LENTEUR PUGNACE - affirmer et défendre ma valeur propre

       

      Ce texte met en exergue un trait prégnant de ma personnalité : la lenteur. Il parle du processus de réflexion qui s'est mis en branle en moi face aux injonctions permanentes de la société occidentale pour aller vite, toujours plus vite, sans qu'on sache toujours pourquoi exactement, mais pour une finalité, elle, bien déterminée : l'intérêt particulier d'autres gens qui n'en ont jamais rien à faire de moi et de ma vie. J'ai donc au fil du temps opéré un reparamétrage progressif de ma posture morale vis-à-vis de ma lenteur afin d'en voir les bons aspects. Je ne m'en laisse plus conter depuis. C'est ferme... avec le bras d'honneur pour ceux que mon rythme lent dérange. La porte de sortie de ma vie est alors grande ouverte, sans regret.

       

      53. MA LENTEUR PUGNACE - affirmer et défendre ma valeur propre

       

    • a posté un article :

      53. L'ANTRE DE LA BÊTISE HUMAINE - quand une crise révèle un égoïsme social abyssal

       

      Une crise sanitaire mondiale a surgi soudainement et s'est installée pour plusieurs semaines dans de nombreux pays sur terre. Elle est déjà un événement historique majeur tant ses répercussions sont gigantesques en termes de santé et d'économie. Sur le plan financier d'ailleurs, le pire est encore à venir, on le sait. Mais à court terme, cette crise est avant tout un révélateur fondamental de là où en est l'homme dit moderne par rapport à ce passé psycho-biologique lointain qu'il tend à mépriser : nous serions civilisés.  Avant, c'était le temps des sauvages. Or, en l'espace d'un weekend, des comportements d'un égoïsme phénoménal se sont exprimés, parfois avec violence : la peur la plus triviale s'est emparée des cœurs de certains au point d'être plus dangereuse que le virus lui-même. Cette crise du coronavirus est concrètement une antichambre de la bêtise humaine portée à son paroxysme comme tout événement historique qui lance un défit majeur à l'humanité. Avant de voir émerger de façon solide des comportements positifs, la sottise humaine aura fait bien des ravages dans les consciences, au risque d'allumer un incendie social tout court.

       

    • a posté un article :

      52. CHÈRE ANNIE, TOUT SIMPLEMENT

       

      Ce 28 février, l'actrice Annie Girardot nous a quittés voici 9 ans exactement. A l'époque, la nouvelle de son décès m'avait fortement ému : Mme Girardot représentait une part importante de ma jeunesse avec quelques autres parmi les artistes célèbres. Sa gouaille populaire et sa simplicité lui avaient conféré une proximité jamais démentie avec les gens du peuple auxquels j'appartiens. Annie, elle "parlait" à mon cœur. C'est tout. Je tenais un autre blog à l'époque où j'ai rendu hommage à l'immense actrice mais aussi à la personne qu'elle fut. Annie Girardot était une femme sincère, authentique, touchante qui a bercé mon enfance et mon adolescence. Je republie ici le texte rédigé sous forme de lettre dans une version légèrement réactualisée. 

       

      52. CHÈRE ANNIE, TOUT SIMPLEMENT

       

    • a posté un article :

      51. SUR LA BONTÉ DE L’ATHÉE ET DU CROYANT EN DIEU

       

      Une citation de Jean d'Ormesson dont l'esprit vif m'a toujours interpellé m'a mené à réfléchir sur l'altruisme. Dans cet article, je compare les athées aux croyants religieux, ceux chrétiens surtout puisque le christianisme est la religion fondatrice de la société occidentale via divers courants. Bien sûr, tout croyant d'une autre religion est également concerné en raison du sujet : l'acte authentiquement altruiste est celui qui se fait sans rien attendre en retour, et surtout pas une récompense ou un salut divins, ni même un effacement de dette karmique (cf. causalité de la vie selon certaines religions). L'acte bon par nature est gratuit mais surtout universel : il concerne tout le monde, athée, agnostique, déiste ou croyant religieux.

       

    • a posté un article :

      50. TROIS VARIATIONS INTIMES SUR LE RÊVE-PROJET

       

      En ce début d'année où vœux et résolutions sont exprimés tous azimuts, je livre ici à travers trois textes courts comment je vois la poursuite de mes rêves, de tous ces projets à venir malgré les embûches de la vie. Ces futurs projets se fondent sur l'énergie de la créativité, la même qui m'a fait rédiger ces trois écrits où je manie la métaphore. Ayez de beaux rêves chers lecteurs ! Et surtout, qu'ils deviennent autant de projets en cours ! Ce qui importe, c'est l'action : les regrets n'ont alors plus cours. Quant à la réussite ou l'échec, la question n'est pas abordée ici pleinement : je ne fais que l'évoquer à travers Le mouton bleu nuit, le 2è texte de ce triptyque littéraire. La vie est une énergie qu'il faut déployer en acceptant de n'avoir pas réponse à tout. Vivre est un voyage permanent dans l'inconnu.

       

    • a posté un article :

      49. TIENS, NOËL DIVISE ! - les totalitarismes musulman et d'extrême-gauche à l'oeuvre

       

      Cet article fait référence et répond à un autre texte publié sur ce blog en décembre 2015. Dans ce précédent écrit, j'associais islam et Noël suite à ce que j'avais pu voir à l'oeuvre sur le terrain de ma vie pendant plusieurs années : des croyants musulmans respectant sincèrement la tradition de Noël dans son versant collectif. Cette publication avait eu lieu afin de contrer un rejet réactionnel que je sentais venir de nombreux Français non musulmans après l'horreur de l'attentat du Bataclan à Paris un mois plus tôt. Avec sincérité, j'avais exprimé une position de respect envers mes contacts musulmans et d'autres personnes en couple avec une personne musulmane. Je voyais ceux qui parlaient d'islam conquérant et d'un rejet accentué du christianisme comme exagérant la réalité à cause de leur idéologie politique le plus souvent. Or, 4 ans plus tard, le temps m'a donné tort : mes propos unificateurs sont démodés et hors de propos. Le temps de Noël ne rassemble plus : il divise.... parce que certains en ont décidé ainsi.

       

    • a posté un article :

      48. HOMMES BATTUS : UN TABOU FÉMINISTE - ma recherche d'utilité publique

       

      Cet article parle de ma recherche universitaire sur les hommes battus débutée fin 2018. Cette étude est toujours en cours au moment où ce texte est publié : elle ne sera achevée qu'en juin 2021 sur le plan académique. Dans cet article, je n'analyse pas en profondeur le fond de mon travail. Ca fera peut-être l'objet d'un article ultérieur. Cette fois, je témoigne simplement de mes premiers constats, vecteurs de sentiments contrastés chez moi et déjà de certaines certitudes malheureuses sur le plan social. Je pense qu'au regard de ce que je lis ici et là, de l'importance plus grande accordée aux violences faites aux femmes en toute subjectivité, cet article qui est mon premier écrit public hors contexte académique publié sur les violences envers les hommes dans un couple tombe à pic : le gouvernement Macron via Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, a lancé fin 2019 une campagne publique tonitruante sur les violences conjugales... côté féminin uniquement. L'égalité entre les deux sexes tant prônée par les féministes n'est clairement pas encore d'actualité pour celles-ci et dans les instances officielles.

       

      47. MA RECHERCHE D'UTILITÉ PUBLIQUE - étudier un sujet tabou... pour le féminisme

       

    • a posté un article :

      47. ENTRE IMPARFAIT ET PLUS-QUE-PARFAIT - l'écriture ordinaire au subjonctif

       

      Depuis quelques temps, l'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif ont refait surface de manière fréquente dans mes écrits ordinaires, sans même que j'y prête attention, naturellement. Toutefois, ce retour à l'usage de ces conjugaisons soutenues à l'écrit au quotidien pourra n'être que temporaire. Entretemps, je m'en amuse et vois poindre en moi quelques éléments de réflexion sur la communication écrite contemporaine et sa tendance à la simplification sinon au simplisme, évacuant par là les échanges humains autour d'une pensée complexe et sérieusement argumentée.

       

    • a posté un article :

      46. ADDICTION : SE RECENTRER SUR LE SOMA POUR MIEUX SOIGNER

       

      Dans cet article, je reviens sur l'accompagnement thérapeutique des addictions après avoir vu la vidéo d'une conférence sur le thème de l'alcoolisme. Un constat immédiat s'est imposé à moi à travers les mots de la conférencière : la méconnaissance du phénomène addictif en raison d'une vision essentiellement psychologique de la question. La personne dépendante est désignée comme le responsable principale de son état d'assuétude. Or, c'est oublier le paramètre essentiel : le rôle du cerveau. L'addiction est le fruit d'une complète réorganisation de notre système de neuro-transmission et du métabolisme hormonal. La réponse thérapeutique doit en tenir compte.

       

    • a posté un commentaire sur l'article 45. CONTRER L'EFFET DE PROJECTION SUR SOI - s'affranchir du jugement d'autrui de PL Sisley

    • a posté un commentaire sur l'article Les mots de Sérénita

    • a posté un article :

      45. CONTRER L'EFFET DE PROJECTION SUR SOI - s'affranchir du jugement d'autrui

       

      Ce texte aborde un processus cognitif humain particulièrement toxique : l'effet de projection ou l'interprétation du discours des autres à l'aune de ses seules valeurs et suppositions préalables voire préjugés. Dans cet article, j'explique que j'ai décidé de m'affranchir en douceur du jugement d'autrui sur mes opinions, en particulier lorsqu'il est dépréciatif. L'objectif est de gagner en liberté intérieure. Tenir compte de ce que disent les autres sur sa pensée personnelle et les valeurs qu'elle exprime expose un individu à être très dépendant des critiques et de souffrir si elles sont excessivement négatives voire intentionnellement blessantes. Il ne s'agit pas de "se foutre" de l'avis d'autrui mais de discerner ce qui est acceptable ou pas : l'autre en face rejoue toujours avec tout interlocuteur une histoire qui lui reste personnelle. Répliquer est inutile : l'autre a ses convictions et ça ne fera que le radicaliser. Le détachement reste l'unique solution : l'autre agit selon ses convictions et ses croyances sur lesquelles on n'a aucun contrôle. Ne faites pas une affaire personnelle de ce que votre interlocuteur pense de vous.

      Article dédicacé à Chantal G. de Saint-Ouen pour l'échange instructif & éclairant qui a contribué en partie à nourrir ce texte.
      Article dédicacé à Danielle R. de Vendée qui, sous l'emprise de son ego, a projeté sur moi son histoire intérieure et rompu notre amitié.
      Article dédicacé à Mahnaz D. de Saint-Ouen qui m'a montré que comme en amour, l'unilatéralité existait aussi en amitié... et que rien ne servait d'insister.
      Article dédicacé à Adjira de Lyon et de partout qui, après un long silence tendu, revient vers moi aujourd'hui.

       

    • a posté un commentaire sur l'article L'HERMIONE de DD17

    • a posté un commentaire sur l'article L'amour champêtre (Le rouet) de Béa37

    • a posté un article :

      44. MON BEL ÉTÉ 2010 - mélancolie du souvenir de lumineux possibles

       

      L'une des plus belles périodes de ma vie est ici décrite dans toute sa beauté intime, entre clarté solaire et mélancolie diaphane. Ce fut pour moi le temps des rêves, des GRANDS rêves, d'un accomplissement intérieur en cours, d'une progression qui semblait s'amorcer sans encombres. Il n'en reste que des impressions, des couleurs, des images comme autant d'empreintes profondément inscrites en moi. Je n'oublierai jamais mon été 2010... même s'il ne tint pas ses promesses plus tard.

       

    • a posté un commentaire sur le livre d'or Guestbook de PL Sisley

    Plus...