Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Sybiline


    • a posté un article :

      Quatre générations sous un même toit - Lao She
         "Dès que l'on se décourage, on ne voit que les erreurs des autres et on reste aveugle à son propre abattement, à sa propre déchéance."    

    • a posté un article :

      [Sans titre]
        Ils ont douze ans... et ce jeudi-là, la bande de copains se retrouve.De lui, elle aime la gouaille, l'impertinence, son air canaille.Il l'attire, elle est timide.Elle le bat à la course en patins à roulettes, p...

    • a posté un article :

      La lettre écarlate - Nathaniel Hawthorne
        Un roman magnifique, une écriture fluide d'une beauté prenante, des personnages peints avec délicatesse et précision... Extrait : "La vérité semble bien être que, lorsqu’il lance ...

    • a posté un article :

      Anamnèses - suite
        Pour le goûter, ma grand-mère montait gauchement sur une chaise en paille, sortait du grand placard une vieille boite en fer un peu gondolée et nous offrait des chocolats blanchis par le temps. Nous allions ensu...

    • a posté un article :

      Anamnèses
        « J'appelle anamnèse l'action mélange de jouissance et d'efforts que mène le sujet pour retrouver sans l'agrandir ni le faire vibrer, une ténuité du souvenir. » Roland Barthes ...

    • a posté un article :

      L'ivresse verbale - Rémy de Gourmont
       Les mots m'ont donné peut-être de plus nombreuses joies que les idées, et de plus décisives ; — joies prosternantes parfois, comme d'un Boër qui, paissant ses moutons, trouverait une émerau...

    • a posté un article :

      La Corbeille de fruits - Tagore
      Où les routes sont tracées, je perds mon chemin. Sur la vaste mer, dans le bleu du ciel, il n'y a point de lignes marquées. Le sentier est caché par les ailes des oiseaux, le feu des étoiles, par les fleur...

    • a posté un article :

      Citation de Rémy de Gourmont
      « J’ai vu naître un mot ; c’est voir naître une fleur. Ce mot ne sortira peut-être jamais d’un cercle étroit, mais il existe ; c’est lirlie. Comme il n’a jamais &e...

    • a posté un article :

      La fête au village
              C'est fête au village. Quelques forains ont installé leurs manèges rutilants et de longues tables ont été dressées. Ça sent la viande grillée, les frites, l...

    • a créé un sujet : Facebook

    • a posté un article :

      L'odeur d'une Chapelle
      Vous avez parcouru les quelques mètres qui vous sépare de l'entrée précautionneusement, pour faire crisser le moins possible les gravillons du chemin puis vous avez poussé la lourde porte de bois doucement...

    • a posté un message sur le sujet Facebook de Sybiline

    • a créé un sujet : Facebook

    • a posté un article :

      Souvent le coeur qu'on croyait mort - Cécile Sauvage
      Souvent le coeur qu'on croyait mort N'est qu'un animal endormi ; Un air qui souffle un peu plus fort Va le réveiller à demi ; Un rameau tombant de sa branche Le fait bondir sur ses jarrets Et, brillante, il voit sur les pr&eac...

    • a posté un article :

      Le trajet

      Elle s'est préparée en silence, a déjeuné en silence et referme maintenant la porte d'entrée précautionneusement. Il ne faut surtout pas réveiller la mère.

    • a posté un article :

      Le manège

      Jean-Philippe éteignit son réveil à 6h38. Ainsi qu'il le faisait chaque matin, depuis dix ans. Il aurait pu s'en passer de ce réveil qui était censé sonner à 6h45, mais en fait non. Il lui fallait ce rituel, chaque soir, au coucher. Régler la sonnerie sur 6h45. Il n'aurait pu s'endormir sans cela.

    • a posté un article :

      Le petit café

      Il y a de la vie là-dedans. C'est comme sous les pierres que l'on retourne : ça grouille, ça s'épanouit là, dans le caché, le sombre, l'humide.

      Je passais devant le petit café, plusieurs fois par jour, quand j'arrivais puis repartais du lycée.

    • a posté un article :

      Tournier - Vendredi ou les limbes du Pacifique

      Un passage intéressant - dont les degrés de lecture peuvent varier, l’esprit de cet extrait étant "discutable" mais qui prête à réfléchir. Terriblement d'actualité !

       

       

      Je mesure aujourd'hui la folie et la méchanceté de ceux qui calomnie cette institution divine : l'argent ! L'argent spiritualise tout ce qu'il touche en lui apportant une dimension à la fois rationnelle – mesurable – et universelle – puisqu'un bien monnayé devient virtuellement accessible à tous les hommes.

    • a posté un commentaire sur l'article Attente de Sybiline

    • a posté un article :

      Ferrer la bière
        C'était pendant l'hiver. Je passais quelques jours chez mes grands-parents. Au début du repas que l'on prenait dans la cuisine, Grand-mère versait un fond de bière dans mon verre Duralex. J'étais as...

    • a posté un article :

      Attente
        Elle ronge le jour, l'interminable jour que la nuit même ne soulage plus Attente Temps clos, immobile, suspendu Pris dans ses filets Le souffle est court, l'esprit noué, L'espoir aux griffes frêles s'agite encore u...

    • a ajouté le blog photoem à ses favoris

    Plus...

    Blogs de Sybiline

    Suit 0 membres

    Sybiline ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    Sybiline n'est suivi par aucun membre