Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Floran Palinowski


    Facebook

    Auteur/rédacteur sur Esprit Critique Révolutionnaire et Décroissance Communiste Libertaire ;
    Militant communiste libertaire, décroissant, antifasciste, antiraciste, féministe, inter/anti-nationaliste.

    • a créé une page : Mouvement Ouvrier en Europe

    • a posté un article :

      Vidéothèque "histoire du mouvement ouvrier" - Le Retour !

      Histoire du mouvement ouvrier

       

      Reprise du projet vidéothèque de l'histoire du mouvement ouvrier. Plusieurs liens vers des vidéos ont été mis en ligne. A retrouver dans la rubrique "Histoire" de la barre de menu du site. 

      J'ai volontairement sélectionné des vidéos avec des points de vue différents afin de favoriser la richesse des points de vue, l'ouverture et la recherche des convergences, à une dimension partisane parfois trop étroite dans l'analyse.

      J'espère que vous en profiterez !

    • a créé une page : Histoire des Syndicats Français

    • a créé une page : Histoire de l'Anarchisme

    • a créé une page : Histoires du Marxisme-Léninisme

    • a créé une page : Guerres et Révolutions 1914-1939

    • a posté un article :

      POURQUOI TOU.TE.S LES MILITANT.E.S DE GAUCHE DEVRAIENT CONNAITRE GRAMSCI (+dossier du site ContreTemps)

      Illustration.La gauche se divise ou oscille entre stratégies électorales et luttes sociales. Cependant, actuellement, aucune des deux ne parvient à l'emporter. Ceci faute d'une adhésion en déclin, que ce soit au niveau des votes et des adhésions aux partis politiques, où des effectifs dans les manifestations et les syndicats. Parmi les raisons de ce manque d'effectifs se trouve sans nulle doute une perte d'hégémonie du socialisme-communisme en tant que projet politique, univers de sens et mode de vie. Surinvestie dans le travail institutionnel, politique et syndical, la gauche néglige une stratégie d'hégémonie culturelle, tandis que celle-ci semble reprise avec un certain succès par un de ses pires ennemis : l'extrême droite. La gauche doit donc renouer avec la pensée de Gramsci pour réévaluer sa stratégie et s'ouvrir des possibles, aussi bien sur le plan électoral que celui des luttes, mais aussi pour re-créer les embryons de contre-société, qui porterons en les germes de la société à construire après la chute du capitalisme.

    • a posté un article :

      Soutien aux candidatEs de rupture de la NUPES, candidatures autonomes : le positionnement du NPA - l'Anticapitaliste 02/06/2022

      Les 12 et 19 juin ont lieu des élections législatives importantes. Pour Macron, élu avec des scores historiquement bas, l’objectif est de maintenir une majorité lui permettant de continuer à servir la classe dominante.

      Derrière l’annonce de grandes priorités en faveur du pouvoir d’achat ou de la santé, se cachent en réalité de nouveaux reculs sociaux, notamment l’âge de départ à la retraite. LR et l’extrême droite ne s’opposent pas à Macron, souhaitant simplement conserver ou étendre leur place dans l’hémicycle, en espérant engranger les fruits pourris de la politique antisociale et autoritaire du macronisme.

      Les affaiblir, y compris par les élections, est donc un enjeu important afin de mettre notre camp social, le monde du travail, en meilleure position pour développer les mobilisations, construire une gauche de combat, vers une alternative anticapitaliste. Il faut essayer de battre Macron, la droite et de l’extrême droite, en faisant élire le maximum de députéEs de gauche en rupture avec les politiques antisociales et libérales. Nous soutenons donc les candidatures pour une gauche de combat, en rupture avec le social-libéralisme, pour faire entendre les classes populaires et leur donner confiance dans leur capacité à se mobiliser.

      Lire la suite sur le site du NPA

    • a posté un article :

      Dénoncer les 1% les plus riches : une critique impuissante pour transformer la société !

      Depuis longtemps déjà, nous entendons parler des 1% les plus riches qui détiendraient 50% des richesses mondiales. Les richesses seraient ainsi mal réparties et il suffirait de triompher d'une infime minorité de la population pour pouvoir les redistribuer et tout remettre dans l'ordre. Une telle conception pêche à deux niveaux. La première est qu'elle entretient l'illusion selon laquelle les crises du capitalisme viendraient de la sous-consommation des masses. La seconde est qu'elle pense l'émancipation comme confrontation avec la domination d'une minorité plutôt que comme procès d'auto-émancipation de classe. Changer la société suppose de surmonter ces deux obstacles !

    • a posté un article :

      L'erreur stratégique de la NUPES - ECR soutiendra le NPA

      Hier s'achevait le processus de négociation de la NUPES, par la validation de l'accord avec le PS et une proposition au NPA totalement inacceptable que ce dernier s'est vu dans l'obligation de décliner (5 circonscriptions perdantes dont certaines où le NPA n'est même pas implanté, au lieu des 13 circonscriptions de départ). C'est une très mauvaise nouvelle pour le camp anticapitaliste et révolutionnaire tourné vers la pratique unitaire. Plutôt que de parvenir à une synergie entre réformisme radical et révolution sociale, nous nous orientons vers une césure de ces deux pratiques pourtant complémentaires.

    • a posté un article :

      Décroissance Communiste Libertaire s'arrête
      Après 8 ans d'existence, DCL s'arrête.  D'une part, la conscience écologique a changé, et DCL n'a plus grand chose a apporter de plus sur ce plan que ce que proposent le reste des anticapitalistes voire m&ec...

    • a posté un article :

      DCL s'arrête
      Après 8 ans d'existence, DCL s'arrête.  D'une part, la conscience écologique a changé, et DCL n'a plus grand chose a apporter de plus sur ce plan que ce que proposent le reste des anticapitalistes voire m&eci...

    • a posté un article :

      Barrage à l'extrême droite : loin du choix moral, une nécessité tactique !

      Barrage à l'extrême droite : une question non pas morale mais de tactique 

      Dans la séquence actuelle, où l'extrême droite cumulée pointait à 30% des intentions de vote du premier tour, sans compter les réserves de voix de la droite dure, et où Marine Le Pen est encore parvenue à se hisser au second tour avec 47 à 48,5% d'intentions de vote, se pose à nouveau la question du vote barrage. Loin de se résumer à un simple choix moral en âme et conscience, le vote barrage est une nécessité tactique dans une bataille plus large contre un ennemi en pleine ascension, et ce notamment à l’heure où les mouvements sociaux n'ont pas retrouvé leur vigueur et leur force d'antan.

       

    • a posté un article :

      Jean-Luc Mélenchon : l'exploration de la mer, les Atlantes, le communisme libertaire et la solution au problème climatique !

      Par le Courant Marxiste Libertaire Lambertiste-post-Posadiste Amphibi

      "Certains regardent l'avenir les yeux levés vers les étoiles. Nous estimons qu'il faut maintenant regarder notre monde en profondeur !"

      "Pour prévenir le risque d'avoir à faire une révolution sous Marine, faisons une révolution sous-marine !"

      Jean-Luc Mélenchon : l'exploration de la mer, les atlantes, le communisme libertaire et la solution au problème climatique !Cela fait longtemps que Jean-Luc Mélenchon explique que l'avenir est de nous tourner vers la mer. Bien qu'il envisage la mer comme un axe principalement énergétique, celle-ci abrite probablement en son sein quelque chose de bien plus important ! La légende parle d'une civilisation engloutie, celle de l'Atlantide. Des rumeurs, des murmures, disent que la civilisation de ce continent aujourd'hui englouti aurait réussi à survivre dans les profondeurs encore non-explorées de l'Océan.

    • a posté un article :

      Dossier Elections 2022
      Le Dossier ECR pour les élections présidentielles 2022 à retrouver ici : Les élections arrivent : c'est l'occasion d'une dose de rappel anticapitaliste ! Fabien Roussel : quand le "Roussellement" sent le roussi !...

    • a posté un article :

      Barrage à l'extrême droite : une question non pas morale mais de tactique

      Barrage à l'extrême droite : une question non pas morale mais de tactiqueBien évidemment, à l'heure de ces lignes, un second tour Mélechon vs Macron serait préférable à un duel entre le président sortant et Le Pen. Mais dans la séquence actuelle, où l'extrême droite cumulée pointe à 30% des intentions de vote du premier tour et où Marine Le Pen est en passe d'accéder au second tour, se pose à nouveau la question du vote barrage. Loin de se résumer à un simple choix moral en âme et conscience, le vote barrage est une option qui doit être réfléchie comme un moment tactique dans une bataille plus large contre un ennemi en pleine ascension, et ce notamment à l’heure où les mouvements sociaux n'ont pas retrouvé leur vigueur et leur force d'antan.

    • a posté un article :

      Présidentielle 2022 : les 4 choix de l'anticapitalisme au premier tour, et après ?

      Présidentielle 2022 : les 4 choix de l'anticapitalisme au premier tour, et après ?En 2022, tout comme lors des élections précédentes, les candidatures du capital ne nous offrent aucun avenir radieux. Dès lors, le choix doit se porter sur des proposition qui impliquent la possibilité de sortir du capitalisme. 4 choix se présentent ainsi aux anticapitalistes au premier tour : le vote stratégique pour une gauche au second tour, le vote pour la mise en relief du camp des travailleurs et des travailleuses, le vote pour la mise en avant de toutes les luttes progressistes, l'anti-électoralisme politique pour l'autonomie du mouvement social, de ses organisations et de ses luttes. Que choisirez-vous ?

    • a posté un article :

      Quelle alternative à une intervention de l’OTAN en Ukraine ? - ContreTemps

      Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, et ses conséquences meurtrières, s’est ouvert un débat stratégique à gauche sur la politique que devrait défendre celle-ci en solidarité avec le peuple ukrainien. Charlie Kimber insiste dans cet article sur la nécessité, pour les forces de gauche agissant dans les puissances occidentales, d’une politique indépendante de l’OTAN et de la construction d’un mouvement anti-guerre capable de s’opposer à toute escalade militaire et à la militarisation de l’Europe. 

      Lire la suite sur ContreTemps

    • a posté un article :

      Anticapitalisme & élections 2022 : Les programmes de transition et leur logique méconnue

      Anticapitalisme & élections 2022 : Les programmes de transition et leur logique méconnueHausse des salaires et du pouvoir d'achat, indexation sur l'inflation, réduction de la durée journalière et hebdomadaire du travail, plein emploi, ouverture des livres de compte des capitalistes, autogestion des petites entreprises, participation aux décisions et droit de veto dans les grandes, impôt fortement progressif, socialisation des grandes entreprises, des banques et du crédit, ces mesures figurent généralement, avec des formulations parfois certes variables, dans l'ensemble des programmes de transition révolutionnaire communiste. Cependant, loin de définir les bases achevées de la société future, elles masquent une logique méconnue, à la fois de ses détracteurs et parfois même des militants eux-mêmes. Voyons quelle est cette logique.

       

      Les programmes de transition communistes sont assez anciens. Le principal et le plus connu est celui qui figure dans le Manifeste du Parti Communiste, rédigé par Marx et Engels. Un autre, également bien connu du milieu militant, est Le programme de transition de Trotski.

      A la lecture, les mesures économiques ne paraissent pas très radicales et sont mêmes perçues par certains révolutionnaires comme un réformisme bon teint, ne préfigurant pas une société véritablement très éloignée de la notre.

      L'idée de ces projets est double : d'une part, annoncer un ensemble de mesures d'urgences à mettre en application dès le lendemain de la révolution, et d'autre part mobiliser largement autour d'objectifs réduits en prise avec les souffrances quotidiennes de la grande masse de la population, la conscience apparaissant progressivement dans la lutte contre l'ordre établi pour la satisfaction de ces revendications et les nécessités de les dépasser pour améliorer l'existence.

    • a posté un article :

      Poursuite du débat de fond sur l'anti-impérialisme et la guerre en Ukraine sur le site ContreTemps.

      L’invasion de l’Ukraine par la Russie a suscité de nombreuses discussions au sujet de ce que devrait être aujourd’hui un anti-impérialisme conséquent. Une divergence profonde s’est manifestée dans le cadre d’un échange de textes entre Stathis Kouvélakis et Gilbert Achcar, publiés sur notre site. Ce débat sur l’anti-impérialisme est particulièrement important et nous publions une nouvelle contribution de Pierre Reip, Philippe Alcoy et Juan Chingo. 

      Lire la suite sur le sire ContreTemps

    • a posté un article :

      Réunions publiques : c’est pas le président, c’est la société qu’il faut changer ! - UCL

      En ces temps d’élections, l’UCL a décidé de mettre en avant lors d’événements publics le débat autour une société réellement démocratique, qui soit un moteur pour les luttes sociales. Retrouvez les dates et les lieux au fur et à mesure.

      Depuis sa naissance en 2019 l’UCL a pour objet de favoriser l’émergence d’une société communiste libertaire. C’est pourquoi ses groupes locaux ont décidé fin 2021 d’une campagne pour mettre en avant un projet de société alternative, solidaire, libre et égalitaire.

    • a posté un article :

      Campagne UCL : Ce n’est pas le président, c’est la société qu’il faut changer ! (Alternative Libertaire, Février 2022)

      Notre campagne diffusera un anti-électoralisme politique, non circonscrit aux échéances électorales. Il ne s’agit pas d’appeler à l’abstention, mais d’inciter aux investissements collectifs, solidaires et concrets sur le terrain social. «  Je ne délègue pas mon pouvoir, je m’organise  ».
       
      Lors de sa coordination fédérale du 4 décembre 2021, l’UCL a décidé d’axer son expression, à l’approche de la présidentielle sur trois axes :
       
      – Défendre l’urgence d’en finir avec le capitalisme, le patriarcat, le racisme et l’État. Environnement, santé, inégalités, etc, ce système répressif et autoritaire mène à notre perte. Et les élections, par nature et quel qu’en soit le résultat, ne répondront pas à cette nécessité. Pour éviter la catastrophe économique, écologique, sociale, nous devons radicalement changer de fonctionnement social. Or, les campagnes électorales sont un florilège d’«  aménagements  » du système. Vouloir changer de politiciens pour changer de société est un leurre qui détourne des luttes et remet toujours à plus tard la construction de la nécessaire révolution sociale. Agir dans ce sens, c’est dépasser l’horizon électoraliste.

    • a posté un article :

      Réflexions-débat de fond sur l'anti-impérialisme - sur le site Contretemps

      Un débat très enrichissants paru sur le site de la revue Contretemps, traitant de la guerre en Ukraine et de la posture anti-impérialiste. Des contributions très utiles pour comprendre à la fois l'impérialisme Russe et Américain, la critique de l'OTAN, et réfléchir à la manière dont nous soutenons le peuple Ukrainien face à la boucherie impérialiste.

    Plus...

    Suit 0 membres

    Floran Palinowski ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    Floran Palinowski n'est suivi par aucun membre