Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Luminitza C.Tigirlas


    Ma porte secrète s'ouvre à la poésie. Aujourd'hui écrite en français - mon autre langue de cœur,  ma poésie ne pourrait porter en plus de mon prénom que mon nom de naissance, devenu nom de plume: Luminitza C. TIGIRLAS
    Poète qui joue avec les mots entre l'Absolu et le Vide:
    Luminitza C. Tigirlas, d’origine roumaine, née en Moldova orientale, terre de la Roumanie ancienne, annexée par la Russie, est une survivante de l’assimilation linguistique dans l’URSS.

    • a posté un article :

      le néant qui déborde de lui-même
            Agencement du désert ... avec Carole Mesrobian     Le tissu d'émeraude de feuilles qui balaient la lumière salvatrice ouvre un espace oublié. C'est de là qu'est venu é...

    • a posté un article :

      "Le Pli des leurres" lu par Carole Darricarrère
          https://www.sitaudis.fr/Parutions/le-pli-des-leurres-de-luminitza-c-tigirlas.php        

    • a posté un article :

      "Le Pli des leurres" lu par Didier AYRES
          Didier AYRES , dans la revue "Le capital des mots", me fait l'honneur et le plaisir  de se pencher en toute subtilité sur Le Pli des leurres  et de saisir "l'oscillation entre plusieurs identit&...

    • a posté un article :

      weg
              /weg ne peut pas pousser les mots du dedans vers le dehors/    ...avec Michaël Glück     Je dis weg pour voir ce nom par lequel il s'est désigné à moi; weg pour ...

    • a posté un article :

      traduit du silence
        impatience de l'absolu        ...avec Joë Bousquet   Ma parole est issue de mes pensées et je pleure le temps où elle naissait de mon souffle. Il n'y a plus en moi, comme en élan plu...

    • a posté un article :

      Le Pli des leurres
          Après avoir publié des poèmes, des essais littéraires et de nouvelles,  Le Pli des leurres est mon premier livre de fiction, que je dédie à Sarah Kane, auteure de la pièc...

    • a posté un article :

      charon mascaret
          ne pas dire jamais je     ...avec Philippe Thireau   ô pas je jamais ne pas dire jamais je je dire ô pas dire toi ô qu'adviendrai-je sans toi moi mère éternellement hors ? &n...

    • a posté un article :

      dans la poussière du chemin
          sans dedans ni dehors     ...avec Michaël Glück   à l'intérieur de rien rien encore à l'intérieur de ce corps cousu fermé rien encore à l'intérieur...

    • a posté un article :

      CLIC CLAC L'OISEAU PLANEUR...
            s'étiole l'enfant haut qui vole.    ... avec Philippe Thireau   clic point. clac point. clic clac suis point. mitralna. raconte en volant haut. l'âme s'envole raconte. s'étiole l'enfan...

    • a posté un article :

      ...que de ne pas être multiple
          Dans le COMA  ...avec  Pierre Guyotat   Jadis, enfant, lorsque l'Eté résonne et sent et palpite de partout, mon corps en même temps que mon moi commence de s'y circonscrire et donc de le form...

    • a posté un article :

      Sur le cadastre de l’intime. Inédits de MCDem.
          Sur le cadastre de l’intime ...avec Murielle Compère-Demarcy (MCDem.)                         ...

    • a posté un article :

      "Fileuse de l'invisible - Marina Tsvetaeva" lu par Maryse Staiber
            La Revue  Alsacienne de Littérature, n° 132, décembre 2019, me fait le plaisir non seulement de publier des extraits de la  "croisure" de mon récit inédit ENCRE ...

    • a posté un article :

      "Ici à nous perdre" lu par Florent Toniello
                    Ce jour un billet de Florent Toniello sur "D'ailleurs poésie" est consacré  à mon poème "Ici à nous perdre", lecture qui me touche et dont je remerci...

    • a posté un article :

      "Ici à nous perdre" lu par Jean-Pierre Longre
          Jean-Pierre Longre se penche en toute délicatesse sur mon poème "Ici à nous perdre" , merci à lui pour cette lecture détaillée:   http://livresrhoneroumanie.hautetfort.com/archi...

    • a posté un article :

      "Ici à nous perdre" lu sur "Terres de femmes"
        Je remercie de tout coeur  Murielle Compère-Demarcy pour sa lecture de mon livre de poésie publié sur "Terres de femmes":    https://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2019/11/luminitza-c-ti...

    • a posté un article :

      "Ici à nous perdre" — lu
        Une première Note de lecture de mon livre de poésie "Ici à nous perdre" paraît sur le site Le littéraire,  merci à Jean-Paul Gavard-Perret pour sa lecture:    http://www.lelitte...

    • a posté un article :

      "Ici à nous perdre" aux éd. du Cygne
              Aujourd'hui j'ai reçu avec un frémissement les premiers exemplaires de mon  livre de poésie "Ici à nous perdre"... Hier, ayant voulu traverser la vitre,  une mésange, ...

    • a posté un article :

      "Teintures trébuchantes" dans Nunc, 48
          Mon ensemble de Onze poèmes "Teintures trébuchantes" se donne à lire dans les pages 135-139 du riche Sommaire de la revue NUNC N° 48, 2019. Merci à Réginald Gaillard et au Comit&e...

    • a posté un article :

      "Ça crée " Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire
          « Ça crée » à propos du livre de Luminitza C. Tigirlas,  Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire, éd. du Cygne, 2019.  Toute ma reconnaissance  &a...

    • a posté un article :

      La transparence est en perdition
            La transparence est en perdition Plus rien que la fêlure ses parois déchirées au plus près de ma bouche / éteinte la première   Même pas l’aiguille d’un so...

    • a posté un article :

      TRAME suivie de L'AMOUR Là
          La voix, jetée vers le ciel... avec Pascal BOULANGER   Rosée à Adèle et à Nora   Sur la falaise la maison est prise de vertige   Quand on me fermera les yeux sur le vent Il ne ...

    • a posté un article :

      "Un versant l'autre "
            "Là forêts ourlent"... avec Esther  Tellermann, ma prochaine invitée à la soirée "La poésie à gorge déployée" le 19.09.19, 20h à A.L.I.-Ly...

    • a posté un commentaire sur l'article Juste là au ras des herbes de Thierry Radière

    • a posté un commentaire sur l'article Murielle Compère-Demarcy lit "Avec Lucian Blaga" de Luminitza C.Tigirlas

    • a posté un article :

      L’aube s’est déchirée des célestes
            L’aube s’est déchirée des célestes Ma gorge s’est blessée d’être le cri   le visage   la fissure de ce jour à présages   J...

    • a posté un article :

      FOHERION (cosmose - le ballet)
            Toute ma reconnaissance va aux  Editions  Tarabuste, à son Comité de lecture, à Tatiana Levy & Djamel Meskache et toute l'équipe éditoriale.    Très he...

    • a posté un article :

      Murielle Compère-Demarcy lit "Avec Lucian Blaga"
            Merci à Murielle Compère-Demarcy pour sa lecture  de mon essai "Avec Lucian Blaga. Poète de l'autre mémoire"   dans "La Cause littéraire":   http://www.lacauselitteraire...

    • a posté un article :

      Interrogée par lelitteraire.com

      De la vallée des noyers parlants à celle de l’Autre (Eden et après) — entretien avec Luminitza C. Tigirlas

      Pré­sen­ta­tion et entre­tien réa­li­sés par jean-paul gavard-perret pour lelitteraire.com, le 2 mai 2019.

       

      Inter­ro­geant tout ce qu’il existe de mys­tique dans les grands textes, Lumi­nitza C. Tigir­las ne se laisse pas prendre au déca­lage que cette thé­ma­tique tend. Elle sait par sa poé­sie comme par ses ana­lyses des­cendre dans “lalangue” chère à Lacan et cher­cher la “dif­fe­rance” (Der­rida) que cela engendre de pal­pi­tant en secondes et tierces sous l’apparente ligne de conduite de tout dis­cours et sa poli­tique (du monde ou du “ciel”).  
      Fidèle dans l’esprit à Beckett mais choi­sis­sant une voie moins ano­rexique que la sienne, elle montre les farces de l’angoisse et de l’extase (deux bouts de la même ficelle). Elle pré­cise — mais sur­tout en sour­dine — que l’amour et son exi­gence res­tent mal­gré tout sacré­ment “gen­rés” comme cela se dit main­te­nant. Entre la coupe et les lèvres, sui­vant qui tient la pre­mière et qui tend les secondes la mise n’est pas la même… D’un côté le mur, la des­cente au tom­beau mal­lar­méen, de l’autre le pas­sage obligé du sacri­fice avant que sur­gisse chez la femme le ren­ver­se­ment des dia­lec­tiques animâles.

      Lumi­nitza C. Tigir­las, Avec Lucian Blaga, poète de l’autre mémoire Edi­tions du Cygne, coll. Por­traits lit­té­raires, Paris,  2019, 110 p. — 13,00 €.

      Entre­tien :

      Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?
      Le merle blanc.

      Que sont deve­nus vos rêves d’enfant ?
      Par­fois, des poèmes.

      A quoi avez-vous renoncé ?
      À convaincre l’autre.

      D’où venez-vous ?
      D’une pluie de fleurs de cuivre, d’un exil dans l’alphabet de l’autre et d’un vil­lage dans la val­lée des noyers parlants.

      Qu’avez-vous reçu en dot ?
      Une bal­lade rou­maine, “Le Maître Manole” de la bouche de ma grand-mère maternelle.

       

      Lire la suite

       

    • a posté un article :

      Avec Lucian Blaga. Poète de l'autre mémoire
            Mes chaleureux remerciements vont à Maryse Staiber pour sa lecture de mon essai "Avec Lucian Blaga. Poète de l'autre mémoire" dans la Revue Alsacienne de Littérature, N° 131,  juin 2...

    • a posté un article :

      la volière
          J’ai pris le gant oublié dans la volière   Il garde les traces de tes doigts   qui m’ont enserrée de l’intérieur     Le velours est encore fatigué &...

    Plus...

    Blogs de Luminitza C.Tigirlas

    Suivi par 0 membres

    Luminitza C.Tigirlas n'est suivi par aucun membre