Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • gilles houdouin


    • a posté un article :

      Non à la mise en danger des travailleurs, enseignants, enfants au nom du profit !

      Covid-19 : non à la mise en danger des travailleurs, enseignants, enfants au nom du profit !Alors qu'un grand nombre de salariés a repris le chemin du travail, j'ai signé, avec entre autres Jean-Paul Lecoq, Alban Bruneau, et un large collectif de personnalités syndicales, politiques et intellectuelles cet appel « à la mobilisation citoyenne, syndicale, associative, politique », pour le droit des salariés au dépistage et le rétablissement complet de la responsabilité pénale des employeurs. « La vie, la santé, la dignité ne se négocient pas! »

      Voici le texte de cet appel, que vous pouvez signer vous aussi en suivant ce lien, Ce texte était nécessaire, eu égard aux violentes attaques du secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, et celles du ministre de l'économie et des finances, Bruno Le Maire, tant contre la CGT, à l'initiative de la décision de justice, que contre le juge lui-même. Notre ministre étant de plus pris en flagrant délit de déclarations contradictoires :

    • a posté un article :

      En guise de manif : 1er mai, rappel historique

      Pas de manif aujourd'hui, confinement oblige. Alors juste un petit article en guise de rappel historique de ce que représente le 1er mai. Certain-e-s d'entre vous, sans doute la plupart, le savent déjà. Mais le rappeler ne fait jamais de mal. C'est ce qu'on m'a appris quand j'étais encore enseignant, il y a tout juste un mois !

      Et pour commencer, parlons un peu de ce symbole du 1er mai : le muguet.

      Comment ça, qu'entends-je ? ce n'est pas le muguet le symbole du 1er mai ? On nous aurait donc menti tout ce temps ? Impossible. Et pourtant...

    • a posté un commentaire sur l'article Le Medef veut la guerre sociale de gilles houdouin

    • a posté un article :

      Le Medef veut la guerre sociale

      Le Medef veut la guerre socialeOn entend de plus en plus le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, avancer ses propositions pour "sauver l'économie". Cela tient en quelques mots en conclusion d'une interview au Figaro : "L'urgence, c'est de revenir à une activité normale". Et de décliner ses propositions révolutionnaires pour y arriver : travailler plus, réduire les congés et les jours fériés.

      Bien entendu, certains membres du gouvernement, payés pour ça, reprennent à leur compte cette antienne. N'oublions pas que ce n'est pas le gouvernement qui dirige : il n'est que le pantin du grand patronat qui tire les ficelles. Certains pensent que demander la démission de Macron et du gouvernement suffirait à changer la donne. Foutaises ! Qu'il s'agisse de Chirac, Sarkosy, Hollande ou Macron, en passant par Delors, Valls et consorts, le patronat a toujours disposé de ses troupes fidèles (qui y trouvent leur compte, n'en doutez-pas) qui lui permettent, tel Picsou, de se baigner tranquillement dans ses coffres d'or. Et c'est bien entendu la même chose au niveau européen, avec cette fameuse "commission européenne" qui serait source de tous les maux pour les euro-sceptiques, brexiteurs, frexiteurs et autres, mais qui n'est que le punching-ball mis à disposition des peuples comme exutoire à leur colère : pendant qu'on vilipende la commission européenne, le patronat rigole et travaille inlassablement à casser les conquis sociaux.

    • a posté un article :

      Préparer l'après ! Ils ne s'en tireront pas comme ça !

      Préparer l'après ! Ils ne s'en tireront pas comme ça !Les cotes de popularité de notre gouvernement s'envolent ! Alors qu'elles étaient au plus bas, on voit un Macron grimper de 13% et un Philippe prendre +10%. Qu'est ce à dire ? On mettra cela sur le compte d'une opinion publique déboussolée et inquiète, qui a besoin - c'est humain - d'être rassurée et dirigée dans ces temps difficiles.

      Mes compatriotes ont-ils/elles bien noté, cependant, que tant le président que le premier ministre étaient aussi déboussolés qu'eux/elles ? Non ? Pourtant, entre un discours de l'un, le 16 mars, aux accents gaulliens (communistes ?) sur la nécessaire planification et nationalisation des secteurs stratégiques délaissés par la gabegie libérale, mais qui au final, n'a accouché que du confinement ; et le discours de l'autre, hier soir 23 mars, insipide au possible, comparant les méfaits d'un jogging d'une fois une heure, ou d'une sortie plein-air de deux fois une demi-heure, il ne se passe rien ! Personne ne dirige rien !

    • a posté un article :

      Rencontre avec Sud Santé à l'hôpital du Havre

      Rencontre avec Sud Santé à l'hôpital du HavrePlus de 5 mois de silence, d'inactivité sur ce blog ! Pas parce qu'il n'y avait rien à dire, et pas non plus par inactivité totale par ailleurs, bien au contraire ! La campagne municipale, la responsabilité qui nous incombe à nous, havraises et havrais, d'infliger une claque à Édouard Philippe, tout cela a occupé le plus clair de mon temps, ainsi que de tous et toutes les militant-e-s d'Ensemble ! Le Havre. Nous sommes 5 à figurer sur la liste "Un Havre Citoyen", une liste d'un genre complètement nouveau sur la ville, et nous en sommes fier-e-s.

      J'ai choisi pour ma rentrée sur ce blog, de vous faire partager une rencontre que nous avons eue cet après-midi avec le syndicat Sud Santé du Groupe Hospitalier du Havre (GHH). Ce qu'ils et elles nous ont dit, je suppose que c'est la même chose ailleurs. C'est le symbole du grand écart entre les discours des élu-e-s de LREM sur le terrain, assénés avec force caresses dans le dos, et la politique réelle menée au sommet de l'état.

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un commentaire sur l'article Après l'incendie de Lubrizol... de gilles houdouin

    • a posté un article :

      Après l'incendie de Lubrizol...

      Après l'incendie de Lubrizol..Je ne reviendrai pas sur les circonstances de l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen. Tant que Jacques Chirac n'était pas encore mort, chacun et chacune d'entre vous a pu suivre les péripéties dans les média. Après, le scoop a rejeté la vie quotidienne des Rouennais, leurs questions et leurs peurs légitimes, à l'arrière-plan. Loin de moi également l'idée que le risque zéro puisse exister : c'est impossible. Néanmoins, il y a quand même quelques questions à se poser quant à la gestion de cette catastrophe, ainsi que sur certaines pratiques de la préfecture et des industriels, pratiques peut-être tout à fait légales dans la législation actuelle, mais qui demanderaient sans doute à être revues.

    • a posté un article :

      Energie : productivistes contre écologistes ?

      Energie : productivistes contre écologistes ?L'annonce en juin de la fermeture anticipée de la centrale thermique du Havre au printemps 2021 a relancé le débat entre ceux et celles qui applaudissent à cette fermeture, au nom de l'écologie, et ceux et celles qui s'en attristent, dont je suis. Au nom bien sûr du gâchis social dont notre ville n'a pas besoin, mais pas seulement : au nom aussi de l'écologie.

      On revoit à cette occasion fleurir des nom d'oiseaux comme "productivistes", caricaturaux s'il en est. Posons les termes du débat : Faut-il fermer tout ce qui se rapporterait à un "ancien monde" dans lequel le mot "charbon" serait le repoussoir absolu, au profit d'une énergie qui serait 100% renouvelable et non polluante, qui, malheureusement, n'existe pas encore, et, peut-être, n'existera jamais ?

    • a posté un article :

      La Légion d'Honneur pour Pia Klemp !

      La Légion d'Honneur pour Pia Klemp !Dans la rubrique "humeurs", j'aime partager ce qui, à un moment donné, me fait dire "mais dans quel monde vit-on ? On marche sur la tête !". Aujourd'hui, ça va être très court, mais je trouve quand même ça fort en cacahouète !

      Le parallèle est sidérant, ahurissant, et d'autre mots en "ant". Qu'on en juge.

      Aux Sables d'Olonne, un pêcheur est en difficulté, en pleine tempête. Sept marins de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) prennent la mer pour le secourir, sans se poser de questions, comme tout homme ou femme dévoué-e aux autres. Hélas, on le sait, trois d'entre eux trouveront la mort dans cette tentative de sauvetage désespérée.

    • a posté un article :

      Non à la 5G !

      Non à la 5G !On parle beaucoup de 5G en ce moment, notamment à cause des batailles entre Trump et Huawei, entre les Etats-Unis et la Chine donc, pour des histoires d'espionnage potentiel. Au même moment, les opérateurs internationaux, dont Huawei, qui se pourlèchent déjà les babines en pensant au fric qu'ils pourront se faire s'ils obtiennent les marchés, sont invités par Macron.

      Ce n'est pas du tout ce qui m'intéresse ici. Mon propos est le suivant : la 5G, comme d'ailleurs tout ce qui fonctionne avec des ondes du même type, c'est dangereux, pas seulement pour les données, mais surtout pour la santé.

      Explications :

    • a posté un article :

      La poudrière d'Orient

      La poudrière d'OrientC'était un ouvrage en 4 tomes du regretté Pierre Miquel. Ce roman racontait la campagne d'Orient de la première guerre mondiale, des Dardanelles à Salonique, les combats dans les montagnes grecques et bulgares.

      Aujourd'hui, on pourrait réutiliser le même titre pour écrire une toute autre histoire, mais tout aussi dramatique, et tout aussi explosive et porteuse de guerre, non seulement au Moyen-Orient (ce qui, même si ça se passe "loin", doit de toute manière nous interpeller) mais dans le monde entier, car, comme au bon vieux temps de la guerre froide, les États-Unis et la Russie se livrent là une guerre chaude, sans même se cacher.

    • a posté un article :

      Non à un deuxième EPR ! Ni en Normandie ni ailleurs !

      Non à un deuxième EPR  ! Ni en Normandie ni ailleurs !Notre président de région, Hervé Morin, s'est déclaré partisan d'un deuxième EPR en Normandie, et plus précisément à Penly, se prévalant d'un "quasi consensus" au sein du Conseil Régional.

      Il oublie en passant de dire qu'il n'y a eu aucune délibération à ce sujet, aucune discussion (mais il n'y a en a jamais, même le CESER n'a pas voix au chapitre lorsqu'il donne des avis, souvent sensés), et évidemment, aucun vote.

      Je regrette par ailleurs que des camarades aient joint leur voix à celle d'Hervé Morin, avec le seul argument de l'emploi. Argument certes important mais pas primordial dans ce cas précis. La confrontation des points de vue devra se poursuivre.

    • a posté un article :

      Mobilisation pour Alpha !

      Mobilisation pour Alpha ! Alpha BAH est un jeune Guinéen, orphelin de père, qui a fui un oncle maltraitant, envers lui et sa mère. Cet oncle l'a maltraité physiquement, s'est accaparé les biens de son père, a pris sa mère comme seconde épouse et l'a renvoyée au village.

      Grâce à des voisins, Alpha a pu s'enfuir, mais, comme beaucoup, il s'est fait rouler par des passeurs, et ce fut l'errance à travers le Maroc, la méditerranée dans un zodiac, la route jusqu'au Havre.

      Manque de chance, il a, au cours de son périple, tenté d'obtenir des visas, en Allemagne puis en France, à l'aide d'un passeport d'emprunt qui le donne âgé de ... 34 ans !

    • a posté un article :

      La république des copains et des coquins, ça suffit !

      La république des copains et des coquins, ça suffit !Encore une fois, la justice de classe a frappé. Utiliser cette expression aujourd'hui est devenu tellement fréquent que l'on ne saisit même plus la portée de ce qu'elle signifie. Ce serait presque devenu un pléonasme.

      Christophe Dettinger, le boxeur Gilet Jaune qu'il n'est plus nécessaire de présenter, a écopé hier d'une peine de 30 mois de prison, dont 18 avec sursis. Malgré un aménagement de peine qui l'autorise à garder une vie familiale et professionnelle dans la journée, il devra venir coucher tous les jours en prison.

      Je ne porterai aucun jugement de valeur sur l'action de Christophe Dettinger. En tous cas, je ne joindrai pas ma voix au concert des hypocrites qui proclament, la main sur le cœur, que l'on ne doit pas frapper un policier, grand défenseur de l'ordre républicain devant l'éternel. Christophe Dettinger a regretté son geste devant la cour. On peut le comprendre : lorsqu'on se retrouve seul devant un tribunal, on peut avoir peur de finir en prison et détruire sa vie. Mais que celui ou celle qui prétend savoir exactement comment il ou elle aurait agi à sa place, lorsqu'on se fait gazer en pleine face et que l'on est témoin de violences et d'injustices policière manifestes, lui jette la première pierre.

    • a posté un article :

      un petit retour en 2018 : assemblée plénière du 17 décembre

      un petit retour en 2018 : assemblée plénière du 17 décembreNous étions déjà en plein mouvement social, mais l'ordre du jour de l'assemblée plénière du Conseil Régional, qui a eu lieu dans l'hôtel d'agglomération de "Caen-La-Mer", n'en a pas été perturbé pour autant. Le peuple a ses raisons que la région ne connait pas.

      Notre groupe, par la voix de Céline Brulin lors de l'intervention de politique générale a quand même pu évoquer les luttes sociales.

      Un des gros morceaux de cette plénière était le budget primitif 2019. Rien de nouveau sous le soleil : toujours la priorité pour les aides aux entreprises, sous diverses formes. En commission, j'étais intervenu sur un point qui me paraissait crucial :

    • a posté un article :

      L'histoire bégaye. Ou : l'humanité est-elle inhumaine ?

      L'histoire bégaye. Ou : l'humanité est-elle inhumaine ? Il y a tellement de choses à dire et à faire dans la situation sociale actuelle que la souris m'en est tombée des mains pendant un certain temps, trop longtemps ! Le problème étant : par où commencer ?

      Hé bien commençons, si vous le voulez bien, par tout autre chose que la répression, la dérive autoritaire des institutions étatiques, les "grands débats" bidonnés d'avance, les déclarations pathétiques (voire stupides, comme celle de Marlène Schiappa qui veut qu'on lui "donne les noms" ! Et puis quoi encore ! ) de nos ministres. Toutes choses sur lesquelles d'autres que moi se sont déjà moult exprimés, et sans doute mieux que je ne pourrais le faire.

      Je voudrai vous parler ce soir d'une histoire qui s'est déroulée il y a bientôt 80 ans, à quelques mois près.

    • a posté un commentaire sur l'article La classe se soulève : la récré est terminée ! de gilles houdouin

    • a posté un article :

      La classe se soulève : la récré est terminée !

      La classe se soulève : la récré est terminée ! La récré : celle dans laquelle se complaisait la classe dominante, et qui leur semblait devoir durer toujours. La classe : la nôtre, celle des salarié-e-s, des petits artisans et paysans, celle qui produit tous les jours les richesses dont elle ne profite jamais.

      Un petit prétexte ?…

      Elle s’est levée comme ça, sur un coup de tête, un prétexte : l’augmentation des taxes sur le carburant. Cela peut sembler bien faible, comme détonateur, mais cela a un sens : depuis 40 ans, la société bien pensante n’a eu de cesse de rejeter les « pauvres » en périphérie des villes ou dans les zones rurales, les éloignant des centres-villes où ils faisaient décidemment trop « tache ».

    • a posté un article :

      Conseil Régional - Utilisation des aides d'Etat aux entreprises

      Conseil Régional - Utilisation des aides d'Etat aux entreprisesLors de la prochaine Assemblée Plénière du conseil régional, il y aura, parmi 28 autres délibérations, le bilan de l'utilisation des aides de l'état par la région, aides destinées aux entreprises.

      Il serait trop long - et surtout je n'ai pas le temps - de faire une synthèse par type d'aide. Si vous voulez la faire par vous-même, je mets ici le document de la délibération. Notons que cela fait beaucoup d'argent. Certes, parmi ces aides, il y a beaucoup de prêts à taux zéro (PTZ), donc de l'argent qui est censé revenir un jour ou l'autre (je dis bien, censé revenir...). Mais quoi qu'il en soit, c'est de l'argent public dont on est en droit de se demander si, par moments, il ne serait pas mieux utilisé ailleurs.

    • a posté un article :

      L'immigration est-elle soluble dans l'humanisme ?

      Ces derniers jours, des propos ou des tweets de dirigeants de la France Insoumise sur l’immigration, suite à l’annonce de la création en Allemagne du mouvement « Aufstehen », de Sarah Wagenknecht, ont ouvert une polémique dans les rangs de la gauche.

      Ce fut d’L'immigration est-elle soluble dans l'humanisme ?abord Djordje Kusmanovic, l’un des porte-parole de France Insoumise, qui mit les pieds dans le plat en déclarant : « Le discours que tient Sarah Wagenknecht sur la question migratoire me semble donc être de salubrité publique » 

      Et en explicitant ensuite sa pensée : « Sur la question migratoire, en particulier, la bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires, qui risquent de s’accentuer encore du fait des catastrophes climatiques. Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut accueillir tout le monde, il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales, ce que la social-démocratie a renoncé à faire. »

    • a posté un article :

      Que le ciel lui tombe sur la tête !

      Que le ciel lui tombe sur la tête !Rions un peu. Notre ami Emmanuel Macron ne manque pas une occasion d'étaler son absence sidérale de culture générale. Un digne émule de Sarkosy dans ce domaine. Et lorsqu'on sait que Macron a donné un cours de culture générale à Sciences Po, la réaction est au choix : soit ça fait peur, soit on comprend mieux pourquoi nous en sommes arrivés là avec nos dirigeants actuels !

      De quoi s'agit-il ? Évidemment, de ce dont tout le monde parle aujourd'hui : du fait que nous serions des Gaulois réfractaires au progrès et aux réformes. Ce qui veut dire, dans le langage macronien : des espèces d'hommes des cavernes barbus et chevelus (je ne dois pas être très gaulois alors) courant les forêts à la recherche de sangliers, ne pensant qu'à faire des banquets arrosés de cervoise.

      Sans doute, en nous qualifiant de "gaulois", pense t-il être lui-même un César qui va nous foutre la pâtée et nous faire mordre la poussière. Il en rêve.

    • a posté un article :

      Pinel Amiens : un air, hélas, de déjà-vu

      Pinel Amiens : un air, hélas, de déjà-vuLe centre hospitalier psychiatrique Philippe Pinel de Dury, près d'Amiens, est en grève depuis le 15 juin. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est l'annonce de la fermeture d'un quatrième service en quatre ans !

      Égrener tous les problèmes ne servirait pas à grand-chose ici, ce sont les mêmes qu'à Janet et qu'au Rouvray : chambres surpeuplées (2 par chambre individuelle, 4 par chambre double), 26 patients pour 2 soignant-e-s, etc... On sait que la psychiatrie est le parent pauvre de la santé en France. Et lorsqu'on voit la richesse des autres secteurs, ça fait peur.

    • a posté un article :

      Novandie à Maromme : un plan social sans fondements

      Novandie à Maromme : un plan social sans fondementsTout le monde connait Mamie Nova et Bonne Maman. C'est à Maromme que l'usine NOVANDIE produit leur gamme  de yaourts brassés. Ces marques, ainsi que l'usine, appartiennent au groupe ANDROS. 

      Le 28 juin, c'est avec stupeur et révolte que les délégué-e-s au comité central d'entreprise ont appris que 2 des 5 sites français allait faire les frais d'un plan de "sauvegarde" de l'emploi (PSE) : 116 postes seraient supprimés à Maromme (63 à l'usine et 53 au siège social), et 62 autres seraient supprimés à Savigné l'Evêque dans la Sarthe.

      D'après la direction, ce plan serait dicté par une forte baisse de consommation des produits laitiers, qui entraine une perte financière importante.

    • a posté un article :

      Pierre Janet : après Le Rouvray, une nouvelle victoire !

      Pierre Janet : après Le Rouvray, une nouvelle victoire ! Après 26 jours de grève, après 16 jours pendant lesquels 7 membres du personnel sont restés perchés sur le toit des urgences, c'est aujourd'hui, 10 juillet 2018, une nouvelle victoire pour toute la psychiatrie, pour la santé en général.

      A l'issue d'une seconde réunion à la sous-préfecture entre la direction et l'intersyndicale, un protocole de sortie de crise a été signé.

      Même si ce protocole n'est pas parfait, les acquis sont néanmoins conséquents. Les salarié-e-s ont gagné :

    Plus...

    Blogs de gilles houdouin

    gilles houdouin n'a pas encore de blogs

    Blogs favoris

    gilles houdouin n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    gilles houdouin ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    gilles houdouin n'est suivi par aucun membre