Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Thierry Radière


    • a posté un article :

      Raconter des histoires
            Raconter des histoires à poursuivre matin midi et soir entretient la persévérance à vouloir comprendre le réel contrairement à ce que l'on pourrait croire.  

    • a posté un article :

      La route n'en finit pas
        La route n’en finit pas D’aller loin Très loin Et c’est ce qui fait Que je suis toujours du voyage ma valise dans la tête avec peu de choses dedans dès que j’écris pour avoir l&rsquo...

    • a posté un article :

      Dans Ouest France de vendredi 23 juin, on parle de mon Journal 2016
      Une année dans la vie de Thierry Radière Publié le 24/06/2017 à 00:20 Écouter   Facebook3737    Twitter    Google+   Lire le journalnumérique   ...

    • a posté un article :

      Je pourrais imaginer
          Je pourrais imaginer n’importe quoi pour le plaisir de me surprendre et faire semblant d’y croire pour me persuader que j’écris.          

    • a posté un article :

      C'est vraiment étouffant
        C’est vraiment étouffant D’avoir des poèmes Bloqués au fond du ventre A cause de la chaleur ambiante Ça empêche de respirer Même à l’ombre Rien n’y fait A moins q...

    • a posté un article :

      Ce n'était qu'une soirée
            Ce n'était qu'une soirée parmi tant d'autres et pourtant elle reste dans ma mémoire comme une douceur de papillon sortant tout juste de sa chrysalide.      

    • a posté un article :

      Attendre la pluie
          Attendre la pluie qui ne vient pas est un bon moyen de se mettre à la place des autres et d'imaginer un peu ce que subissent nos amis africains habitués depuis qu'ils sont nés à vivre sans eau dans ...

    • a posté un article :

      Quand il prétend
          Quand il prétend devant un public venu spécialement l'écouter que la poésie est une histoire d'étincelle qui a lieu au moment où l'on s'y attend le moins je suis d'accord avec lui alor...

    • a posté un article :

      Assis devant mon écran
        Assis devant mon écrantrès tôt chaque matinj'attends avant toute choseque les mots cessentd'être au garde-à-vous :il n'y a qu'au reposqu'ils me séduisentet me donnent enviede m'occuper d'eux. &...

    • a posté un article :

      Il ne lui a pas fallu
          Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour être convertie à la poésie : un seul vers d'un poète amérindien dont elle a oublié le nom l'a tout de suite convaincue qu'elle ne pourrait...

    • a posté un article :

      Je regardais les nuages
            Je regardais les nuages avec ma fille hier après-midi : j'y voyais des dessins de bandes dessinées avec des personnages loufoques elle  des chiens tirant d'énormes traîneaux en plein d&e...

    • a posté un article :

      Ce souvenir obsédant d'habiter
            Ce souvenir obsédant d'habiter près d'une voie de chemin de fer entièrement désaffectée avec ma gentille chatte tigrée qui m'attendait à la grille de l'école...

    • a posté un article :

      Comment expliques-tu
            Comment expliques-tu cette étrange coïncidence d'avoir retrouvé mot pour mot intégralement tout ce que je pense de sa peinture de sa démarche de ses références de ses sent...

    • a posté un article :

      Note de lecture de Denis Billamboz à propos de mon Journal 2016, Editions Jacques Flament
      15 juin 2017 ~ 0 COMMENTAIRE Journal 2016 – Thierry Radière Carnet, journal, chronique Depuis 2015, Thierry Radière multiplie les publications, c’est le neuvième livre de lui que je lis depuis cet...

    • a posté un article :

      Il y aura toujours
          Il y aura toujoursdans mes poèmesun peu de toiquelque partsous une formeou une autre :une brise jaunedès le matinun mug remplide thé venant d’être serviun parfum de fleurd’oranger re...

    • a posté un article :

      La douceur du matin
            La douceur du matin dès que je m'installe devant mon ordinateur pour écrire aura la forme d'un long voyage sans destination précise où mon personnage principal écoutera depuis le d&eac...

    • a posté un article :

      Si ça se trouve...
          Je me souviens avec émotion de ces petits poèmes que José Mangano avait illustrés pour feu la revue belge Microbe.

    • a posté un article :

      Après cinquante ans
          Après cinquante ans Il y a encore   sur le rebord de la fenêtre  de la maison où je suis né le vieux pot de fleurs dans lequel mon grand-père écrasait ses cigarettes une fois...

    • a posté un article :

      Je viens d'apprendre
          Je viens d'apprendre grâce à un reportage scientifique à la télé que les plantes souffrent quand on les agresse qu'elles sont capables de stratégies d'évitement pour ne pas mouri...

    • a posté un article :

      Debout le corps criblé
          Debout le corps criblé d’impacts de balles si seulement il se mettait à faire jour pour de bon et qu’on en finisse  avec les draps comme lumière d’ambiance.     ...

    • a posté un article :

      La sécheresse d'ici peu
          La sécheresse d’ici peu des fleurs et des herbes craquera sous nos pieds et nos rires en laissant une marque de guerre aux souvenirs bedonnants lourds à entraîner la chute des fusils pour de bon. ...

    • a posté un article :

      Deux pages arrachées de mon Journal 2016, éditions Jacques Flament

    • a posté un article :

      A l'heure des veines sorties
            A l’heure des veines sorties du dessus des mains celles du cou ont envie de changer l’ouverture du col qu'elle soit plus ample qu’elle laisse passer la colère l’air des froncements de s...

    • a posté un article :

      Oui c'est cela
          Oui c’est cela la route à tailler longue et à créer de toute main la tronçonneuse de l’espoir elle dégage les ombres enfile la lumière à coups d’abattages ...

    • a posté un article :

      Le reste de la journée
          Le reste de la journée obsédés par la paix lue dans les livres d’histoire on se  prépare à revoir les tirs au cas où une nouvelle attaque  ait lieu dans notre dos. ...

    • a posté un article :

      De tous ces désirs
          De tous ces désirs que la vie fabrique il ne reste que des bateaux en papier flottant au-dessus des autres coulés depuis longtemps couverts la nuit.          

    • a posté un article :

      Laisser son coeur partir
          Laisser son cœur partir sur un bateau en marchant seul près des oiseaux redonne du rythme aux songes des pieds aux vagues  sans trébucher pour autant.        

    • a posté un article :

      En dormant
          En dormant on veut entraîner avec soi les monstres insistants pendus les perdre avec le temps des yeux calmes en voiture du dimanche.        

    • a posté un article :

      Il y a de quoi faire
          Il y a de quoi faire avec  les mots perdus qu'on laisse sous l'oreiller ou dans nos rêves parce qu'on croit qu'ils ne servent à rien. Quand on s'en aperçoit il n'est jamais trop tard ils ont déj...

    Plus...

    Blogs de Thierry Radière

    Blogs favoris

    Thierry Radière n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    Thierry Radière ne suit pas de membre