Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Ensemble Le Havre


    • a posté un commentaire sur l'article Après les municipales, Un Havre Citoyen se pérennise de Ensemble Le Havre

    • a posté un article :

      Après les municipales, Un Havre Citoyen se pérennise

      Après les municipales, Un Havre Citoyen se pérenniseSamedi dernier, 19 septembre, a eu lieu la rentrée d’Un Havre Citoyen, le collectif de citoyen-ne-s, de partis et de mouvements politiques qui ont mené la liste de Jean-Paul Lecoq jusqu’au deuxième tour de l’élection municipale. Nous ne reviendrons pas sur l’analyse de l’insuccès final, que nous avons déjà abordée dans les deux articles précédents.

      Même si les élections sont importantes, le reste l’est tout autant, et en particulier ce qui se passe entre les élections : c’est là que les habitant-e-s jugent ceux et celles qui se sont présenté-e-s à leurs suffrages non plus sur leurs dires ou leurs écrits, mais sur leurs actes.

      C’est pourquoi nous avons dit, dès le début, que la campagne des prochaines élections municipales devait durer 6 ans continuer après les deux tours de mars et juin 2020 !

    • a posté un article :

      Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (2)

      Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (2)Cet article est la seconde et dernière partie du texte relatif à la campagne municipale du Havre, dont nous avons publié la première partie le 16 juillet.

      La raison essentielle de la défaite

      Commençons par rappeler – nous l’avons déjà dit plus haut - que notre liste, même si notre défaite n’est pas discutable, a quand même permis d’éradiquer le RN du conseil municipal. Ce n’est pas une petite victoire !

      Quant à la raison principale de la défaite, il faut évidemment la rechercher dans l’abstention des quartiers populaires. Pourtant, la participation a été plus forte au second tour qu’au premier, et même plus forte qu’au niveau national. Mais il suffit de l’analyser bureau par bureau, en la superposant aux résultats d’Édouard Philippe pour s’apercevoir que la quasi-totalité de l’augmentation de participation s’est faite dans les bureaux de centre-ville ou de « la côte » (Claude Monet) dans lesquels le candidat de droite totalise jusqu’à 70% des suffrages. La participation a été identique, voire plus faible dans les quartiers populaires. C’est un des enseignements que nous tirons de cette élection : nous n’avons pas su amener aux urnes de nouveaux électeurs de ces quartiers. Nous n’avons pas mesuré l’ampleur de « l’abstention structurelle », c’est-à-dire constituée de gens qui ne sont même plus inscrits sur les listes.

    • a posté un article :

      Clinique Océane : manuel à l'usage des grands patrons

      Clinique Océane : manuel à l'usage des grands patronsDepuis le 16 juin, 39 membre du personnel (sur 40) de la clinique privée Océane au Havre, unité psychiatrique appartenant au groupe multinational Ramsay, étaient en grève. En grève tournante, afin de minimiser les conséquences financières et d'assurer la continuité de service vis-à-vis des patients. Rappelons que dans les cliniques privées, le personnel n'est pas tenu d'assurer la continuité des soins, il appartient à la direction d'engager des négociations sur un service minimum. Ce service minimum était de facto assuré.

      Pour bien mesurer à quoi se sont attaqués les personnels de la clinique, il faut savoir que le groupe Ramsay, présent dans six pays européens ainsi que dans les pays anglo-saxons, a pesé en 2018-2019, 3.4 milliards d'euros pour un bénéfice net de 8,2 millions d'euros.

      La faute originelle des personnels ? Avoir cru, peut-être, aux bonnes paroles d'un gouvernement qui a versé pendant la crise de la Covid19 des larmes de crocodile sur les conditions du personnel de santé montant sans armes en première ligne sur le front, sans même avoir besoin du son du clairon. "On" leur a promis des primes, des médailles en chocolat, des défilés le 14 juillet.

    • a posté un article :

      Clinique Océane : un lock-out déguisé pour briser une grève !

       

      Clinique Océane : un lock-out déguisé pour briser une grève !Le directeur de la Clinique Océane (clinique psychiatrique), vient d'apporter un démenti cinglant aux libéraux, dont fait partie le maire du Havre, qui nous serinent, peu importe la couleur de l'offre de soins- privée ou  publique, l'essentiel est qu'elle existe.

      Imagine-t-on que l'hôpital public ferme ses lits et renvoie tous les patients, du jour au lendemain, pour cause de grève ? Évidemment non. Personne ne l'imagine, l’hôpital étant tenu  à assurer sa mission de service qui passe par la continuité de service.

      C'est pourtant ce que s'est permis de faire la Clinique Océane, sous couvert d'une décision préfectorale au nom de la sécurité sanitaire, 51 patients renvoyés chez eux ou transférés du jour au lendemain. Un lock-out déguisé pour briser une grève.

    • a posté un article :

      Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (1)

      Après les municipales, poursuivre la démarche citoyenne (1)Cet article est la première partie d'un texte relatif à la campagne municipale du Havre, à laquelle Ensemble ! a participé : notre analyse et les suites à donner. La seconde partie sera publiée très bientôt

      La liste « Un Havre Citoyen » conduite par Jean-Paul Lecoq a obtenu l’assentiment de 17604 électeurs et électrices du Havre, soit 41,2% des suffrages exprimés. C’est déjà un succès considérable : la gauche n’avait pas pu être présente au second tour en 2014.

      Certes, cela ne suffit pas pour accéder à la mairie, et rendre le pouvoir aux citoyens, ce qui était notre but premier. Cela aura au moins permis d’évincer, nous l’espérons durablement, l’extrême-droite du conseil municipal, et d’obtenir 12 élu-e-s qui seront au service de tous et toutes.

       

    • a posté un article :

      Planète à l’arrêt, mondialisation contaminée : Construisons une alternative de gauche et écologiste !

      Planète à l’arrêt, mondialisation contaminée : Construisons une alternative de gauche et écologiste !L’irruption du Coronavirus paralyse le monde.

      Que des milliards d’êtres humains vivent simultanément le même évènement n’est sans doute jamais arrivé. Mais pour faire face à l’épidémie, le recours à l’ « Union nationale », l’affirmation intempestive de la souveraineté ne règlent rien mais sont porteurs de tous les dangers.  Les méthodes autoritaires du gouvernement font douter que l’on est encore dans un état de droit démocratique, avec la répression systématique, notamment dans les quartiers populaires.
      Repli nationaliste, réflexes de violence, voilà les dérapages possibles des conduites autoritaires. Cela pourrait préfigurer des manières dangereuses de résoudre d’autres crises à venir, sur le plan écologique.

      Vers un monde inhabitable ? Un signal d’alarme !

      Cette crise « sanitaire » est révélatrice d’un monde devenu potentiellement inhabitable :
      - la propagation néolibérale- La propagation du virus a produit un court-circuit économique mondial en raison des surcharges qu’impose le « pur » capitalisme : flux tendus des produits arrivant sur les marchés après de longues distances, priorité aux valeurs au détriment des biens utiles, fonctionnement marchand des services publics, perte d’autonomie vitale des peuples.
      - l’incompatibilité entre le capitalisme prédateur et l’écosystème humanité-nature- C’est le bouleversement du climat, l'extinction des espèces. Selon des recherches scientifiques, la destruction des habitats naturels d'animaux sauvages, et/ou les élevages intensifs (fermes usines) ont probablement permis la possibilité aux virus mutant de franchir la barrière des espèces.
      Mais cette révélation mondiale peut être un signal d’alarme pour agir et pour une reconversion urgente du rapport à la nature et contre la dictature du profit.
      Ces deux mobilisations doivent être menées simultanément.

    • a posté un commentaire sur l'article Boualem BENKHELOUF, adjoint au maire d'Aubervilliers de Ensemble Le Havre

    • a posté un article :

      Boualem BENKHELOUF, adjoint au maire d'Aubervilliers

      Boualem BENKHELOUFIl n'était pas Havrais. Qu'importe ! Nous n'avons pas de frontières ! Un camarade qui part, d'où qu'il vienne, c'est de l'énergie, des idées, du dynamisme qui manqueront cruellement à notre combat. C'est une perte pour toutes et tous.

      Communiqué ENSEMBLE ! Aubervilliers

      Notre frère, notre ami, notre camarade, Boualem BENKHELOUF, est décédé ce 1er mai 2020, après des semaines en réanimation suite au Covid 19.

      Nous saluons ici l’engagement politique, syndical et associatif de toute une vie.

      Il avait passé son enfance et sa jeunesse à Bordeaux. Il était devenu un boxeur amateur reconnu, fier de montrer les documents écrits et photographiques relatant ses prestations.

      Dès son entrée dans le monde ouvrier, il s’était engagé dans le militantisme syndical à la CGT du bâtiment.

    • a posté un article :

      "Plus jamais ça !" : des propositions pour y parvenir

      "Plus jamais ça !" : des propositions pour y parvenirNous avions relaté, dans un article précédent, l'initiative de syndicats et d’associations qui ont écrit une lettre ouverte au ministre de l’Économie et des Finances en vue de l’adoption de mesures contraignantes à l’égard des grandes entreprises qui continuent à verser des dividendes à leurs actionnaires.

      Ce courrier ouvrait une perspective pour ne pas répéter les mêmes erreurs qu’en 2008, mais pour au contraire s’orienter vers un changement de modèle qui réponde aux grands défis de l’heure, ceux du climat et des inégalités.

      Cette dynamique se poursuit. Ce premier groupe de signataires s’est renforcé et a publié une tribune « Pour que le jour d’après soit en rupture avec le désordre néolibéral », proposée ensuite sous forme de pétition « Plus jamais ça ! Construisons ensemble le Jour d’Après ».

    • a posté un article :

      Capitalisme et épidémies : comprendre les liens

       

      Capitalisme et épidémies : comprendre les liensL’accélération des épidémies dans le monde dans les deux dernières décennies.

      Pour s’en tenir au seul 20ième siècle, on n’a dénombré que trois grandes épidémies meurtrières jusqu’en l’an 2000 : la grippe espagnole en 1918-19 (40 millions de morts), la grippe dite asiatique en 1957, celle de Hong-Kong en 1968.

      Pourtant, depuis le début des années 2000, le rythme apparition des épidémies s’est soudainement accéléré : SRAS en 2003, H1N1 en 2009, Ebola en 2014/2015, Zika en 2016, Covid19 en 2020. Toutes les raisons de cette accélération sont à rechercher dans la mondialisation chère au capitalisme.

    • a posté un article :

      Non, monsieur Darmanin, ce n'est pas à nous de payer !

      Non, Darmanin, ce n'est pas à nous de payer !Nous traversons des moments difficiles et nous portons en nous une colère face au désastre qui s’étale tous les jours sous nos yeux. Au-delà des responsabilités individuelles, c’est tout le fonctionnement de notre société tournée vers la loi du profit, la remise en cause des services publics, la marchandisation de la santé, le « juste-à-temps », l’absence d’anticipation, le poids des lobbys auprès des centres de décision… qui sont en cause.

      Cette colère alimente en nous une détermination : Il ne suffira pas, la crise passée, de prendre les mesures qui nous permettraient de faire face à une nouvelle crise sanitaire. Il s’agit de s’en prendre aux causes qui ont transformé une épidémie dont on aurait pu contenir les effets, en une véritable catastrophe humaine. Il s’agit dès maintenant d’exiger une réorientation des politiques en fonction de l’intérêt général pour parer aux conséquences immédiates et lointaines de cette onde de choc.

    • a posté un article :

      15 & 22 mars 2020 : Clémentine Autain soutient "Un Havre citoyen" avec Jean-Paul LECOQ !

      15 & 22 mars 2020 : Clémentine Autain soutient "Un Havre citoyen" avec Jean-Paul LECOQ !

      La liste "Un havre citoyen", avec Jean-Paul Lecoq comme tête de liste, c'est d'abord une méthode : Avec des concertations commencées il y  a déjà plus d'un an, avec des partis politiques, avec des citoyen-ne-s, des associations... nous nous y sommes mis à plusieurs pour convaincre Jean-Paul "d'y aller" : un comité citoyen de plus de 600 membres, et à côté, des "politiques" : le PCF, Ensemble ! , Génération-s, Décroissance pour Le Havre, Pour une nouvelle gauche au Havre, puis, en janvier, France Insoumise qui nous a rejoint. Enfin, notons également le communiqué de soutien que la section havraise du NPA nous a adressé, ainsi qu'à la presse, pour appeler à voter pour notre liste.

    • a posté un article :

      Edouard Philippe et l'écologie

      Edouard Philippe et l'écologieL'héritage gaulliste

      Édouard Philippe se revendique du gaullisme, avec un tropisme affiché pour André Malraux. On sait que son gaullisme est dilué par une bonne dose de néo-libéralisme qui a sapé les fondements du gaullisme social incarné par les réformes promues par le Conseil national de la résistance. Mais, vu la place de l’écologie dans la campagne municipale actuelle, il n’est pas inutile de rappeler le bilan du gaullisme sur le nucléaire, thématique centrale de l’écologie.

    • a posté un article :

      Paul Réguer

      Paul RéguerNotre camarade Paul REGUER vient de s’éteindre, cette nuit, dans sa 92ème année.

      Né le 27 juin 1928 dans le Finistère, il eut une vie politique bien remplie : adhérent de la Jeunesse étudiante chrétienne (JEC) en l’été 1941 à Morlaix, ce fut pour lui le début d’une activité militante d’action catholique. Dès son arrivée au Havre en 1949, Il fut membre de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). En 1953, avec Christiane, son épouse, il rentra à l’Action catholique ouvrière (ACO).

      Il participa à la Nouvelle Gauche en 1953. C’est au mois de Mai 1954 que naquit le Comité de Liaison et d’Initiative de la Nouvelle Gauche. Il regroupait le CAGI (Centre d’Action des Gauches Indépendantes), la Jeune République et l’Union Progressiste. C’est en 1955 que se créa au plan national le Mouvement Uni de la Nouvelle Gauche qui rassemble la totalité du CAGI, une partie de l’Union Progressiste et de la Jeune République, les groupes régionaux et locaux se réclamant de la Nouvelle Gauche, dont celui du Havre. Paul Réguer devint membre de l’Union de la Gauche Socialiste (UGS).

    • a posté un article :

      l'agenda des 10 prochains jours

      Hormis les luttes, les grèves et les manifs contre le 49.3 et la réforme des retraites, ces dix prochains jours sont riches en évènements au Havre. Le but est ici d'en faire un agenda à peu près exhaustif !

    • a posté un article :

      20 février 2020 : présentation des candidats d’Un Havre Citoyen

      20 février 2020 : présentation des candidats d’Un Havre CitoyenTransparence, écologie, solidarité, diversité, démocratie, enthousiasme, contre le maire et le Premier Ministre des riches.

      Salle pleine jeudi soir à Franklin, même sur les ailes des gradins, sans doute plus de 300 présents. D’après Paris Normandie, Edouard Philippe, au même moment, a eu 200 personnes dans les salons feutrés du Stade Océane, protégés par une armada de cars de police. Nous, nous avions l’ambiance en plus : batucada et cornemuse dans la rue pour accueillir les participants (merci à Jeff et Emmanuel), mise en scène théâtralisée (par Doris Le Mat), interview brève et souvent émouvante des candidats.  On part à la reconquête du Havre la Rebelle.

    • a posté un article :

      Pendant les municipales, en Syrie, on tue

      Pendant les municipales, en Syrie, on tueCertes, les élections municipales sont très importantes pour la vie des Havraises et des Havrais, et nous y sommes pleinement engagés, avec force, conviction et enthousiasme.

      Mais pour des millions de gens encore encerclés dans la province d'Idleb, dans le nord de la Syrie, il y a déjà bien longtemps que la vie municipale n'existe plus. Il ne sont plus que l'enjeu d'une guerre entre le boucher de Damas, Bachar Al Assad, et la Turquie de Recep Tayyip Erdogan.

      900 000 personnes ont été déplacées ou ont tenté de fuir les bombardements incessants. Jamais depuis 2011 la Syrie n'avait connu un tel exode sur une si courte période. Au total, le conflit Syrien - ou devrait-on plutôt dire la répression de la révolution Syrienne ? - a poussé à l'exil des millions de personnes et a tué plus de 380 000  personnes.

    • a posté un article :

      Michel LEQUENNE 25 mai 1921- 13 février 2020
      Michel LEQUENNE, né au Havre et havrais jusqu'à la déclaration de la seconde guerre mondiale, était une figure du mouvement trotskyste, que beaucoup d'entre nous ont connu : ceux et celles qui ont, un jour ou l'a...

    • a posté un article :

      Edouard Philippe invente le contrat de "maire stagiaire reconductible"

      Edouard Philippe invente le contrat de "maire stagiaire reconductible"Edouard Philippe annonce qu'il sera tête de liste, en lice pour la mairie du Havre. En même temps (permettez cet emprunt, M. le président) il annonce également qu'en cas de victoire il restera à Matignon, et donc qu'il ne sera pas maire !

      Ben voyons ! Le règne de la tambouille porté au sommet de son art ! Je me présente pour essayer d'attirer tous ceux et celles qui pensent encore que "grâce à lui Le Havre a bien changé", et après je reste premier ministre, ce qui donnera à mon ami Jean-Baptiste Gastinne l'occasion de faire un deuxième CDD, et d'avoir son nom gravé dans le marbre du hall d'honneur de la mairie sans avoir jamais été élu !

      Et qui est le couillon de service ? le peuple havrais, à qui on donnera l'impression de faire un choix sur lequel on s'essuiera les pieds une fois les élections passées.

    • a posté un article :

      Mars 2020 : vers le changement tant attendu pour Le Havre et ses habitant-e-s

      Mars 2020 : vers le changement tant attendu pour Le Havre et ses habitant-e-sIl faut bien le noter : la campagne électorale municipale actuelle au Havre comporte une sorte de révolution citoyenne proposée par le collectif : « construisons tous ensemble   Le Havre 2020 avec Jean-Paul LECOQ ».

       

      Jamais dans cette grande ville industrielle et portuaire autant de personnes non encartées dans un parti auront autant travaillé ensemble, et ce n’est pas fini : l’aventure est promise à durer même après l’élection municipale de mars prochain. Le collectif a donné les conditions de rencontres citoyennes où chacun -e a pu apporter ses questions, et cela aux côtés de militants politiques, qui prennent leur place sans leur assigner un rôle secondaire, cernant ensemble leurs accords sur les questions essentielles de véritables avancées de la démocratie locale, de l’écologie sur ce territoire si pollué, du progrès social dans cette ville tellement marquée par les difficultés financières de tant de familles. Il ne s’agit pas d’accords d’appareils décorés par des compagnons de route mais de l’unité plurielle de réels courants impliqués dans les luttes sociales, environnementales et démocratiques du moment.

    • a posté un article :

      Après Lubrizol et Total : des comités citoyens de vigilance environnementale partout !

      Après Lubrizol et Total : des comités citoyens de vigilance environnementale partout ! Après LUBRIZOL et TOTAL

      L’alerte à l’incendie du samedi 14 décembre à la raffinerie Total de Gonfreville-l’Orcher dont les effets ont touché de nombreuses communes jusqu’à Bolbec et Lillebonne, faisant suite à l’incendie de Lubrizol à Rouen le 26 septembre, viennent nous rappeler que nous vivons dans une zone particulièrement sensible. En effet, la région havraise comporte plusieurs usines et sites Seveso recensés ainsi que de nombreux établissements porteurs de risques pour la santé et l’environnement. Chacun connaît d’autres incidents, rapportés dans la presse ou non, recensés ou étouffés.

    • a posté un article :

      La contribution d'Ensemble ! Le Havre au programme "Le Havre 2020 citoyen-ne-s"

      La contribution d'Ensemble ! Le Havre au programme "Le Havre 2020 citoyen-ne-s"Pour les élections municipales de mars 2020, les citoyen-ne-s et organisations politiques regroupées autour de Jean-Paul Lecoq ont décidé que le programme serait écrit à plusieurs mains, des milliers si possible !

      Dans un premier temps, à partir de début octobre, des ateliers citoyens se sont tenus pour réfléchir à tous les problèmes concernant les trois urgences que nous avons définies : urgence écologique, urgence démocratique, urgence sociale. Ce sont plus de 15 ateliers qui ont vu le jour, auxquels ont participé des dizaines de personnes.

      Dans un second temps, tout au long du mois de novembre, nous avons organisé (nous = le comité citoyen et les La contribution d'Ensemble ! Le Havre au programme "Le Havre 2020 citoyen-ne-s"organisations politiques) des rencontres de quartier, pour inviter les habitant-e-s à venir construire le programme avec nous, à nous faire part de leurs idées. Toutes ces rencontres ont donné lieu à de fructueux échanges, même si l'affluence n'a pas toujours été au rendez-vous. Certaines rencontres ont très bien fonctionné (Dollemard, Neiges), d'autre beaucoup moins bien (Mare-Rouge). Il faudra analyser en temps utile le pourquoi de ces différences d'affluence. Un premier élément de réponse réside dans le fait que dans les deux quartiers de Dollemard et les Neiges, l'actuelle municipalité mène des batailles contre certain-e-s de ses propres administré-e-s, en voulant exproprier les jardins familiaux à Dollemard, en rasant les stades aux Neiges. On peut donc supposer que cela motive la population de ces quartiers à vouloir un changement en mars 2020 !

    • a posté un commentaire sur l'article Un Havre 2020 citoyen : c'est parti ! de Ensemble Le Havre

    • a posté un article :

      Grands Travaux Inutiles et écologie : la navigation fluvio-maritime

       

      Complétant le Grands Travaux Inutiles et écologie : la navigation fluvio-maritimechemin de fer du Havre (1847), le canal de Tancarville creusé en 1887 a permis aux marchandises lourdes un accès à la seine navigable et à tout le bassin parisien. A la fin du XIXème siècle, le commerce du Havre repose sur les céréales dont le riz, le charbon, le bois de construction, le coton, le café, le cacao, les huiles de pétrole, les oléagineux les métaux dont le cuivre et le nickel, le caoutchouc, bref tous les produits de l’empire colonial. Si le premier bassin au pétrole est ouvert en 1926, les hydrocarbures représentent 64% des importations du port en 1938.

    • a posté un commentaire sur l'article 5 septembre : coup d'envoi du Havre citoyen 2020 de Ensemble Le Havre

    • a posté un article :

      5 septembre : coup d'envoi du Havre citoyen 2020

      5 septembre : coup d'envoi du Havre citoyen 202025 ans, ça suffit ! C'est le sentiment que l'on rencontre partout où que l'on aille dans les quartiers du Havre. 25 ans d'une ville morcelée, dans laquelle les quartiers nord, est et sud ont été laissés à l'abandon, au seul profit du centre-ville. Des populations délaissées, des associations exsangues, des rues et des trottoirs sales et réduits à l'état de forêt vierge, des commerces qui ferment dans tous les quartiers dans l'indifférence la plus totale de la part de nos édiles, une économie à l'abandon, une ville où rien n'est fait pour réduire la "facture environnementale" : hormis le racket des parkings payants, aucune politique volontariste pour réduire l'usage de la voiture et promouvoir d'autres modes de transport n'a été menée. Par exemple : pas de parkings relais aux entrées de ville, elles-mêmes mal desservies par les lignes de bus et le tramway.

      Enfin, 25 ans pendant lesquels les citoyen-ne-s n'ont eu le droit à la parole qu'une fois tous les 6 ans, lorsqu'il s'agissait de mettre un bulletin dans l'urne, ou lorsqu'ils et elles décidaient de prendre la parole, lors des conseils municipaux, et n'avaient face à eux/elles qu'un mépris glaçant.

      Ce n'est sans doute pas pour rien qu'Édouard Philippe a été choisi comme premier ministre : il a en effet fait la preuve de ce qu'était une bonne gestion libérale au niveau local et intercommunal !

    • a posté un article :

      Nucléaire - Santé, Sécurité, Emplois, Mensonges : Flamanville, Tricastin, Paluel, Penly

      - Sauvons les emplois, les collectifs de travail et les sites - La reconversion du nucléaire protège et crée des milliers d’emplois

      - Convertissons à l’énergie renouvelable

      - Le projet de loi énergie climat prolonge les réacteurs nucléaires

      - La Normandie cumule les erreurs et les dangers :

      • Flamanville : gouffre financier, technologie dépassée
      • Le Havre : la centrale thermique est un atout à transformer, pas à fermer
      • Paluel et Penly : des centrales nucléaire dangereuses et vieillissantes

       

    • a posté un commentaire sur l'article Un Havre 2020 citoyen : c'est parti ! de Ensemble Le Havre

    • a posté un commentaire sur l'article Un Havre 2020 citoyen : c'est parti ! de Ensemble Le Havre

    Plus...

    Blogs favoris

    Ensemble Le Havre n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    Ensemble Le Havre ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    Ensemble Le Havre n'est suivi par aucun membre