Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Zia Odet


    • a posté un article :

      11 novembre
      En ce jour de commémoration, je vous invite à lire ou relire ma nouvelle :   Dans les tranchées, juste avant l'assaut, Jean écrit à Valentine, sa fiancée qui l'attend au village. La reverra-...

    • a posté un article :

      "Dans les yeux de Julie"
      Titre : Dans les yeux de Julie Auteur : Tobias Martin Auto-édition - Octobre 2018   Présentation : Croyez-vous au principe de l’âme sœur ? Cette sensation d’avoir trouvé une partie ma...

    • a posté un article :

      L'Indé Panda n°6
      Le nouveau numéro de l'Indé Panda est sorti le premier octobre. Une belle découverte ! Gratuit et aisément téléchargeable, ce magazine contient douze nouvelles d'auteurs indépendants. Au som...

    • a posté un article :

      Apprivoisée

       

      Apprivoisée

       

      Un mois s'est écoulé

      Je l'ai apprivoisée

       

      Premier contact timide

      Oser, aller, franchir

      Balayer craintes vides

      Pour mieux se découvrir

    • a posté un article :

      "Sombrent les âmes"

      Titre : Sombrent les âmes

      Autrice : Vanaly Nomain

      Auto-édition - Août 2018
      162 pages pour l'édition imprimée
       
      ♥ Coup de cœur ♥
       

      Présentation :

      Ugo vit dans la rue. Il dessine pour apaiser les voix qui hurlent dans sa tête.
      Léa vit dans un minuscule appartement. Elle écrit pour repousser les démons du passé.
      Sophie est psychiatre. Elle cherche Ugo désespérément.
      Trois âmes meurtries, trois voix torturées qui se croisent, se cherchent et vont tout faire pour ne pas sombrer.

       

      Mon avis :

      Il est des livres dont la musique si particulière vous laisse sans voix. Comment trouver les mots pour dire l'émotion ressentie lors de la lecture de ce court roman ? Comment décrire ce cocktail étrange de noirceur et d'espoir ?

      C'est sombre. Apocalyptique. Sans appel. Mais c'est beau. Touchant. Et surréaliste, au sens noble du terme. Jusqu'à la dernière ligne.

    • a posté un commentaire sur l'article 6 000 | Mon actu de Zia Odet

    • a posté un article :

      "La vie brève de Jan Palach"

      Titre : La vie brève de Jan Palach

      Auteur : Anthony Sitruk

      Le Dilettante - 13 juin 2018 | 192 pages

       

      Présentation de l'éditeur :

      Le 16 janvier 1969, l'histoire tchèque n'a qu'un visage, celui, défiguré, calciné, de Jan Palach, étudiant praguois de vingt ans dont l'immolation publique, accomplie en protestation contre l'occupation "fraternelle" des forces soviétiques, vient de sidérer l'Europe. La Vie brève de Jan Palach nous conduit à Prague et c'est l'histoire de ce geste qu'Anthony Sitruk, au fil d'un essai-reportage précis et fervent, nous narre avec une précision de témoin.

      Je remercie l'auteur et les éditions du Dilettante de m'avoir permis de découvrir ce livre dont la couverture, sobre et graphique, est tout simplement sublime.

       

      Mon avis :

      L'an dernier, à l'occasion d'un concours de nouvelles, j'avais lu l'histoire de Jan Palach, un étudiant tchécoslovaque dont j'ignorais tout. Quelques mois plus tard, l'auteur, Anthony Sitruk, m'a contactée pour me proposer de lire son livre. Sa nouvelle était devenue un roman. Du moins, c'est ce que je croyais... et j'avais tort.

    • a posté un commentaire sur l'article 6 000 | Mon actu de Zia Odet

    • a posté un article :

      6 000 | Mon actu

      La barre des 6 000 visites a été franchie aujourd'hui. Merci  !

      Ce blog se porte bien, même si je poste peu. Mon rythme d'écriture a ralenti ces dernières semaines... mais je reste active. Petit tour d'horizon de mes projets.

    • a posté un article :

      LDAC : Premières chroniques

      "Un très bon roman, tout en douceur,

      avec sa pointe d'amertume."

      (Sandra, Cinquième de couv')

       

      Premiers retours sur mon roman, La douce amertume du café...

      Deux mois après la publication, les premières chroniques arrivent sur les blogs littéraires. Les lecteurs découvrent l'histoire de Lisa, le personnage principal, une jeune femme de 28 ans qui veut faire du vide dans son appartement pour prendre un nouveau départ dans la vie.

      Je vous invite aujourd'hui à découvrir les avis de trois blogueuses. Trois regards différents, positifs et riches, qui me vont droit au cœur et qui, je l'espère, vous donneront envie de lire, à votre tour, La douce amertume du café.

       

    • a posté un commentaire sur l'article Réflexion : transhumance(s) de Zia Odet

    • a posté un article :

      Réflexion : transhumance(s)

      Quelques mots, une réflexion personnelle sur le logement, les objets qui nous entourent et nos pratiques numériques... des sujets simples, qui nous concernent tous.

       

       Image : Erda Estremera sur Unsplash

      Acheter une maison

      Ce déménagement ne sera certainement pas le dernier. Mais qui peut dire quand aura lieu le suivant ? Pas avant seize ans, je l'espère. En 2034, donc. Il me semble parfois que la vie est faite de cycles. Seize ans, est-ce quatre cycles de quatre ans ? Nous verrons. Ce qui est certain, c'est que nous aurons bientôt un crédit immobilier à rembourser, un fil à la patte pour les seize prochaines années. Comme je l'avais déjà évoqué dans ce poème, nous avons pris une grande décision : mon compagnon et moi allons devenir propriétaires.

      Acheter une maison, c'est se mettre un fil à la patte, donc. Est-ce un choix délibéré : se lier pour ne plus être tenté de s'envoler ? C'est en tous cas un choix difficile à faire pour toute personne qui, comme moi, est adepte de la liberté. Il faut accepter de s'enraciner, de poser ses valises, de signer un contrat à durée indéterminée avec cette bâtisse qui va nous abriter.

    • a posté un article :

      "Tim au cœur d'or"

      Titre : Tim au cœur d'or

      Autrice : Olivia Quetier

      Le Lys Bleu Éditions - 16 mai 2018
       

       

      L'histoire : 

      Dans une petite ville de Lozère, Tim cherche des repères. Après deux redoublements au collège, l'adolescent de seize ans sait enfin ce qu'il veut : aller au lycée, passer son bac et entrer à l'école des Beaux-Arts. On dit de lui qu'il a un don pour le dessin. Ses amis aiment ses œuvres, certains profs le soutiennent. Seuls ses parents semblent ne pas s'intéresser à son avenir : entre un père mutique et une mère alcoolique, Tim doit se débrouiller seul. Il va faire preuve d'une grande détermination pour refuser l'orientation en BEP et changer le cours d'un destin tout tracé.

    • a posté un article :

      Danse de salon
      Depuis le début de la soirée, ils dansaient au milieu du salon, emberlificotés dans la musique, enchaînés par les notes, soudés l'un à l'autre en une valse unique. Assis dans le canapé,...

    • a posté un article :

      Un café sans sucre
        — Je te laisse quelques instants, ma puce. Je vais préparer ton café. Elle s'éclipsa vers la petite cuisine de son deux-pièces. Restée seule, j'observais la tapisserie fanée, les meubl...

    • a posté un article :

      "Nos vies comme des brindilles"

      Titre : Nos vies comme des brindilles

      Autrice : Cathy Borie

      Auto-édition via Librinova - 6 octobre 2016
      245 pages pour l'édition imprimée
       
       

      Présentation : 

      « Nos vies comme des brindilles » essaie, à travers des épisodes de la vie de Rafaël, sur une période d’une cinquantaine d’années, de rendre compte de la fragilité humaine, de la difficulté à trouver un sens à sa vie, et de la frontière ténue qui existe entre l’enfant que l’on était et l’adulte que l’on devient.

       

      Mon avis :

      En février dernier, j'ai consacré un article à Cathy Borie suite à la lecture de deux de ses romans : Dans la chair des anges et De la poussière et du vent. Puis j'ai découvert Nos vies comme des brindilles.

    • a posté un article :

      Immobilier
          Immobilier   Le couple arpente le jardin Et s'attarde près du bassin Où les poissons rouges, noirs, gris Dessinent des bulles d'ennui   Le terrain monte, vallonné, Vers une terrasse ombrag&eacut...

    • a posté un article :

      LDAC : ebook
      Amazon | Fnac | Kobo Pour revivre l'aventure de La douce amertume du café, c'est ici   Image : Tyler Nix sur Unsplash  

    • a posté un commentaire sur l'article LDAC : auto-édition de Zia Odet

    • a posté un commentaire sur l'article Tout beau, tout neuf de Zia Odet

    • a posté un article :

      Tout beau, tout neuf
        Ils sont arrivés ! Ce sont les deux premiers exemplaires de La douce amertume du café que j'avais commandés chez BoD juste après avoir validé mon fichier. Huit jours d'attente... pour enfin d&eacut...

    • a posté un commentaire sur l'article LDAC : auto-édition de Zia Odet

    • a posté un commentaire sur l'article LDAC : auto-édition de Zia Odet

    • a posté un article :

      LDAC : auto-édition

       

      Après des semaines de réflexion, pendant lesquelles j'ai étudié toutes les solutions d'auto-édition, pesé le pour et le contre, et pataugé dans l'indécision la plus totale...

      Après des mois d'écriture, de corrections, de travail acharné, où il m'a fallu garder un œil rivé sur l'objectif final (écrire mon premier roman) sans me laisser démoraliser par les obstacles...

    • a posté un commentaire sur l'article "L'eau de Rose" de Zia Odet

    • a posté un article :

      "L'eau de Rose"

       

       

      Titre : L'eau de Rose

      Autrice : Laurence Martin

      Auto-édition via Publishroom - 12 mars 2018
      170 pages pour l'édition imprimée
       
      ♥ Coup de cœur ♥
       
       

    • a posté un article :

      Flâneries #1 : Ascendance
        En flânant dans le village, j'ai récolté cette image Un poème s'y est greffé, que le vent a murmuré     Ascendance   Regarde la porte ouverte Ce battant vibrant au vent Sous le...

    • a posté un article :

      Les solutions d'auto-édition

      Comme moi, vous avez écrit un roman et vous êtes tentés par l'auto-édition ? Un manuscrit écrit, corrigé, mis en forme n'est qu'une première étape. Le plus difficile reste à faire : transformer un écrit personnel en objet commercial et l'offrir aux lecteurs.

      Je cherche à publier mon premier roman La douce amertume du café. Depuis plusieurs semaines maintenant, je me renseigne sur les solutions qui existent, je surfe sur le net, je compare les offres, j'interroge des amis auteurs indépendants sur leurs expériences...

      Dans cet article, je vais vous faire part de mes réflexions. Ce n'est pas un mode opératoire... car je n'ai pas encore « sauté le pas ». Il s'agit juste de regrouper quelques informations qui pourront être utiles à ceux d'entre vous qui envisagent de se lancer dans l'auto-édition. A l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai pas fait de choix définitif. Je n'ai donc aucun lien avec les prestataires dont il est question ici.

       

      Image : Marco Djallo sur Unsplash

    • a posté un article :

      Appels à textes

      C'est le printemps... et les appels à textes foisonnent.

      Ayant mis un point final à mon roman (qui paraîtra en avril ou mai après les dernières corrections), je peux maintenant me consacrer à des projets ponctuels. Depuis quelques jours, j'écris une nouvelle que je compte proposer à l'Indé Panda, en attendant l'inspiration pour un court poème, dans le cadre du prix RATP. 

      Vous trouverez ci-dessous des liens et informations sur ces deux appels à textes... ainsi que sur trois autres concours, dont la date d'échéance approche.

      Vous avez envie d'écrire ?

      Lancez-vous un défi et participez !

       

       

       

    • a posté un article :

      4 000
      Ce blog grandit, mûrit, s'épanouit... et reçoit de plus en plus de visites. Pour vous remercier, je vous invite à découvrir aujourd'hui la quatrième de couverture de mon roman, quelques semaines avan...

    Plus...

    Blogs de Zia Odet

    Blogs favoris

    Zia Odet n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    Zia Odet ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    Zia Odet n'est suivi par aucun membre