Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • james morane


    Facebook Twitter';

    Fut Instituteur, professeur des écoles, directeur d'école puis "retraité",ex-élu politique,responsable syndical national,départemental, régional et local, ancien secrétaire général de la FCPE Nord jusque juin 2012. Animateur en 2011 et 2012 du CDEN alternatif du Nord. Officier dans l'ordre des palmes académiques. Est toujours animateur, président d'associations d'éducation populaire, adhérent et militant syndicaliste, père et grand-père, autodidacte, cuisinier amateur.

    • a posté un commentaire sur l'article COVID A DUNKERQUE : TAUX D’INCIDENCE 901!!! de james morane

    • a posté un article :

      COVID A DUNKERQUE : TAUX D’INCIDENCE 901!!!

      Plus élevé qu’à NICE (577 pour 100 000 habitants avec pour la métropole niçoise 741 cas au 17 février) où le ministre s’est déplacé la semaine dernière, à Dunkerque on dépasse donc depuis quelques jours le taux de 900. Du jamais vu. Et pourtant… A l’invitation du Président  de la Communauté urbaine de Dunkerque, le ministre se déplace aujourd’hui pour étudier les mesures proposées par l’ensemble des maires.
      A 15 heures le cirque médiatique a commencé par la visite de l’hôpital de Dunkerque. Ensuite le ministre se réunira à huis clos avec les autorités locales. Peut-être aura-t-on une annonce d’ici ce soir.

      CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 2 sur 4  - L'ECOLE

      Image par chenspec de Pixabay

       

    • a posté un article :

      ALERTE EN MOSELLE ET DANS LE DUNKERQUOIS : LE PARI DE L'OBSTINATION

      Deux situations différentes qui interpellent pour nombre de raisons :

      En MOSELLE : Trois cents cas de contamination aux variants apparus en Afrique du Sud et au Brésil ont été recensés en quatre jours dans le département et  35% des personnes ont été testées positives.

      Dans le DUNKERQUOIS : "...les taux d'incidence sur la communauté urbaine de Dunkerque et la communauté de communes des Hauts-de-Flandre (…) atteignent respectivement 485 et 424 cas pour 100 000 habitants (contre 208 au niveau national)", indiquait mercredi soir l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué.    "le taux de pénétration des variants anglais est trois fois supérieur à la moyenne régionale et six fois supérieur à la moyenne nationale, avec un niveau de 485 contre 208 dans le Nord  (…)   Le variant anglais pourrait avoir une contagiosité 50% à 70% plus élevée que celle de la souche originelle, selon les évaluations de plusieurs études scientifiques. D'après le centre hospitalier de Dunkerque, au cours de la semaine du 1er au 7 février, 33% des prélèvements pour le Covid-19 ont été détectés positifs au variant B.1.1.7(dit variant anglais), "soit une augmentation de 10% par rapport à la semaine du 25 au 31 janvier » (source  La Voix du Nord).

      A Dunkerque quand les masques n'étaient pas chirurgicaux...

      ALERTE EN MOSELLE ET DANS LE DUNKERQUOIS : LE PARI DE L'IMMOBILISME

      image 2013 - de Marie-Lan Nguyen / Wikimedia Commons  CC BY 2.5

       

       

    • a posté un article :

      CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 3 sur 4 - L’ECOLE suite

      Dans mon précédent billet, je disais que les écoles pourraient   rester ouvertes si on  y mettait  les  véritables moyens pour des protocoles applicables et cohérents avec la réalité. Ce n’est pas ce que fait le gouvernement qui se prive d’un moyen important de limiter  la contamination qui dans les établissements scolaires augmente fortement dans certains territoires. De la même manière il s’est privé du moyen d’avoir une action efficace en ne mettant pas en vacances toutes les zones scolaires en même temps ce qui aurait été un minimum à faire.

      Les écoles sont des moyens de transport du virus entre les élèves, les enseignants et les familles.

      Je me répète sans doute mais il faut enfoncer le clou

      COVID 19 : L’ÉCOLE, PARENT PAUVRE DE LA PRÉVENTION SANITAIRE - 2 sur 2

      Image par Alexandra_Koch de Pixabay

       

    • a posté un article :

      CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 2 sur 4 - L'ECOLE

      Je poursuis donc l’inventaire des mesures qui sont censées nous éviter un confinement.
      Parmi elles il y a celles autour de l’école. Ce sont à mon sens celles qui sont les moins abouties et qui pourtant auraient pu permettre de rassurer une grande partie de la population concernée par tous les élèves qui chaque jour se croisent…

      CONFINEMENT VS COUVRE FEU ET MESURETTES - 2 sur 4  - L'ECOLE

      Image par chenspec de Pixabay

    • a posté un article :

      CONFINEMENT VS COUVRE-FEU ET MESURETTES - 1 sur 4

      Le mot qui a fait la une de tous les médias depuis au moins trois semaines…

      Pour ma part ce n’est pas ce mot qui me tarabuste mais plutôt celui de contamination ou  propagation de la contamination... et savoir si les mesures qui sont prises sont les bonnes pour nous éviter la catastrophe sanitaire que serait un bon de l’épidémie qui coûte déjà cher en vie humaine mais aussi en séquelles pour certains de ceux qui ont été atteint pas le virus. Et puis, plus il y aura propagation plus on peut craindre personnellement d’être parmi celles ou ceux qui seront  touchés, la vaccination étant encore très loin de notre portée.

      C’est le non confinement qui a été choisi.  Cela peut se comprendre encore faut-il que les mesures qui soient  mises en place soient efficaces pour l’éviter.

      Faisons en le tour…

      CONFINEMENT… 1 sur 4

      Image par StockSnap de Pixabay

    • a posté un article :

      COVID : HALTE A L’ANGOISSE DU LENDEMAIN

      Le premier ministre, Jean CASTEX, a donc fait une très courte déclaration   vendredi  de la semaine dernière pour annoncer qu’il n’y aurait pas de confinement…pour l’instant. Apparemment cela ne devrait pas se produire pour les vacances  de la première zone, tout au moins il faut l’espérer pour les français qui ont  peut-être osé  réserver une location et pour les bailleurs qui, si confinement brutal il devait y avoir, devront rembourser leurs clients qui devront  retourner chez eux. Et ça recommencera… ou pas pour les deux autres zones qui suivent… Mais là n'est pas l'essentiel.

      COVID : HALTE A L’ANGOISSE DU LENDEMAIN

      Image par chenspec de Pixabay

    • a posté un article :

      NON ESSENTIEL…

      NON ESSENTIEL tout le » cinéma » de la quinzaine, bien relayé par les médias pour augmenter l’ambiance anxiogène,  pour préparer les annonces de fin de semaine quant aux mesures gouvernementales pour nous protéger de l’augmentation de la contagion par le CORONAVIRUS.

      NON ESSENTIELLE, l’allocution, du Premier ministre  Jean CASTEX, ce vendredi soir après un « conseil de défense » avancé… car en définitive elle ne nous annonce presque rien.

      NON ESSENTIEL…

      image modifiée OpenClipart-Vectors de Pixabay

       

       

    • a posté un article :

      LE « PROCUREUR » S’ADRESSE AU PROCUREUR EN CHEF - 2 sur 2

      La précision étant faite quant au terme de procureur que je ne suis pas, je me permets donc de continuer avec le droit à l'erreur dont parle Emmanuel Macron dans son intervention du jeudi de la semaine dernière.
      Des erreurs, il en a faites et tout comme chacun il a le droit à l'erreur. Néanmoins, il est président de la République et quand il fait une erreur, celle-ci peut se répercuter sur la vie quotidienne des français.

      LE « PROCUREUR » S’ADRESSE AU PROCUREUR EN CHEF - 2 sur 2

      Image par saulhm de Pixabay

    • a posté un article :

      LE « PROCUREUR » S’ADRESSE AU PROCUREUR EN CHEF - 1 sur 2

      Jeudi dernier, Emmanuel Macron a dit : « Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs », faisant l’apologie du droit de se tromper sans doute irrité par les critiques sur sa gestion de l’épidémie. 

      Faisant cela,  il met  66 millions de français dans le même sac. Cela ne me plait pas…

      LE « PROCUREUR » S’ADRESSE AU PROCUREUR EN CHEF - 1 sur 2

        scan d'une litho de Daumier, mort en 1879,domaine public

    • a posté un article :

      COVID ET COUVRE-FEU : ET L’ÉCOLE DANS TOUT ÇA ? 3 sur 3

      A quoi sert donc un protocole que certains établissements, tous degrés confondus, n’ont pas toujours  les moyens de mettre vraiment en œuvre ? Il en est   ainsi de l’évitement du brassage, de l’impossibilité d’assurer des repas à la cantine ou en classe sans qu’il y ait danger de contamination. De même où sont les véritables moyens de dépistages massifs annoncés à plusieurs reprises par le ministre ?

      Tout cela fait que des classes et des écoles ferment, que  des enseignants, des personnels municipaux et des élèves sont contaminés et contaminent. Il n’y avait  pas jusqu'ici de chiffres officiels mais cela a été rectifié ces jours-ci ce qui n'empêche pas Jean-Michel Blanquer, ministre, d'en rester néanmoins à  l’appréciation qu’il avait le 16 septembre 2020 , quinze jours après la rentrée, à propos des fermetures de classes et d’écoles : 81 établissements scolaires et un peu plus de 2100 classes à cette époque ce qui selon le ministre était relativement peu car représentant   « autour de 0,13 % des quelques  60 000 établissements scolaires du pays », un chiffre qui lui permet de relativiser l’incidence du COVID dans les écoles. " Quand vous avez 0,13 %, c'est quand même une rentrée qui est bonne", "la meilleure possible eu égard à la crise sanitaire' .

      « On a à peu près 1200 nouveaux cas de Covid d'élèves par rapport à la semaine précédente », a précisé M. Blanquer, en rappelant qu'en règle générale, « on ferme une classe à partir de trois cas » de contamination.

      Aujourd'hui qu'il y a t-il de changé?

      COVID  ET COUVRE-FEU : ET L’ÉCOLE DANS TOUT ÇA ?  3 sur 3

    • a posté un article :

      COVID ET COUVRE-FEU : ET L’ÉCOLE DANS TOUT ÇA ? 2 sur 3

      Ainsi que je le disais en juin puis en octobre dernier, le ministre et son gouvernement n’ont tiré que peu d’ enseignements des dernières phases de la crise depuis la fin du premier confinement : Une fois encore les « penseurs » gouvernementaux  n’ont pas tenu compte du terrain et des difficultés à mettre en place dans les établissements scolaires ce qui n’a pas été préparé et souvent tombé  comme un cheveu sur la soupe.

      COVID  ET COUVRE-FEU : ET L’ÉCOLE DANS TOUT ÇA ?  2 sur 3

      Image par mohamed Hassan de Pixabay


    • a posté un article :

      COVID ET COUVRE-FEU : ET L’ÉCOLE DANS TOUT ÇA ? 1 sur 3

      Rien ne change ou si peu...

      Qu’il y ait couvre feu ou confinement , les écoles restent ouvertes que ce soit l’école maternelle, l’école élémentaire, les collèges ou les lycées conformément au principe rappelé : " Protéger tous les élèves et les adultes et assurer l'éducation pour tous ".

      Je suis POUR , mais y met-on vraiment les   moyens et prend -on les bonnes mesures?

      J’y reviens donc avec les propos du  ministre Jean-Michel Blanquer qui est resté sur ses splendides certitudes avec un protocole sanitaire de nouveau dit « renforcé »dans les établissements scolaires qui protégerait au maximum les enseignants et les élèves…   

      Protéger en renforçant… Comme renforcement il pourrait y avoir mieux d’autant que le protocole précédent n’a pu être mis en place que partiellement surtout quand il est écrit le terme « si possible ». Et quand ce n’est pas possible ?

      Venons en donc aux faits...

      PLAN MACRON DE DE-CONFINEMENT : PRECIPITE ET HORS SOL

      Image par congerdesign de Pixabay

       

    • a posté un article :

      COVID: DU COUVRE-FEU AU CONFINEMENT?

      Ce dernier  jeudi, Jean CASTEX a donc décrété le couvre feu généralisé à 18 heures à partir du samedi 16 janvier sur l’ensemble de la France pour tenter de contenir l’épidémie. Les « variants » anglais et sud africain sont sous surveillance, parait-il. De l’avis de tous les épidémiologistes, l’un des deux au moins va inéluctablement remplacer le virus actuel.

      Selon les propos même du Premier ministre cette mesure de couvre-feu élargi  fera peut –être ralentir la contagion qui pour le moment progresse. Il n’exclut pas un confinement mais veut l’éviter. Le pourra-t-il ? Rien n’est moins sûr. Alors pourquoi attendre que le pire arrive pour agir vraiment de manière préventive et ralentir tout de suite la propagation du virus, l’actuel et le nouveau variant ?

      COVID: DU COUVRE-FEU EN ATTENDANT LE CONFINEMENT?

      Image par Pexels de Pixabay

       

    • a posté un article :

      COVID: LES ENSEIGNANTS DEVRAIENT AUSSI ÊTRE VACCINÉS AU PLUS VITE..

      Dimanche 3 janvier, Jean-Michel Blanquer a affirmé  qu'il serait souhaitable que les enseignants soient vaccinés au plus tard au mois de mars 2021. : "L'objectif c'est de pouvoir commencer au mois de mars si possible, bien sûr en respectant toutes les priorités bien légitimes que le ministre de la Santé peut avoir".(Antennes de RTL puis d’Europe 1). Une bonne intention mais...

      Moins de sept jours plus tard, le ministre, invité   au Grand Jury (RTL, Le Figaro, LCI.), déclarait : "C'est impossible de dire le jour précis. La dynamique est enclenchée (...) Cela aura lieu forcément dans le courant du premier semestre.

      Une fois de plus, comme ce qui devient une habitude, le ministre Jean –Michel Blanquer change de discours tel une girouette qui ne prend d’ailleurs pas la direction du vent. "Le grand critère de vaccination reste celui de l'âge, d'abord celui de la retraite. Quand on arrivera à celui de la population active, les professeurs seront parmi les premiers concernés » peut-être eut-il dû s’informer sur les priorités gouvernementales avant de faire des annonces qu’il contredit moins d’une semaine après ! Et il ressort sa conviction que « dès lors que l'on respecte les gestes barrières et que l'on porte les masques, on arrive à contenir la contamination".  Un revirement  et donc un recul   non expliqué, sans précision de date …

      COVID: LES ENSEIGNANTS DEVRAIENT AUSSI ÊTRE VACCINÉS AU PLUS VITE..

      Image par Elsemargriet de Pixabay

       

    • a posté un article :

      SOIGNANTS: VACCINATION OBLIGATOIRE OU PAS?

      Avec l’arrivée de la variante (anglaise ou autre ) de la COVID 19   à laquelle nous n’échappons pas , il est probable que la contamination sera plus importante et plus rapide . Je ne sais quelles mesures comptent prendre les autorités mais j’espère que ce ne sera pas quand nous serons déjà dépassés et qu’on aura cette fois su mieux anticiper pour éviter de saturer nos services de santé et éviter le plus possible un nombre de morts en hausse. La vaccination chez les personnes âgées et fragiles en est un des moyens  et c’est pour cela qu’il faut aller vite. La vaccination des personnels soignants me semble être aussi une urgence pour éviter d’une part qu’ils soient contaminés et d’autre part qu’ils puissent contaminer les personnes dont ils ont la charge dans le cadre de leur travail. De même, à l’école, collèges et lycées compris, il me semble important de vacciner celles et ceux qui sont là aussi en première ligne. J’y reviendrai aussi.

      SOIGNANTS: VACCINATION OBLIGATOIRE OU PAS?

       Image par Myriams-Fotos de Pixabay

    • a posté un article :

      VACCINATION COVID : UNE AUTRE STRATÉGIE POUR UNE URGENCE VITALE - 2 sur 2

      Je change un peu le titre de la suite de mon texte précédent compte-tenu qu'il semble que la stratégie gouvernementale a changé en profondeur, du moins je l'espère...

      Dans mon précédent billet  je m’étais étonné que l’on fasse appel à des cabinets privés comme le cabinet McKinsey pour aider à la mise en place d’une stratégie. J’en venais à dire qu’après tout pourquoi pas   si on s’aperçoit qu’on n’est pas capable  de le faire malgré  la multitude de structures existantes de l’état qui devraient aider les politiques à définir une vraie stratégie. Mais cela me fait en effet me poser plusieurs questions.

      VACCINATION COVID : UNE AUTRE STRATÉGIE   POUR UNE URGENCE VITALE  - 2 sur 2

      image geralt pixabay

    • a posté un article :

      VACCINATION COVID : UNE STRATÉGIE INEPTE POUR UNE URGENCE VITALE - 1 sur 2

      Quand on fait le bilan des propos d'Olivier Véran, ministre de la santé, Jean Castex, premier ministtre et d’Emmanuel Macron et surtout le bilan des actes de la mise en place de la campagne de vaccination avec l’incompréhensible lenteur du démarrage  qui n’a  pu être justifiée  car injustifiable et ce qui en a suivi du fait de la grogne et des scientifiques et de certains politiques mais aussi des citoyens, à l’évidence le gouvernement qui dit n’avoir pas changé de stratégie a montré son manque d’anticipation dans la préparation d’une vaccination qui est une urgence nationale et vitale pour sortir de la crise.

      Je ne ferai pas la comparaison avec la pénurie des masques et les mensonges qui vont avec et l’incroyable incapacité à mettre en place et maîtriser les tests  pour isoler et traiter mais le moins qu’on puisse dire est que la succession de ces épisodes lamentables  a pesé sur les résultats de la contamination qui ont pu être limités dans sa nuisance grâce non pas à l’État mais bien parce que les soignants se sont mobilisés d’une manière extraordinaire pour pallier à  failles anormales dans la gestion de la crise sanitaire. Car c’est bien de cela qu’il s’agit.

      COVID 19:MESURES ET VACCINATION : UN COMBAT QUI SEMBLE IMPROVISE

      Image par Capri23auto de Pixabay

    • a posté un article :

      COVID 19:MESURES ET VACCINATION : UN COMBAT QUI SEMBLE IMPROVISE

      Après de nombreuses hésitations, tergiversations  le président de la république, lors de son allocution du 16 mars 2020, avait utilisé à 6 reprises  l’expression « nous sommes en guerre », sonnant la mobilisation générale contre un « ennemi(…) invisible, insaisissable qui progresse ». Il annonçait un certain nombre de mesures radicales dont le « confinement » qui a par la suite permis de « freiner » la contagion sans pour autant l’arrêter mais permettre néanmoins de mieux contrôler l’avancée du virus et aux services de santé de travailler avec moins de tension.

      Il n’en reste pas moins vrai qu’au 31 décembre 2020 on comptabilisait 64 765 morts en France.

      Alors que nombre de craintes pour la suite se font sentir et que de la même façon qu’avant mars, , les médecins, épidémiologistes et autres professeurs alertent sur les dangers actuels d’un retour à une situation tendue notamment du fait des réveillons, la seule décision qui a été prise est de placer 15 départements en couvre-feu à 18h au lieu de 20 heures comme si cela était suffisant pour éviter un troisième confinement  strict en janvier ou février. J’espère que cela sera efficace mais j’ai des doutes. 

      Dans son allocution du 31 décembre, on est loin de la mobilisation générale de mars tant dans le ton que  dans les mesures prises. Pourtant la situation l’exigerait.

      COVID 19 : MESURES AU 15 DÉCEMBRE - SERONT-ELLES EFFICACES ?

      Image par AURELIE LUYLIER, You're Welcome! de Pixabay

    • a posté un article :

      LES RÉSEAUX SOCIAUX : UN DES OUTILS DE L’OBSCURANTISME RENAISSANT

      J’utilise les réseaux sociaux qui me permettent de communiquer parfois avec quelques « connaissances » mais il y a d’autres moyens pour ce faire.
      Ce qui peut –être intéressant ce sont les abonnements   à divers médias .Ces derniers informent parfois ou donne un avis sur l’actualité en cours. Une base  de réflexion qu’on peut croiser à d’autres sources sur le net ou ailleurs.
      Le problème que je rencontre, et il me semble de taille, c’est d’être tenté de lire les commentaires qui suivent la publication d’une « nouvelle » publiée par un média…

      LES RESEAUX SOCIAUX : UN DES OUTILS DE L’OSCURANTISME  RENAISSANT

      image geralt pixabay

    • a posté un article :

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 3 sur 3

      Des réponses sur les vaccins à base d’ARN messager ont donc été données avec la parution des littératures scientifiques  sur lesquelles les instances  européenne et française tableront pour donner l’autorisation de mise sur le marché. L’ADP, Ces informations commencent à arriver : Pour le vaccin Pfizer-BioNTechc celui qui serait distribué en France dès décembre la FDA, l'agence américaine du médicament, a publié   un rapport très détaillé sur l'efficacité et la sûreté de ce vaccin. Le rendu public des informations est importante ce qui permet aux divers spécialistes ( médecins, professeurs, épidémiologistes et autres )  de se pencher eux aussi  sur les données et d’avoir un avis . C’est essentiel si un médecin veut donner un avis sur le vaccin à ses patients. C’est essentiel pour la transparence auprès des populations qui auront à décider de se faire vacciner.

      A la veille de l’autorisation probable de la mise sur le marché du vaccin, le gouvernement français a tous les éléments pour commencer à prévoir sa campagne de communication qui aurait, comme je le disais dans mon billet précédent dû déjà être commencée à savoir informer clairement sur ce qu’est le vaccin à ARN messager et son fonctionnement dans l'organisme.

      ÇA URGE puisque les vaccinations devraient théoriquement commencer fin décembre. J'’apprends en effet que cela ira plus vite que prévu pour les autorisations et que dès le 21 décembre, les verdicts européen puis français dans  foulée seraient rendus. 

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 3 sur 3

      Image par Gerd Altmann de Pixabay

    • a posté un article :

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 2 sur 3

      Je continue donc de donner mon avis sur la vaccination et notamment celle contre la COVID 19.  Après la défense de la vaccination de manière générale parce que les bénéfices sont à l’évidence bien plus importants que les risques, après la mise au point sur les polémiques que j’estime inutiles, j’en viens à d’autres questions que je me suis posées à propos de ces vaccins de type nouveau à base d’ « ARN messager ». Pour moi « citoyen lambda » c’est une découverte, pour les chercheurs c’est l’opportunité de mettre en œuvre leurs recherches sur un processus  qui est quand même travaillé  depuis une dizaine d’années. C’est peut-être aussi pour cela que ces vaccins ont pu être mis au point plus rapidement que les autres, de type conventionnel, qui semblent demander plus de temps pour être approuvés dans les différentes phases de tests. Ils commencent à faire état de leurs résultats prometteurs qui pourraient sans doute permettre d’adapter la vaccination en fonction du public en ayant besoin et pour lequel les vaccins « nouvelle génération » seraient moins adaptés. C’est aussi une bonne nouvelle pour l’avenir car rien ne dit que le virus ne sera pas saisonnier ou ne mutera pas comme celui de la grippe qui demande des ajustements chaque année. C’est le cas du vaccin français Sanofi par exemple qui sera mis au point plus tard que prévu et qu’on attend pour fin 2021.

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 1 sur 2

      Image par Tumisu de Pixabay

    • a posté un article :

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 1 sur 3

      Le fait d’apprendre qu’il y aurait des vaccins qui puissent être opérationnels à partir de janvier 2021 en France est une bonne nouvelle, une lueur d’espoir dans cette grisaille que nous devons supporter depuis le mois de mars dernier.

      Environ 50% des français disent qu’ils ne sont pas prêts à se faire vacciner.

      D’aucuns disent qu’il ne faut pas se faire vacciner, ceci de manière catégorique : ce sont les anti- vaccins pour quelle que soit la maladie, ceux qui racontent tout et n’importe quoi sur aucune base scientifique sérieuse, surfant sur la crédulité de celles et ceux qui ne s’informent pas ou doutent.  

      Les rumeurs, affirmations sans arguments qui sont légions dans les réseaux sociaux entrainent donc, hélas, à gober tout cru n’importe quelle fadaise ou ânerie sans base scientifique.

      On peut comprendre que certains hésitent à répondre « oui je me ferai vacciner ». Ils attendent de voir… les résultats de ceux qui se feront vacciner les premiers. D’autres attendent des informations plus précises ce qui est une attitude normale et tout à fait compréhensible surtout que la confiance en nos politiques n’est pas au « top niveau ».

      Et puis il y a les polémiques inutiles mises en valeur pas certains médias et qui n’arrangent rien.

      Pour ma part, je ne peux être anti vaccin pour nombre de raisons tangibles ne pouvant me rallier à ce que j’appelle  l’incitation au retour à l’âge des cavernes comme si  la science n’avait pas fait de progrès dans la lutte contre les maladies. Mais je ne suis pas non plus à dire les yeux fermés, oui je me fais vacciner sans avoir ce qu'il faut d'informations pour le faire...ou pas.

      VACCINS COVID 19: MON POINT DE VUE - 1 sur 2

      Caricature publiée en 1802 de Jenner vaccinant des patients qui craignaient qu'il leur fasse pousser des cornes de vaches.

      ( James Gillray — Library of Congress, Prints & Photographs Division – domaine public)


       

    • a posté un commentaire sur l'article COVID 19 : MESURES AU 15 DÉCEMBRE - SERONT-ELLES EFFICACES ? de james morane

    • a posté un article :

      COVID 19 : MESURES AU 15 DÉCEMBRE - SERONT-ELLES EFFICACES ?

      C'est la vraie question que je me pose pour qu'on puisse espérer un jour voir le bout du tunnel plutôt que celle qui se cantonne à dire "Pourra-t-on sauver Noël?".

      Le premier ministre, le ministre de la santé et celui de l’intérieur se sont donc exprimés ce jeudi 10 décembre à 18h, après donc le rituel habituel qui en devient lassant  qui a été décrit le 20 novembre dernier dans un de mes billets d’humeur (http://quaiducitoyen.eklablog.fr/20-novembre-2020-ce-que-va-annoncer-ou-non-le-premier-ministre-a204222532 ):  annonce d’un conseil de défenses supputations journalistiques, conférence de presse du premier ministre  ( ou du président  quand il faut dramatiser plus). Comme le disait l’ami Bernard dans ce même billet « Peut-on rêver d’une communication  raisonnable avec moins de mise en scène ? ». Apparemment non.

      COVID 19 : MESURES AU 15 DÉCEMBRE - SERONT-ELLES EFFICACES ?

      Image par AURELIE LUYLIER, You're Welcome! de Pixabay

    • a posté un article :

      SAUVER LES FETES ?

      Quand j’ai entendu nombre de commentateurs télévisuels  se poser la question de savoir de quelle manière  on pouvait «sauver Noêl » et « Nouvel an » par les mesures annoncées  par le premier ministre en ce début décembre alors que les chiffres de la contamination attendue (5 000)ne sont pas atteints pour être mis en œuvre puisque nous en sommes à plus de 10 000 cas recensés par jour, j’ai préféré attendre la nouvelle intervention de Jean CASTEX, suite au Conseil de défense de ce mercredi, pour faire des commentaires  estimant inutile de faire des suppositions qui ne serviraient à rien. Les médias télévisés notamment et les chaines en continue en particulier  ont trouvé du grain à moudre depuis la fin de la semaine dernière pour laisser la population dans l’expectative et le stress quant à ce qui pourrait éventuellement arriver ou pas pour Noël et Nouvel an. Est-ce bien utile de remuer  en continu le couteau dans la plaie ?

      20 NOVEMBRE 2020: CE QUE VA ANNONCER OU NON LE PREMIER MINISTRE...

       

      Image par Wilfried Pohnke de Pixabay

    • a posté un article :

      COVID 19 : RIEN DE TRÈS NOUVEAU SOUS LA GRISAILLE DE L’HIVER…

      ...mais peut-être une lueur d'espoir.

      Depuis les dernières interventions du président Macron puis du premier ministre et ministres dont je ne fais pas le calcul du nombre de propos émis,  il n’y a en réalité que peu de choses nouvelles à retirer de tout ce que nous avons pu avoir la patience d’écouter.

      En bref, le virus est bien toujours là même si le nombre de cas semble  diminuer un peu, après le 15 décembre on pourra sortir sans « laisser passer » ou « autorisation de déplacement dérogatoire » pour aller n’importe où jusque 21 heures heure du couvre feu.  Mais le virus peut toujours se rencontrer n’importe quand n’importe où. Là rien de changé : le danger est toujours là si on n’y prend garde.

      20 NOVEMBRE 2020: CE QUE VA ANNONCER OU NON LE PREMIER MINISTRE...

      Image par Free-Photos de Pixabay

    • a posté un article :

      24 NOVEMBRE 2020 : LE PRESIDENT A PARLE DU TESTER, TRACER, ISOLER…

      Comme je le disais dans mon dernier article : « Le président doit parler mardi pour annoncer ce qu’on sait déjà. Il a pris soin de faire une interview ce week-end auprès du JDD pour annoncer ce que nous ne savons donc pas encore… LOL.  Il prépare le terrain. » 

      Avant c’était le « fuitage » organisé par des ministres des mesures qui seraient prises, tout en gardant quelques éléments incertains  jusqu’à la tenue scénarisée du « Conseil de sécurité ».  Comme si les décisions n’avaient pas déjà été prises et le plan d’action déterminé.  Pas étonnant qu’on ait toujours un train de retard.  Je l’ai déjà dit : il faut arrêter le cinéma et être clair. La population ne demande pas  de faux espoirs mais la vérité et n’a pas besoin d’être ménagée mais doit savoir où elle va…

      24 NOVEMBRE 2020 : LE PRESIDENT A PARLE DU TESTER, TRACER, ISOLER…

      Image par Cdd20 de Pixabay

    • a posté un article :

      23 NOVEMBRE 2020: LE COVID NE DOIT PAS FAIRE OUBLIER LE RESTE

      Au fil du temps, en relisant quelques uns de mes billets, je me suis aperçu que le COVID 19 ne se contentait pas d’essayer de contaminer nos corps, il occupe trop nos esprits à tel point que je me m’aperçois que j’en oublie de penser à d’autres évènements qui se passent autour de nous dans le monde et en France.

      J’ai laissé passer par exemple la détérioration des relations  entre la France et la Turquie et je n’ai même pas dit un mot sur les élections présidentielles américaines , le terrorisme qui a frappé le sol français, le professeur d’histoire assassiné, la pauvreté qui monte, les tentatives  menées au parlement pour saper le droit à la presse de faire son métier, les sénateurs qui « travaillent »pour faire passer l’âge de la retraite à 63 ans, la diminution des APL pour nombre d’allocataires, la fraude au chômage partiel, la candidature déclarée de Jean-Luc Mélenchon à la prochaine présidentielle…  J’en oublie sans doute mais je vais régénérer ma vigilance.  Pendant  qu’on nous « bassine » à longueur de journée avec les chiffres, mises en scène politiciennes, problèmes et autres péripéties autour de la COVID 19, certains  pendant ce temps là œuvrent aussi à d’autres choses qui  nous tomberont un jour sur le « paletot » alors qu’il sera trop tard pour réagir.

       

      HUMEURS DE DÉBUT NOVEMBRE 2015

    • a posté un article :

      20 NOVEMBRE 2020: CE QUE VA ANNONCER OU NON LE PREMIER MINISTRE...

      Sans être devin, on sait comment fonctionne maintenant la machine communicative du gouvernement pour dire au citoyen ce qu'il sait déjà ou presque quand il n'est pas dans le brouillard des informations qui parfois se contredisent.
      Essai...

      20 NOVEMBRE 2020: CE QUE VA ANNONCER OU NON LE PREMIER MINISTRE...

      Image par Free-Photos de Pixabay

    Plus...

    Blogs de james morane

    Blogs favoris

    james morane n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    james morane ne suit pas de membre

    Suivi par 1 membres