Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • dalayer


    Bonjour à tous et, spécialement, à l'équipe Kazéo. J'ai un problème et ai besoin d'aide : j'avais sauvegardé sur un disque dur externe tous les textes que vous pouvez trouver sur mon site. Mais cette sauvegarde a été perdue suite à une erreur. Comment puis-je les récupérer sur mon blog ? Quand j'essaye de les copier, l'ordinateur me dit que je n'ai pas le droit ?

    • a posté un article :

      Afrique du sud

      Les familles noires expropriées sans indemnité par les Blancs vont pouvoir récupérer leurs terres sans rien payer

    • a posté un article :

      Afrique
      Tempêtes politiques en Afrique francophone (Christian d'Alayer, 5 avril 2008) He oui, c'est bien le pré-carré de la France qui est aujourd'hui en proie à de fortes secousses politiques, lesquelles ont toutes chanc...

    • a posté un article :

      [Sans titre]

      Energie nucléaire

    • a posté un article :

      [Sans titre]

      Energie nucléaire

    • a posté un article :

      Le retour de Ramaphosa

      Afrique du sud

    • a posté un article :

      Côte d'Ivoire

      Je place ce texte dans cette rubrique "retour de l'humanisme" parce que la politique française en Afrique est tout sauf humaniste. Et que le procès de Laurent Gbagbo, président ivoirien démis honteusement par l'armée française, sonne un peu comme le premier glas de cette politique. Il est très certainement l'homme qui aura ouvert les yeux à énormément d'Africains sur la réalité de leurs rapports avec les Occidentaux et la France en particulier. Ce pourquoi il sera tout aussi certainement considéré comme un héro par les futurs historiens africains...

    • a posté un article :

      Le retour de Ramaphosa

      Article prévu pour New Africa début 2018 mais remplacé par un article sur Ramaphosa du fait de l'actualité (à venir après parution dans New Africa)

    • a posté un article :

      Mugabe, le bilan
      Mugabe : le bilan Christian d'Alayer - novembre 2017     Le diable est parti ! Honni par l'Occident, Robert Mugabe a donc été littéralement déposé par les siens à l'âge de 91 ans. Il...

    • a posté un article :

      Matières premières
      L'Afrique face à la baisse des prix des matières premières Les effets de la crise ont été très largement surestimés. Mais l'avenir reste incertain Christian d'Alayer - novembre 2017  ...

    • a posté un article :

      Les Africains sont-ils guerriers ?
      Les Africains n'aiment pas la guerre Christian d'Alayer - Octobre 2017 Hier, l'image de l'Afrique en France était celle de la publicité d'une marque connue de chocolat en poudre, image Oh combien combattue aujourd'hui par les ...

    • a posté un commentaire sur l'article Bonne gouvernance et croissance économique de dalayer

    • a posté un article :

      L'écologie en question
      L'écologie, nouvel opium des peuples   Hier encore, le "Socialisme" était la terreur des riches : imaginer des hordes de va-nu-pieds prêts à se partager leurs biens leur était totalement insupportable....

    • a posté un article :

      Fake news et Afrique
      African fake fashions (Christian d'Alayer - 15 septembre 2017)   On parle beaucoup ces temps-ci des "fake news", ces fausses nouvelles qui seraient massivement diffusées sur le Net et tout aussi massivement dénoncé...

    • a posté un article :

      Pour que les grands médias évitent des "fake news" à répétition sur l'Afrique
      Africanistes : Devoir de rentrée (Christian d’Alayer, 28 août 2017) D’habitude, on donne des « devoirs de vacances » Mais il semble qu’en cette rentrée 2017, les médias...

    • a posté un article :

      Des pauvres pas si pauvres que ça
      La pauvreté en Afrique se porte...bien ! Du moins si on en croit des statistiques qui ne sont pas sans défaut...   Le rapport de la CNUCED sur les pays les moins avancés 2016 est paru en fin d'année derni&eg...

    • a posté un article :

      Vous n'aimiez pas Sarkozy ? Vous allez adorer Macron
      Article pour le Grigri – juillet 2017 : Vous n’aimiez pas Sarkozy ? Vous allez adorer Macron !   Con de Blanc je suis, con de Blanc je reste. Mais la politique occidentale m’a détourné de ...

    • a posté un article :

      Sémantique
      L'histoire du Poular, une révolution sémantique Christian d'Alayer - 1er juin 2017   Aujourd'hui, je vais vous parler des langues africaines. Ce, parce qu'un Guinéen, Thierno Oumar Baldé, m'a adressé ...

    • a posté un article :

      Qu'est-ce que la France-Afrique ?
      La FranceAfrique est-elle nuisible à l'Afrique francophone ? Christian d'Alayer - Mai 2017   "FranceAfrique" ! Dès qu'apparait ce terme et depuis l'ouvrage à succès de François-Xavier Verschave, "La F...

    • a posté un article :

      Scandale à Abidjan
      Côte d’Ivoire : l’agrobusiness, une affaire d’Etat ? Christian d’Alayer – 11/06/2017   Le terme « agrobusiness » sent le souffre à Abidjan. Cette association de...

    • a posté un article :

      Faut-il se débarrasser du CFA ?
      Le CFA est-il nuisible à la croissance de l'Afrique francophone ? Christian d'Alayer - mai 2017 "L'Africanosphère" bruisse de plus en plus d'attaques contre le franc CFA. Des chefs d'Etat de la Francophonie sont entrés ...

    • a posté un article :

      Le scandale n'est pas forcément celui de Monhevea.com
      L'investissement agricole en Côte d'Ivoire dans la tourmente Christian d'Alayer - 27 mai 2017   Les Africains parlent "d'agrobusiness", un concept né en Amérique au début des années 1990 et déno...

    • a posté un article :

      Que va-t-il se passer en Côte d'Ivoire ?
      En Côte d'Ivoire, tout va se jouer entre Nordistes   Depuis la dernière élection présidentielle remportée par Ouattara mais avec un taux phénoménal d'abstention (les Nordistes, sûrs...

    • a posté un article :

      Croissance africaine
      Jeune Afrique continue à mentir à ses lecteurs Christian d'Alayer - 10 mai 2017 Je pensais en avoir fini avec cette histoire, et bien non ! Après que son créateur, Béchir Ben Yahmed ait écrit que la...

    • a posté un article :

      La France déshonorée !

      Laurant Gbagbo honteusement chassé du pouvoir ivoirien par Sarkozy et la FranceAfrique avait en fait gagné les élections et n'aurait jamais dû se retrouver à la CPI : ce sont Sarkozy et Ouattara qui devraient aujourd'hui répondre de leurs méfaits devant les juges internationaux qui, aujourd'hui, se déshonorent tout autant que les successeurs de Sarkozy en France (Hollande et aujourd'hui Macron) Lisez bien le texte qui suit, il prouve indéniablement que Gbagbo avait bien gagné...

    • a posté un article :

      Croissance et prix en Afrique
      Pour en finir avec l'afro-pessimisme Christian d'Alayer - avril 2017 Avec la baisse relative des prix des matières premières, l'afro-pessimisme a d'autant fait sa réapparition que nombre d'émigrés africain...

    • a posté un article :

      Pour qui voter ?
      Pour qui je vais voter au 2e tour   Bonjour à tous.  Comme beaucoup d'entre vous, j'ai hésité au premier tour entre les différents candidats souverainistes, tous de qualité. Ayant eu un temps ma ...

    • a posté un article :

      Les grands ports africains de demain
      Quels seront les grands ports d'Afrique dans un demi siècle ? Ch. d'Alayer - 7 mars 2017   L'Afrique compte encore peu dans le commerce mondial : un peu plus de 3% des exportations et un peu moins de 3% des importations.  A...

    • a posté un article :

      BBY ment à ses lecteurs

      Quand BBY ment à ses lecteurs !

       

      Béchir Ben Yahmed n'aime visiblement pas l'Afrique subsaharienne et ses habitants. L'un de ses anciens collaborateurs, justement "plus noir que lui, tu meurs !", a raconté que le patron de Jeune Afrique décida de venger l'honneur des Arabes après la défaite écrasante des chars de Kadhafi face aux Land Cruiser d'Hissen Habré en 1987. Je crois plutôt que l'hebdomadaire de l'ancien ministre de la Communication d'Habib Bourguiba s'adresse essentiellement à des intellectuels subsahariens émigrés en France. Lesquels, comme chacun sait et peut le constater chaque jour sur Internet, sont majoritairement de nature aigrie quant à leur contrée d'origine. Dire du bien de l'Afrique dans ces conditions est évidemment contre productif en matière de diffusion !

      Quoiqu'il en soit, l'homme s'était calmé ces derniers temps. Mais, tel le gosse qui ne peut s'empêcher de gratter ses boutons de varicelle, il vient de commettre de nouvelles horreurs sur son ex continent (lui aussi a émigré en France) : "J'observe, pour ma part, avec regret et même inquiétude que l'Afrique, dont les pays sont en majorité mal gouvernés, progresse moins vite que les quatre autres continents. Je me demande même si elle progresse réellement. Un examen attentif de la situation actuelle du continent fait apparaître plus d'aspects négatifs que de positifs. je vous soumets le mien, fondé sur des données chiffrées incontestables"

      S'ensuit un développement sur le Nigeria et l'Afrique du sud, non chiffré bien sûr et disant schématiquement que si les deux premières économies du continent vont mal, c'est l'ensemble de l'Afrique qui tousse. Ce qui est faux : en dépit de la baisse du prix des matières premières, la croissance africaine en 2016 a été de 3,9% (source : BAD), très supérieure au moins à celle de l'Occident et de l'Europe occidentale en particulier. Cela fait maintenant 15 ans que l'Afrique progresse plus vite que tous les autres continents, exception faite de l'Asie. Le barbon de Jeune Afrique ment donc et très certainement de mauvaise foi car il a des gens qui cherchent les chiffres pour lui.

      Pourquoi ment-il ainsi ? Sans doute car ses amis d'Afrique sont en mauvaise posture : Ouattara par exemple n'a été réélu qu'avec moins de 20% de votants et, depuis, enregistre rébellions sur rébellions de son propre camp. Ping, pour lequel il a pris parti, a échoué à déboulonner la famille Bongo dont il est lui-même une pièce rapportée. Bya, contre lequel il a bataillé des années durant, est toujours là. Etc. Alors les sous se font rares, il suffit de feuilleter les paginations de plus en plus réduites de l'hebdomadaire pour le vérifier. D'autant que BBY, comme il se fait appeler dans son antre journalistique, a rompu un accord qu'il avait passé avec un autre Tunisien, Afif Ben Yedder, installé, lui, à Londres et produisant des revues panafricaines en Anglais. "Chacun chez soi" s'étaient jurés les deux hommes. Jusqu'à ce que BBY lance une revue mensuelle en Anglais. Du coup, le Londonien lança trois revue en Français, concurrençant directement celle du Parisien.

      Il est certain que, la publicité africaniste en France n'étant pas extensible à l'infini, cette guerre est fatalement préjudiciable à Jeune Afrique qui ne peut que resserrer les boulons autour de son électorat actuel d'intellectuels expatriés. Tout en sortant une à deux fois par an un "spécial Côte d'Ivoire", voire un spécial Djibouti (l'hebdomadaire s'entend bien avec Ismaïl Omar Guelleh) pour mettre un peu de beurre sur les épinards. C'est triste pour un journal qui compta jadis plus de 140000 exemplaires payés (2 millions de lecteurs), essentiellement en Afrique. Certes, la libération de la presse sur tout le continent ainsi que la dévaluation du Franc CFA lui porta des coups terribles, la nouvelle presse locale remplaçant celle d'importation d'autant plus facilement que le prix de cette dernière doubla en une journée !

      Les déboires probables actuels ne sont donc pas dus qu'à des considérations récentes et BBY a tout de même eu le mérite de résister aux premières difficultés.  Il aurait passé la main à ses fils aujourd'hui, lesquels ont a faire face à la désaffection du public pour l'information papier en sus d'une diffusion de moins en moins africaine.

      Ce n'est donc pas de gaîté de cœur que j'ai pris la plume pour cogner une nouvelle fois sur Béchir Ben Yahmed mais parce que je ne supporte réellement plus toutes les conneries qui continuent à être déversées sur l'Afrique subsaharienne en dépit d'une réalité que vous pouvez constater de visu quand vous vous rendez sur place. Sachez donc que le décollage de l'Afrique a commencé puisque croissance économique il y a, plus forte que la croissance démographique qui plus est et en dépit d'un manque évident d'investissements internationaux : sur les 1500 à 1700 milliards de dollars annuels d'investissement direct étranger dans le monde, l'Afrique n'en perçoit qu'une cinquantaine à laquelle s'ajoute une autre cinquantaine de milliards d'aide internationale, essentiellement sous forme de prêts conditionnés. Et cette croissance économique est obtenue en dépit d'Etats inexistant depuis que le FMI, la Banque Mondiale et les clubs de créanciers les démolirent à partir des années 1970. Ce sont donc les Etats, pas les pays, qui vont mal du fait de la baisse des recettes d'exportation de matières premières. Et, parmi ces Etats, ce ne sont pas les subsahariens qui vont le plus mal, mais les méditerranéens : si la croissance africaine a baissé d'un point ces deux dernières années, c'est essentiellement le fait des pays nord africains en 2015, auquel s'est ajouté une perte d'un demi point du fait de la baisse du prix des matières premières.

       

      Ca, c'est la réalité chiffrée que je n'arrête pas de démontrer, article après article, dans les colonnes des revues concurrentes de Jeune Afrique. Avec lequel je me suis fâché justement sur cette question de mensonges éhontées et répétés sur l'état de l'Afrique au sud du Sahara. J'ajoute pour démolir encore un peu plus l'argumentaire de BBY, que le continent comporte non pas deux mais quatre grandes économies : il faut ajouter en effet au Nigeria et à l'Afrique du sud l'Ethiopie (80 millions d'habitants et une croissance annuelle supérieure à 6%) ainsi que l'Egypte (dans les 80 millions d'habitants également et une croissance plus faible, certes, mais croissance tout de même en dépit de la guerre civile) Dernier point : les non initiés parlent avec dédain de la croissance économique d'Afrique du sud. Mais ils ne savent pas (BBY devrait le savoir) que ce pays comporte plus de multinationales que le Portugal et que ces multinationales investissent surtout à l'étranger : la croissance est faible parce qu'elle manque de carburant, CQFD ! 

    • a posté un article :

      Les transports en Afrique
      Les transports en Afrique : du portage au camion Qui se souvient encore en Afrique du portage qui prévalut jusqu’au milieu du 20e siècle ? Ce sont principalement les femmes qui perpétuent encore le mode ...

    Plus...

    Blogs de dalayer

    Blogs favoris

    dalayer n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    dalayer ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    dalayer n'est suivi par aucun membre