Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • alainLasverne


    Facebook Twitter';

    J'ai 65 ans, j'écris régulièrement depuis 28 ans. Au compteur, des nouvelles, des poésies et douze romans. Kaleidon (revue) a publié quelques nouvelles, en 95 et 96. 98, un roman jeunesse chez Cylibris. Fin 2009, parution de "Je sauverai le monde", - littérature générale - chez Kyklos éditions. Fin 2014 "Web voyage" chez ELP éditeur. Des nouvelles et des poésies dernièrement, dans A la dérive, l'Ampoule, Mauvaise graine, Paysages Écrits, Rue Sainte-Ambroise, Sq

    • a posté un article :

      Une autre politique II - fragments obstruant l'avenir

      La politique emportée par le tsunami Marché perd ses valeurs, les mots pour les dire, les hommes  pour l'incarner, les programme pour la réaliser. L'espoir est toujours là, et la force collective, la détermination de populations de plus en plus grandes, écrasées par le Zeppelin marchand, peuvent renverser la donne.

      Ce qui ne saurait cacher la force des éléments contraires, notamment du Profit, appuyé sur la part sombre de l'humain, la puissance des armes financières et la propension du Marché à profiter de tout, particulièrement des ravages qu'il provoque.

       

       

    • a posté un article :

      Une autre politique – fragments pour dénouer l'avenir

       

       

      Au stade de dépossession collective où nous sommes rendus, il faut soit donner les clés à l'envahisseur et se résoudre à voir la fin d'un modèle social des plus protecteurs du citoyen, car basé sur des valeurs, ou refuser le pouvoir à la racine de nos maux, pour lui substituer autre chose, avant qu'il  ne soit trop tard.

    • a posté un article :

      Après tout
          ourbé au sol pour un bout de tendresse   menteur jusqu'à la résignation   ignoré de toute étincelle diabolique   permanent de la médiocrité clôturée ...

    • a posté un commentaire sur l'article Vivre sans Frédéric Lordon ? de alainLasverne

    • a posté un article :

      Vivre sans Frédéric Lordon ?

       

      Nous sommes environnés d'institutions. Cernés, est le terme contemporain le plus exact pour rendre le sentiment de dépendance et de nécessité qui nous tiraille. Mais qu'est-ce au juste qu'une institution ? Pouvons-nous échapper à toute institution, retrouver une vie réelle, une vie indépendante ? Voilà qui traverse l'imaginaire, mais ne semble pas troubler les consciences envasées des responsables de ce monde, ou peut-être sur le mode de la dénégation, et d'une persistance toute spinoziste dans leur être-au-monde qui n'inclue pas forcément notre présence.
      Quoiqu'il en soit, Frédéric Lordon dissèque les institutions dans son dernier opus, et je l'ai lu.

      Ci-joint extrait p.176-177

       

       

    • a posté un article :

      Poêtre
        es cachous et des vaches peut-être d'une rime attardée le poème, quelques mots retirés du néant tout juste un soupir prolongé elles soupirent, les vaches quand les trains s'en sont allé...

    • a posté un article :

      Auto-promo

       

      Comme l'ont été et le sont encore un certain nombre d'auteurs, je suis un écrivain engagé. "Engagé", dans la bouche des médias, a quelques relents d'ultra-gauche. C'est bien pour cela qu'il faut se départir de la langue serve.

       

      Engagé, je suis, dans mon époque. Je vois et je vis les tourments citoyens, les berezina politiques et pourquoi n'en parlerai-je pas. Ce serait de ne pas en parler qui serait anormal, calculé pour ne pas faire de vagues aux yeux des marchands, des hommes de pouvoir qui fabriquent des carrières et des comptes en banque.
      Je n'ai pas de place dans le top ten des ventes que publie dévotement le ministère de la Kulture, chaque année.  Je n'ai pas de position éminente dans le petit monde de la littérature industrielle, je ne suis pas membre de la cour des poètes en vue, avec CV, lignage et poésie chic et choc.


      Je ne crois pas que ma différence vous effraie puisque vous êtes de plus en plus nombreux à venir lire mon blog.

      Je suis un homme qui tente d'être libre en apportant sa pierre dans un des derniers espaces sauvages, le livre. C'est pour ça, fondamentalement, que je prends beaucoup de plaisir à ruminer mes récits et à les écrire.

       

       

    • a posté un article :

      Triptyque

       

      Parution en revue, de Tryptique, nouvelle très récente...

       

       

    • a posté un article :

      L'autre
          u fond de la nuit tournée retournée la Bête elle porte sur la cinquième vertèbre le chiffre   tourne et se love la Bête crache du miel et du sang me parle en langue   le chiffr...

    • a posté un article :

      Cynisme à grosses mailles contre consumérisme ?

      Si l'on met de côté le gotha richissime, toujours sous les radars, le monde tel qu'il va est divisé en deux catégories, réelles et ressenties. Une minuscule fraction de golden boys, les politiques. Ils pensent, ils approuvent, ils rejettent, ils imposent, bref, ils se substituent totalement à la deuxième catégorie qu'on peut appeler le peuple. Mis à part le groupuscule richissime, avec quelques serviteurs dans les différentes CSP, il est très majoritaire. Le silence et l'obéissance constituent ses règles de vie, ordinairement.

      Sauf quand le cynisme des politique devient criant et qu'un consumérisme en œuvre depuis des décennies a subtilement modifié les têtes et les corps qui se redressent...

       

       

    • a posté un article :

      Impérative liberté de langage

       

      C'est une aventure dans la langue, ou plutôt dans les éléments de langage. On est à la frontière entre l'histoire et l'analyse. Alors qu'est-ce que viennent foutre là ces fragments de poésie et d'absurde  ? Vous ne le saurez pas si vous ne lisez pas Le parfum du jour est fraise. Vous en avez tout à fait le droit.

       

       

    • a posté un article :

      ...il est temps
          emain sera absent, voilà l’abîme en nous   dans nos gestes et nos joies quelque chose tremble   une douleur d'espèce qui ne trouve pas de mots       qui pourrait dire la fin ...

    • a posté un article :

      Chrysalide

       

      Dans un pays en récession où les massives protestations ne sont pas, c'est un euphémisme, au cœur des politiques menées, se pose la question de la représentation et du peuple. De leur relation distendue découle une question qui, pour certains, paraît rhétorique, sinon outrancière. Sommes- nous encore en démocratie ?...

       

      MAJ 28/11/2019

      François Ruffin, soudain mis en accusation par Juan Branco. Un héraut de la Gauche aurait combiné son opposition en collaboration directe avec Emmanuel Macron. L'affaire est  peut-être dérisoire, minuscule événement dans le chavirement général de la politique, mais elle fait mal. Par les doutes qu'elle instille. Peut-on faire l'économie de la mettre de côté ? Non.

       

      MAJ 29/11/2019

      Tentative de compréhension de l'enregistrement parcellaire de l'échange entre François Ruffin et Emmanuel Macron, compte tenu de la nature de l'enregistrement et à la lumière des discours et positions de François Ruffin. Sans oublier le contexte actuel mettant aux prises les Gilets Jaunes et celui qui n'est plus ministre mais président, Emmanuel Macron.

       

       

       

    • a posté un article :

      Au large
          oéland, la mer vole avec toi dans la ville,   laisse le goudron et les hommes enclavés   plane au-dessus des raisons et déraisons   je peux voler moi aussi       je sortirai m...

    • a posté un article :

      La France, qu'y disaient

       

      Des mots, des expressions, à force d'usage se retrouvent usés. On les qualifieraient de mythiques, si le qualificatif lui-même n'était pas rongé à force d'être employé par n'importe quel animateur de camping. Alors on les voit insensiblement disparaître des propos, des discours, avec leurs bagages de représentations d'une réalité qui s'évanouit peu à peu.

       

       

       

    • a posté un article :

      L'arbre des possibles

       

      La poésie n'est pas un message; quelque chose entre le cri et le soupir. Mais ce qu'elle pointe, au plus profond de l'humain, a à voir avec sa vie, voire sa survie comme être singulier, membre d'une espèce particulière.

       

       

    • a posté un article :

      L'éternité juste avant la fin

       

      Calqués sur l'évolution des marques, nous avons détruit notre passé à une telle vitesse que nous nous attaquons désormais à notre propre présent, et si vite que nous sommes déjà sur les talons du futur. Une fois le futur achevé, le présent avalé et le passé évacué, comment sera cette immense liberté débarrassée du temps ?...

       

       

       

       

       

    • a posté un commentaire sur l'article Vers la lumière de alainLasverne

    • a posté un article :

      Vers la lumière

       

      Pour donner forme intelligible aux navires écorchés cinglant au fond de notre esprit, nous avons par bonheur des ambassadeurs nombreux, souples et disponibles : les mots.

       

       

    • a posté un article :

      Mobile silencieux

       

      Au départ, je projetais une nouvelle de SF, classiquement orientée techno. Le personnage, la situation ont vécu leur vie pour dériver vers une SF qui lorgne sur la dimension humaine, au travers du décor futuriste, comme le tentait dans "Le géant noyé ", et autres, un maître malheureusement disparu, J.G. Ballard. Toutes proportions gardées...

       

       

       

    • a posté un article :

      L'acteur

       

      Il faut bien avoir un passé pour louvoyer dans le présent.

       

       

    • a posté un article :

      Un, deux, et autres compatibilités

       

       

      Le poète partage ceci avec l'amoureux, qu'il n'a pas conscience du temps.

       

       

    • a posté un article :

      Père Uber - Conte d'auteur participatif

       

      MAJ 25/01/2020

       

      La petite édition va mal, plus mal chaque année qui passe. Plus de fermetures, moins de création de nouvelles maisons. Le poids du Marché, de ses critères, de ses vainqueurs et de ses rélégués s'expriment dans les chiffres des ventes des multinationales de la grande édition. Sous la tyrannie du chiffre, les petits éditeurs souffrent et tentent de trouver les formules pour transférer la charge. En bas de l'échelle, le créateur la reçoit. C'est toute une ubérisation qui s'opère. Qui va s'étendre et toucher ceux-là mêmes qui l'ont provoquée. A moins que...

       

       

    • a posté un article :

      La non-mort algorithmique

       

      Nos vies s'exercent, s'apprennent, se dirigent via les écrans que bâtit, diffuse et vante la raison marchande. Via la rationalité ubiquitaire de nouveaux instruments, les algorithmes. Ils marquent une différence qui fait la différence, en termes de ciblages, séduction, domination et éviction à terme du substrat anthropologique partagé, sans parler des modalités démocratiques et citoyennes bonnes pour le cimetière des éléphants.

       

       

       

       

    • a posté un commentaire sur l'article A mes pieds de alainLasverne

    • a posté un article :

      A mes pieds

       

      Sur l'arbre des "objets poétiques", nouveau greffon.

    • a posté un article :

      France : chronique subjective d'une dislocation annoncée

       

      Évidemment, la France qui réussit ne pourra et ne voudra pas voir les lézardes, puis les failles précédant les gouffres. Mais le français moyen sent bien le froid qui monte du trou noir ayant déjà commencé à aspirer l'avenir du pays.

      Propos forcément subjectif, la raison étant confisquée par le Cercle éponyme que constitua H. Lorenzi et quelques gardiens du salut de la France d'en haut.

       

       

    • a posté un article :

      Pause
                              Deux semaines

    • a posté un article :

      Finalement, la neige remonte toujours vers le ciel

       

      Le festival des Voix Vives vient de se terminer. Poètes et éditeurs se sont retrouvés à chercher et faire vivre l'Arlésienne de la littérature, que tout le monde prétend connaître, défendre et populariser...Situation contrastée d'un genre par définition mort. Et vivant quelque part, à côté de qui veut.

       

       

    • a posté un article :

      Bulles de verres calées sur l'horloge

       

      Depuis quelques mois, j'ai entamé une série de poèmes sur les choses. Grandes ou petites, elles portent toutes un poids de vie, de ma vie passée, présente et sans doute future qui demandait à sortir de moi. Pour ce qu'elles m'ont chuchoté et faute de mieux; j'appelle ces choses, des objets poétiques.

       

       

    Plus...

    Blogs de alainLasverne

    Blogs favoris

    alainLasverne n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    alainLasverne ne suit pas de membre

    Suivi par 1 membres