Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Innadired


    • a posté un commentaire sur l'article *111* Résigne-toi, mon coeur de Innadired

    • a posté un commentaire sur l'article *111* Résigne-toi, mon coeur de Innadired

    • a posté un article :

      *111* Résigne-toi, mon coeur
        Morne esprit, autrefois amoureux de la lutte,L'Espoir, dont l'éperon attisait ton ardeur,Ne veut plus t'enfourcher! Couche-toi sans pudeur,Vieux cheval dont le pied à chaque obstacle butte. Résigne-toi, mon coeur...

    • a posté un article :

      *110* J'ai embrassé l'aube d'été
      J’ai embrassé l’aube d’été. [...] Au réveil, il était midi.   - Rimbaud   C’était le soir. C’était même la nuit. L’été planai...

    • a posté un article :

      *109* J'ai assis la Beauté sur mes genoux ou sacrilège
      Un soir, j’ai assis la Beauté sur mes genoux / Et je l’ai trouvée amère / Et je l’ai injuriée   - Rimbaud   (Fond sonore if you want ♫)   Mina     Depuis son mariage...

    • a posté un commentaire sur l'article *108* Petites filles ou RIEN DU TOUT JE SAIS PAS QUOI METTRE (partie 2) de Innadired

    • a posté un commentaire sur l'article *108* Petites filles ou RIEN DU TOUT JE SAIS PAS QUOI METTRE (partie 2) de Innadired

    • a posté un article :

      *108* Petites filles ou RIEN DU TOUT JE SAIS PAS QUOI METTRE (partie 2)
      Fond musical here   Bethsabée - Ca ne va pas ma chérie ?   Elle essuya ses yeux rougis mais les larmes coulaient toutes seules. Douées d’une vie propre, elles ruisselaient incessamment, un flot de d&eac...

    • a posté un commentaire sur l'article *107* Petites filles... ou échec et mat de Innadired

    • a posté un commentaire sur l'article *107* Petites filles... ou échec et mat de Innadired

    • a posté un article :

      *107* Petites filles... ou échec et mat
                  A mettre en fond  (un peu de Gotan Project pour rythmer tout ça)         Mina   Je m’éveillai, languissant...

    • a posté un commentaire sur l'article 106 - The heart asks pleasure first ou rebondissements de Innadired

    • a posté un commentaire sur l'article 106 - The heart asks pleasure first ou rebondissements de Innadired

    • a posté un commentaire sur l'article 106 - The heart asks pleasure first ou rebondissements de Innadired

    • a posté un article :

      106 - The heart asks pleasure first ou rebondissements
          ♫  Mina     On sonne à la porte. Je regarde pas la fenêtre.   C’est François.   La soirée où je l’ai rencontré, le baiser volé, les souven...

    • a posté un commentaire sur l'article *105* Amour poison, amour passion ou doutes de Innadired

    • a posté un article :

      *105* Amour poison, amour passion ou doutes
        Quelques mois plus tard.   Bethsabée   - “Vérité”. Heureusement que ce n’est pas mon tour. Je ne sais pas ce qui m’a pris : un action-vérité avec Abis et ma soeur, ...

    • a posté un article :
      *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
       
      Samuel craquait. Il sanglotait en silence, la tête entre les mains, seul dans la chambre qu'il partageait avec son frère.
      Il lui semblait que tout autour de lui s'écroulait. Lui qui avait toujours eu une confiance aveugle envers les autres, voilà que ses illusions étaient mises à mal. S'écroulaient peu à peu, s'étiolaient comme les pétales fragiles d'un coquelicot.
      Il avait découvert malgré lui un lettre réclamant le paiement d'une facture d'eau. Si encore cela n'avait été qu'une seule lettre... Mais des impayés pour le gaz, l'électricité et les impôts locaux s'entassaient à côté.
       
      Ils étaient fauchés. Ils avaient une belle maison mais ils étaient ruinés ! Qu'avait bien pu faire sa mère pour se retrouver dans un tel pétrin ?!
       
      Il ne supportait plus de se regarder dans le miroir, perdu dans les affres de l'adolescence. Il détestait ses boucles rebelles.
       
      T'as pas tiré le bon numéro à la loterie génétique mon coco, tout le reste de la famille a de beaux cheveux...
       
      Il détestait devoir récupérer les vieux vêtements ringards de son aîné. Il détestait encore plus - si cela était possible - ne recevoir aucun regard admirateur de la gent féminine, contrairement à Pablo qui, même déguisé en Marylin Manson, jouissait de sourires appréciateurs et d'½illades langoureuses à chaque coin de rue.
       
      Pablo qui justement devenait de plus en plus bizarres, et Betsy qui ne lâchait pas du regard cette manipulatrice d'Abis et Mina qui se perdait dans des rêveries... Tout partait à la dérive.
       
      Et pour couronner le tout, alors qu'il avait juste envie de ruminer ses pensées, sa mère avait invité à dîner un vieil ami, François Cassel, dont il n'avait jamais entendu parler jusqu'à ce jour.




      *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
       
       -Betsy....
       
      -Ouiiii ? Roucoula la jeune fille.
       
      -Tu crois qu'il arrivera bientôt ?
       
      Mina jeta un regard humide à sa jumelle.
       
      Non il va pas venir, il a été mangé par les rennes du Père Noël.


       - Je parie qu'il sera là demain.
       
      - Et si il s'était fait arrêter en route ? Et si il s'était blessé ? Et si il ne m'aimait plus ? Et si Day était plus que sa meilleure amie ?
       
      - Avec des « Et si », on mettrait Paris en bouteille.
       
      - Mais....
       
      Bethsabée poussa un long soupire, faussement agacée.
       
       - Il t'aaaaiiimmeeeuuuh ! Arrête un peu !
       
      - Mais je n'ai pas eu de nouvelles de lui depuis un mois ! C'est long un mois !


      -Cesse ton cinéma ! fit la blonde en roulant des yeux.
       
      La sonnette retentit, interrompant leur conversation. Au même moment, leur mère cria « A table ! » et Samuel dévala les escaliers, causant un vacarme monstre.
       
      Quel bourrin celui-là...


      Bethsabée ne put résister à l'envie de taquiner sa s½ur si coincée et pudibonde.
       
       - En même temps, avec des atouts comme les tiens, il ne risque pas d'aller voir ailleurs ! Lança-t-elle en jetant un coup d'½il explicite au décolleté de l'autre.
       
      - Chhhh, tais-toi ! fut la réponse de Mina, qui ne put s'empêcher de pouffer, tout à la fois gênée et amusée.
       
      - Minette, tu peux ouvrir la porte à François s'il te plaît ? J'ai les mains dans la salades ! cria Alice.
       
      - Ouiiiii maman...
       
      Elle se leva et courut ouvrir au visiteur.
       
       
       *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
      Elle fit entrer un homme d'âge mur, au physique plus qu'intéressant. Il la dépassait bien d'une tête, était doté d'un corps longiligne, presque maigre.
      Il lui sembla que ses yeux limpides la transperçaient.

      Un nez fort, quelques légères rides et une barbe de trois jours ne suffisaient à ternir son évident charisme. On pouvait deviner que sa chevelure clairsemée de mèches argentées avait un jour été plus claire. Ses pommettes mettaient en valeur sa mâchoire carrée ainsi que sa bouche sensuelle, invite aux baisers.
       
      Ses iris se braquèrent sur les siens, l'espace d'une seconde, quand elle lui ouvrit la porte.
       
      Mina surprit une lueur étrange dans ses yeux, une étincelle primitive, brûlante. Elle ne s'y était pas trompée, avait deviné que dans ce fugace éclat se cachait du désir. Ce regard ardent, presque animal, l'avait flattée.
       
      C'est JL que tu aimes, ignore ce Don Juan, il ne te fera que du mal !
       
      Elle secoua la tête et revint à la réalité.
       
       - Bonjour, vous êtes François je suppose ?
       
       
       *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.

      L'invité s'était révélé être très cultivé, à la grande joie de l'adolescente qui avait été placée face à lui. Le dîner était agréable. Alice babillait, et Bethsabée faisait rire tandis que les deux garçons écoutaient en silence.
       
      François aussi était content de sa place, car si il avait bien un défaut, c'était celui d'aimer les femmes, les belles femmes surtout. Toutes cédaient, se pâmaient à ses pieds. Il détestait qu'on lui résiste et guettait avec appréhension les premiers signes de vieillissement qui risquaient de lui faire perdre son charme dévastateur, collectionnant les amantes et draguant toute créature féminine de 16 à 67 ans. Mais celles qu'il préférait étaient sans conteste les plus jeunes, peut-être parce qu'elles lui donnaient l'impression de jouir d'une seconde jeunesse.
       
      Après ce qui lui sembla des heures de banale conversation, il demanda à Mina :
       
       - Quelle âge avez-vous au fait, belle demoiselle ?
       
      - 17 ans ! Clama-t-elle fièrement.
       
      - La plus belle année !... Si je puis me permettre (il fit une pause, déglutit lentement puis repris), ne perdez pas votre temps avec des imbéciles maladroits et inexpérimentés de votre âge.
       
      Pédophile !
       
      Elle fut gênée par la phrase. C'était parfaitement explicite. Elle pensa à sa s½ur à la répartie légendaire et eut le courage de répondre, ingénue :
       
       - Voulez-vous dire que je devrais plutôt sortir avec des vieux comme vous ?
       
      Il cilla sans cependant se départir de son sourire en coin.
       
       -C'est toujours mieux qu'avec de jeunes puceaux.


      Ok d'accord, tu peux la refaire ?

       
      Son interlocutrice piqua un fard, tandis que la mère tiqua enfin.
       
       - Pardon ?
       
      - Non rien, je disais que la plage était mieux sans ces jeunes oiseaux ! C'est tellement gênant, ces goélands qui braillent et..
       
      - Ah, excuse-moi, j'avais compris autre chose.
       
      Alice haussa les épaules, sans même remarquer sa fille qui se retenait d'éclater de rire.
       
       
      Les lèvres de François s'étirèrent en un sourire carnassier, son regard de loup brillant. Car il était loup, il savait où et quand planter les crocs, frapper au bon moment pour faire succomber.
       
       *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
       - Allez-y les enfants, François et moi allons débarrasser !
       
      Une fois que toute sa progéniture eut quitté la pièce, Alice craqua. Elle lâcha complètement prise et laissa couler les larmes qu'elle retenait depuis trop longtemps.
       
       - Oh François, si tu savais !
       
      Tout le mal que tu m'a fait... ♫

       - Dis-moi Alice, tu sais, je peux tout entendre.
       
      Il la prit dans ses bras avec douceur.
       
       
       - Les factures s'entassent, mes toiles ne se vendent plus et j'ai dépensé toutes mes économies pour la maison... Je n'en peux plus, je n'arrive plus à tout gérer, je ne suis pas assez présente auprès de mes enfants, j'ai tellement de dettes ! Je ne sais pas quoi faire... Ah, si seulement Freddy...
       
      Ses sanglots redoublèrent.
       
       - Allons, allons, fit François, je suis là, je peux déjà t'aider pour ce qui est de l'argent. Tu te débrouilles admirablement, et ne t'en fais pas pour tes enfants, ils sont assez âgés pour s'en sortir seuls.
       
      Il embrassa son front, puis effleura ses lèvres. Il n'y avait rien d'ambigu dans ce baiser fraternel, Alice était bien la seule femme qu'il ne séduirait jamais. D'un part, elle aimait encore son mari, et de l'autre, elle était sa petite s½ur de c½ur. Elle avait été un temps son amante mais ils avaient finalement sombré dans une simple affection.
       
      Celle-ci se reprit et détacha son corps du sien.
       
       - Merci...
       
      - De rien. Si tu as besoin d'aide, appelle-moi.

      Elle lui adressa un pâle sourire qu'il lui rendit. Il ouvrit la porte puis sortit, tombant nez à nez avec Mina.
       
       
       
      *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
      - J'ai tout vu !
       
      Mais rien entendu...

       - Vous êtes odieux ! Vous profitez de sa faiblesse pour l'embobiner ! Cracha-t-elle.
       
      Il voulut protester mais elle ne lui en laissa pas le temps.
       
       - Si je vous reprends à l'approcher, je vous...
       
      - Vous me ?
       
      - Raaaah, je vous déteste ! Partez, ne tentez plus de séduire ma mère !
       
      - Ne vous inquiétez pas, cette idée ne m'a même pas traversé l'esprit. Je préfère les femmes plus jeunes...
       
      Il se rapprocha dangereusement.
       
      - Comme vous...
       
      Elle était pétrifiée, le sentit l'attirer à lui, son souffle chaud s'approcher d'elle.


      *104*  Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
       
       
      Il plaqua son corps contre le sien, sa main gauche caressant le dos dévoilé par la robe, l'autre ses formes jeunes  sans qu'elle puisse esquisser un geste. Terrifiée. Elle ne pouvait pas fuir, il la retiendrait, elle ne pouvait pas crier, personne ne l'entendrait.
       
       - Vous êtes si belle...souffla-t-il dans son cou.
       
      Elle le bourra de coups de poing, mais il finit par enserrer ses poignets pour l'empêcher de bouger. Ses lèvres s'échouèrent sur les siennes, son étreinte se fit plus impérieuse. Elle sentait avec horreur son corps répondre aux caresses, ses lèvres rendre les baisers.


      Enfin, elle se reprit et trouva la force de le repousser.


       - Et vous, vous êtes un monstre. Partez ou je crie, bluffa-t-elle.


      - Pourtant cela n'avait pas l'air de vous déranger tant que ça...


      - PARTEZ ! cria-t-elle en sanglotant.
       
      Il s'éloigna enfin, la laissant tremblante. Il lui avait volé son premier baiser, celui qu'elle réservait à Jean-Louis, ce démon séducteur ! Et en plus, elle, cette imbécile, elle n'avait rien fait ! Elle en pleura de rage. Elle aurait dû crier, lui faire mal !

       
      Du bruit, des pas sur la pierre ? Ne serait-ce pas lui ?
       
      Un pressentiment la poussa vers la cave. Elle descendit les escaliers à toute allure.
       

       
      *104* Deux amoureux dans la nuit ou le monde part à la dérive.
          Samuel craquait. Il sanglotait en silence, la tête entre les mains, seul dans la chambre qu'il partageait avec son frère.Il lui semblait que tout autour de lui s'écroulait. Lui qui avait toujours ...

    • a posté un article :
      Lettres (Pour Louise, JL et Suzanne)
      Lettres (Pour Louise, JL et Suzanne)
      Article secret
      Tu n'es pas un VIP ! Pour voir cet article secret, connecte-toi ! Lettres (Pour Louise, JL et Suzanne...

    • a posté un article :
      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée


      Abis vient d'ici – J'ai juste modifié la couleur de ses yeux, sa skin et ses cheveux - Merci beaucoup Istina pour cette superbe création ♥
       
      Wihelmina Davids discutait tranquillement avec la nouvelle rencontre qu'elle avait faite - Abis, deux années de plus– quand une pensée avait effleurée son esprit : Jean-Louis... Elle se permettait de rire et d'être joyeuse alors que lui vivait l'enfer dans une école militaire à l'autre bout du pays...
       
      Son visage se rembrunit soudain. Des larmes lui vinrent aux yeux et elle chercha à cacher sa gêne. Abis, qui contemplait son frère avec des airs de louve affamée, remarqua enfin son mal-être.
       
       -Quelque chose ne va pas Mimi' ? Demanda-t-elle.
      -Je....
       
      « Mimi » hésita quelques instants, puis se dit qu'après tout, il était temps de se livrer. Peut-être qu'Abis saurait lui donner quelques conseils ? Malgré son aura de noirceur, elle sentait un grand c½ur sous le vernis et les bas résille.
       
       -Je ne t'ai jamais parlé de Jean-Louis... Nos familles nous ont "promis" l'un à l'autre depuis notre plus jeune âge, et maintenant qu'on est tombés amoureux, il a été envoyé dans une école militaire ! Il ne peut pas en sortir sans la permission de ses parents, et  nous n'allons pas pouvoir nous voir avant des années !
       
      -Oh, mais ne t'inquiète pas, on va l'obtenir la permission de ses parents... lança-t-elle, un sourire narquois sur les lèvres.
       
      Elle se pencha pour mieux chuchoter à l'oreille de Mina. Un sourire naquit bientôt sur son visage.

      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée


      Bethsabée Davids entra dans le salon. Elle refréna un mouvement de recul quand elle aperçut une inconnue sur le canapé. Qui était-ce ? Maintenant qu'elle l'avait sûrement vue, il serait malpoli de filer à l'anglaise...
       
      Elle alla donc la saluer, fascinée par la beauté mystique de la jeune fille. Des cheveux d'un roux flamboyant encadrait un visage aux angles saillants, parsemé de taches de rousseur, où des yeux d'une extraordinaire couleur se logeaient. Vert jade tirant sur le gris, vraiment splendides. Et sa bouche... Pulpeuse et sensuelle, napée d'un rouge agressif. Ses vêtements noirs et ses bijoux voyants accentuaient encore sa pâleur...


      -Salut, moi c'est Abis ! Fit-elle gaiement.
      -Bethsabée.
      -Nan mais vos parents je sais pas où ils sont allés chercher vos prénoms, ils sont vraiment trop zarbis !
      - Parce que tu crois qu'Abis c'est mieux ? répliqua Bethsabée.


      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée

      Celle-ci avisa enfin la ressemblance des deux s½urs.


      -Attend, mais c'est ta s½ur jumelle ? Dit-elle à Mina. Mais vous avez même pas la même couleur de cheveux !


      Elle regarda l'heure sur la pendule accrochée au mur un peu plus loin.


      -Wow je suis en retard ! Il faut que j'y aille, désolée !
      - Tu vas où ? demanda Mina, déçue.
      - J'ai rendez-vous avec d'autres potes pour une séance de planche ouija... A plus ma belle !


      Elle fit la bise à son amie puis se dirigea vers Betsy.

      - Fais gaffe à toi ! chuchota-t-elle à l'oreille de la blonde en plantant ses ongles dans son épaule. On ne critique pas mon prénom sans représailles....
       
      Bethsabée réprima un étrange frisson, envoûtée par les yeux de l'autre. Abis relâcha enfin son étreinte et s'éloigna.




      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée

      Elle put enfin faire se dont elle rêvait depuis une heure : tenter de flirter avec le frère de son amie, qui lisait depuis tout à l'heure sans piper mot. Elle allait le décoincer ce garçon...

       
      -Eh, Pablo, tu me passes ton 06 ?
       
      Il n'eut pas un regard pour elle. Elle pensa qu'il ne l'avait pas entendue, jusqu'à ce qu'il lançât sans même quitter son livre des yeux :
       
      -Pas de bol, c'est un 07 !...
       
      Elle sortit sans un mot, vexée. Pablo esquissa un sourire goguenard avant de se replonger dans sa lecture.
       
      Il n'avait pas jeté un seul coup d'½il aux courbes provocantes de la rousse.


      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée

      Alice Davids se regardait dans le miroir. Sa main parfaitement manucurée effleura sa joue. Elle grimaça en constant que celle-ci se paraît de quelques rides disgracieuses. Où était passé son visage lisse au teint frais ? Elle haïssait de plus en plus les marques et vallons que creusait le temps sur son corps.
       
      Elle remarqua ses filles qui discutaient dans le salon, dans leurs robes fleuries presque identiques. Comme elle aurait voulu avoir leur âge ! Redevenir fine, fraîche et svelte, à un temps où l'on est femme sans vraiment le savoir, dans l'explosion frénétique et sensuelle du corps adolescent. Jamais plus elle ne pourrait porter de robes aussi moulantes : la maternité avait fait des ravages sur sa silhouette qu'elle cachait à présent sous des pulls larges. En voyant les ventres plats des jumelles, la jalousie étreignit son c½ur, main noire aux ongles acérés. Son corps à elle était mou et flasque.

       Elle se détourna de son reflet et fuit dans sa chambre, à l'abri des regards.
       
      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée

      Bethsabée ne pouvait s'empêcher d'agiter les mains quand elle parlait. Sa s½ur venait de lui raconter le plan qu'elle avait mis au point avec Abis. Elle souhaitait accueillir clandestinement Jean-Louis, en lui aménageant une chambre au sous-sol (sa mère ne s'y rendait jamais, il n'y avait vraiment aucun risque qu'elle l'y découvre) jusqu'à ce qu'il soit majeur et qu'il puisse s'installer chez elle sans l'avis de ses parents. Mais elle avait besoin de quelqu'un pour déplacer des meubles cette nuit.
       
       
      - T'es vraiment folle ! Dans le sous-sol ! Le pauvre, il va se croire en 39-45 ! Manque plus que les obus... soupira-t-elle.
      -Tu ne veux pas m'aider alors ? s'inquiéta Mina.
      -Mais siiiiii, roh, ne t'inquiète pas ! Tu sais bien que je ferais tout pour toi...


      Sa voix se fit caressante. Même si leurs caractères s'opposaient, le lien étrange qui lie bien souvent les jumeaux persistait entre elles. Et elle aurait vraiment tout fait pour sa jumelle.



      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée

      Elle ajouta avec un sourire malicieux :


       -On met un lit une ou deux places ? Ou un sac de couchage ? C'est encore mieux, vous serez obligés de vous serrer comme ça...


      Aussitôt, les joues de sa s½ur se marbrèrent de rouge. Elle se rapprocha d'elle en miaulant :


       -Ma petite Mina, il va avoir un chouette accueil ton Jean-Louis ! Tu caches bien ton jeu mais tu es une vraie tigresse en fait !

       
      Mina n'avait pas ôté la main de son visage depuis le début de la conversation, savourant la délicieuse sensation de brûlure qui l'envahissait. Qu'il était bon d'être amoureuse...



      *103* Ô mon beau miroir, dis-moi.... ou jeux de psychée
      Abis vient d'ici – J'ai juste modifié la couleur de ses yeux, sa skin et ses cheveux - Merci beaucoup Istina pour cette superbe création ♥ Wihelmina Davids discutait tranquillement avec la nou...

    • a posté un article :
      Le grand retour !...


      J'ai juste une chose à dire : BEAUTIFUL ! Tu n'as pas une visage parfait mais tu as beaucoup de charme ma belle...*Pas sûr que ce soit la coupe de cheveux qui te convienne le mieux mais je n'en ai pas beaucoup pour l'instant*


      Mina : Diantre, que se passe-t-il ?!! Je suis une adolescente ?!
       
      Oui, disons que vous avez emprunté une faille spatio-temporelle qui a déréglé le temps U_U" (En fait j'ai juste tout désinstallé puis réinstallé)
       
      Mina : Remarque, c'est mieux, comme ça j'ai l'âge de Jean-Louis...
       
      Je te vois venir, pas de fugue !
       
      Mina : Non non... C'est vrai que je suis belle ? Tu crois que je vais lui plaire ?


      Mais ouiii, roh, il va même accourir dès qu'il aura vu ta superbe plastique ! Il faut juste que je change cet eye-liner qui te donne l'air d'un panda dépressif et que je m'occupe de tes vêtements !

       
       
      Le grand retour !...
       
      Bethsabée : C'est vrai ? On est ados ?!! OH MON DIEU JE VAIS POUVOIR ÊTRE LIBRE, M'ACHETER PLEINS DE VÊTEMENTS, AVOIR UN COPAIN ET...
       
      WOooow, du calme !
       
      Bethsabée : Je peux avoir une chambre rose ?! J'en ai marre du vert ! Siiiiiiteeuuuuuplééééé !
       
      Mais t'as quel âge ?! (Certaines choses ne changent pas...)




      Le grand retour !...

      *Q*

      ....
      ....


      EPOUSE-MOI !


      Pablo : Dans tes rêves oui --'


      Mais tu peux pas savoir comme tu es BEAU ! DIVIN ! MAGNIFIQUE ! WONDER ! BEAUTIFUL ! PRETTY !


      Pablo : En attendant je suis peut-être tout ça mais je n'ai pas de copine.


      Bethsabée et Pablo aussi sont célibataires, et ils n'en sont pas encore morts...Et Mina n'a jamais vu celui qu'elle aime.



      Pablo : ...


      Ah non, fais pas la tête, on voit plus ta bouille d'ange !


      Pablo : Grmbll... t'emmerde la bouille d'ange....



      Le grand retour !...


      Hmm....

      Samuel : Oui ?

      Tu es pas mal... MAIS OU SONT TES BOUCLETTES ?!! TTTTTTTTTTTT^TTTTTT

      Samuel : Il existe un truc qu'on appelle un lisseur.

      J'men fous, j'vais couper l'électricité pour revoir tes bouclettes iwi
       


      Le grand retour !...
       
      Samuel : C'est quoi ces fringues de péquenaud ?
       
      Pablo : C'clair, et pourquoi on voit pas l'herbe ?!
       
      Mina : Mais... Le terrain est vide ?! Et que faisons-nous à Isla Paradiso ?!
       
      Alice : Mes beeeaaauuuux vêeêêtemeeeennnts...Bouhouhou...
       
      Betsy : Maman tu me caches è.é Laisse les lecteurs m'admirer !
       
      On voit que les Davids sont de retour... Bon allez, je vais vous construire une maison !

       

      ***
       
      Mina : Emma ?
       
      Ouiiii très chère enfant ?
       
      Mina : Pourrais-tu t'arranger pour envoyer ceci à l'autre bout de la blogosphère ?
       
      Bien sûûûr !
       
      Mina : Merci ! *Elle m'inquiète quand elle est gentille comme cela... C'est étrange...*
       
      *Bon alors, comment je vais me débrouiller pour faire de la vapeur d'eau et décacheter cette lettre ?...*
       

      Le grand retour !...
      J'ai juste une chose à dire : BEAUTIFUL ! Tu n'as pas une visage parfait mais tu as beaucoup de charme ma belle...*Pas sûr que ce soit la coupe de cheveux qui te convienne le mieux mais je n'en ai pas beau...

    • a posté un article :
      *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse



      Il est D-I-S-C-O...très D-I-S-C-O
       
      Pablo : T'as pas bientôt fini de jouer ?


      Naaan, j'aime t'embêter ! Mon roudouuuudouuuuu !
       
      Pablo : * Mon Dieu, si tu existes, sauve-moi ! *
       
      En mode Djeustinne Biiebeeerrrr !
       
      Pablo : Pitié, mais pitié quoi ! Arrête ça !
       
      Bon, d'accord, d'accord. Voilà une jolie coupe qui fait de toi un mec BCBG !
       
      Pablo : BCBG ? What's ?


      Bon Chic Bon Genre ou Beau Cul Belle Gueule 8D
       
      Pablo : PEDOPHILE !

       
      Je te signale que j'ai ton âge en vrai.... Huhuhu ! 8D
       
      Pablo : * Pitié, faite en sorte qu'elle ne vienne JAMAIS dans le jeu, JAMAIS ! *
       
      Si tu savais mon coco....
       
       
      *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
       
       
      Alice : Beuuuheeeu, je suis une vieille peau ! Et veuve de surcroit !
       
      Mais noooon, t'es bien conservée !
       
      Alice : Ooooh, mais j'ai l'ancienne coiffure de Leila Besson ! *Q*
       
      Eh ouais, merci Booty – mon nouveau site de téléchargement préféré.
       
      Alice :  J'ai des rides quand même...Tu veux pas m'offrir de la crème anti-rides ? T^T Ou un lifting ?
       
      Nan.


      Alice : Pourquoi ? TT^TT Aie pitié de moi, pauvre adulte dont la peau se froisse peu à peu tel un parchemin tanné par le temps qui passe ?
       
      Waouh, arrête, c'est moi qui ait des élans lyriques ici ! è.é
       
      Alice : Je peux ? Hein ? Je peux avoir une crème anti-rides ?
       
      Ça existe pas dans les sims, ma vieille !
       
      Alice : Meeeuh T^T JE SUIS PAS VIEILLE !

       
      Arrête de meugler/pleurer on dirait une vache...
       
      Alice : Tiens à propos, cette s***** de Marguerite qui a bouffé mon Freddy d'amûr, elle est passée où ?
       
      Vendue !
       
      Alice : Pour une fois que tu fais quelque chose de bien...
       
      Hé !
       
       *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
       
      Mina : Une porte ?!! Mais c'est merveilleusement, je dirais même, fantastiquement génialissimement merveilleusement cool !
       
      Tu sais quoi ? Je vais me coucher, vous me fatiguez tous avec vos comportements de tarés... Vous êtes tous schizo ou quoi ? Entre l'autre qui veut de la crème anti-rides, ton frère qui me prend pour Pedobear et toi qui est en extase devant une porte, je commence à m'inquiéter sérieusement pour votre santé mentale là ! U_U
       
      Mina : Mais on est parfaitement normaux, c'est toi qui te fais des idées.... Oooooh un lit avec une moustiquaire ! C'est.... divin ! * Q * se prosterne devant le lit *
       
      Qu'est-ce que je disais... Je sais que j'ai fait une chouette déco mais à ce point-là ... En plus c'est pas ta chambre banane c'est la nurserie !
       
       *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
       
      Alice : Bon, les gosses, vous en faites pas si deux gamines folles débarquent chez nous tout à l'heure. Vous allez dans la cave avec de l'eau et des boîtes de conserves, et vous ne sortez pas jusqu'à ce qu'elles soient parties ! Elles sont pas dangereuses, et puis j'ai acheté des cubes pour les occuper.
       
      Vachement rassurant ! De quelles folles tu parles ? De nouvelles voisines ? Des cubes pour les occuper ? WTF ? C'est qui ces deux attardées ?

       
      Alice : Euuuuuh.....
       
      Ah. D'accord. Sympa. Je mange pas les enfants tu sais. Neikka, par contre, je garantis pas !
       
      Alice : OO" * Grilléééééeee.... *
       *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
       
      Neikka : Emma.....
       
      Ouiiii ?
       
      Neikka : Profite bien du répit dont tu jouis derrière ton ordi.... PARCE QUE QUAND TU DÉBARQUERAS DANS LE JEU JE VAIS TE DÉCOUPER EN PETITS MORCEAUX POUR FAIRE DES BROCHETTES QUE JE FERAI GRILLER AU BARBECUE AVEC L 'AIDE D'ALICE !
       
      Pourquoi tant de haine ? T^T
       
      Neikka : T'as vu la serpillière que tu m'as mise sur la tête ? Et c'est quoi ce look de secrétaire coincée là ?!
       
      Mais... T'as pas les cheveux bouclés en vrai ?
       
      Neikka : GRAAAAAAOUUUU ! Combien de fois devrais-je le dire ?! ON-DU-LES !
       
      C'est pas grave, j'aime bien tes bouclettes moi. Mais.... LÂCHE CE COUTEAU ! *fuis*
       
      Neikka : Grrrmblll....
       
       *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
       
      Tu préfères cette tenue-la peut-être ?:3
       
      Neikka : ...
       
      ..? :3
       
      Neikka : ARRRRRRRRRRRRRR ! Je ressemble à Laura Ingalls en version poupée de cire !
       
      Poupée de cire poupée de son
       
      Neikka : Mais t'as pas fini avec tes références musicales pourries ?!
       
      Mais elle est cool cette chanson ! J'ai fait un karaoké dessus vendredi dernier * Q * Accompagnée de mes potes et d'une prof de français, c'était épique ! (voilà ce qui se passe quand on laisse des ados seuls dans une salle de spectacle avec un écran, un ordi, des micros qui fonctionnent et une prof sympa....sachant qu'au début on n'était mêmes pas censés toucher les micros, huhu.)
       
       *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse


      Emma : Prête à envahir la famille Davids et le MDS ?
       
      Neikka : Ouais ! Tcheck ! Mais seulement si tu m'enlèves cette coupe de cheveux pourrie.



      Emma : Euh, ouais ouais, bien sûr !
       
      Neikka : C'était quoi ce « euh » ?
       
      Emma : Bah, en fait, je peux plus nous modifier, vu que je suis dans le jeu....
       
      Neikka : ... °__° '
       
      Emma : Neikka ?
       
      Neikka : ¤__¤  *yeux de tueuse en série* VIENS-LA QUE JE TE TUE !
       
      Emma : NAAAAAN ! *part en courant* ALICE ! AIDE-MOI ! CHOPE SA HACHE ! JE SUIS TROP JEUNE POUR MOURIIIIIIIIR !


      Alice : Dans tes rêves oui, tu m'as tellement maltraitée depuis ma plus tendre enfance que je vais assister à ce massacre avec plaisir. Je vais même manger du popcorn en même temps.



      Emma : HEEEEELP ! N'y a-t-il donc personne qui possède un coeur dans ce monde de brutes ?!




      *102* D-I-S-C-O ou Pedobear, Mina kiffe les portes et Neikka est dangereuse
        Il est D-I-S-C-O...très D-I-S-C-O ♫ Pablo : T'as pas bientôt fini de jouer ?Naaan, j'aime t'embêter ! Mon roudouuuudouuuuu ! Pablo : * Mon Dieu, si tu existes, sauve-moi ! * En mode Dje...

    • a posté un article :
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles
       
      WTF ? Qui est cette inconnue blonde qui louche ?
       
      ?? : HEY ! Maintenant que je suis plus grande, je peux avoir du gloss ? Et des lentilles aussi, parce que j'ai un léger strabisme.
       
      ... Ah, ce n'est que toi !
       
      Bethsabée : Que moi ? Comment ça QUE MOI ? Je suis beaucoup à moi toute seule, pff !
       
      Tu es la version humaine de Duchesse, le chat des Open *Q* *fascinée*
       
      Bethsabée : Pff !
       
      Arrête de "pfffer"
       
      Bethsabée : Pff ! *Voilà qu'elle invente des verbes maintenant... Sa folie n'a décidément aucune limite...*
       
      Je t'entends !
       
      Bethsabée : Et alors ? Je m'en fiche comme de ma première culotte !
       
      Tu ne portes pas de culotte --
       
      Bethsabée : MEME PAS VRAI ! MAAAAAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN EMMA ELLE DIT DES TRUCS MECHANTS !
       
      Mwarf. Je suis diabolique.
       
       
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles
       
      Ah tiens, toi aussi tu grandis ?
       
      Wihelmina : Devrais-je te rappeler, très chère dictatrice créatrice, que nous sommes des JUMELLES ? Et qui dit jumelle dit même date de naissance, ressemblance et chromosomiquement parlant...
       
      STOP ! Je sais ce que sont des jumelles, je ne suis pas si bête quand même.
       
      Wihelmina : Ah bon ? Je croyais ! *sourire diabolique*
       
      Grrmbll, tu verras quand Neikka et moi seront dans le jeu ! On te fera souffrir... On t'attachera à un arbre, on fera des danses de sioux autour de toi, on allumera un brasier remake de jeanne d'arc et... Pourquoi tu pleures Alice en fait ?
       
      Alice : Bouuuuhouuuuhouuu, Freddy n'aura jamais pu voir à quel point ses filles sont belles, intelligentes et..
       
      Et diaboliques !
       
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles
       
      Voici un petit aperçu de Bethsabée dans le Cas, après relooking !
       
      Beth : Et bien sûr, je suis mag-ni-fique !
       
      Fais gaffe à tes genoux chevilles, bientôt tu ne passeras plus les portes --'
       
      Beth : Hein ? Mais elle n'ont rien mes chevilles, elles sont très belles !
       
      >.< Tawana sort de ce corps C'est une expression...
       
      Beth : Aaaaah...aah, d'accord !
       
      *Elle n'a toujours pas compris je crois... Mon Dieu, ça va être la génération du prix Nobel ça !*


      Wihelmina : Je compte bien l'avoir, ce prix !


      Depuis quand tu lis dans mes pensées ?


      Wihelmina : Bah depuis... Tout de suite !

       
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles
       
      Et toi, depuis quand tu fumes ?
       
      Alice : Depuis que mon mari est décédé prématurément ! Mais je ne fume pas, en fait c'est une métaphore : je garde la cigarette dans ma bouche mais je ne l'allume pas !
       
      C'toi la métaphore ! D'où sort cette fumée alors ? Et pourquoi le bout de la cigarette est incandescent ?
       
      Alice : Euh...
       
      T'es grillée ma vieille, maintenant pose cette clope si tu ne veux pas mourir d'en d'atroces souffrances... LE TABAC C'EST TABOU, ON EN VIENDRA TOUS A BOUT ! (dixit les Nuls)
       
       
       
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles
       
      Tu écris...sur la table ? U_U
       
      Mina : Effectivement : je n'ai plus de papier.
       
      -.- Fallait en demander ! Et tu fais déjà tes devoirs, quelle application...
       
      Mina : Pff, c'est tellement simple, la trigonométrie et les fonctions !
       
      Euh...
       
       
       
      *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne-porte-pas-de-culotte, hache powa et épousailles


      Youpi, encore un anniversaire !
       
      Pablo : Je vais devenir un bad boy 8D *Je vais pouvoir draguer en toute tranquillité !*

      C'est cela, c'est cela...*N'y pense même pas !*


      Mina : YIIPII, bravo frérot ! Joyeux anniversaire !


      Si tu utilise une "pouet-pouet" ou un "crr-crr", je te découpe en petit morceaux à la hache. *sort une hache*


      Mina : OO"

       
       

      Article secret
      Tu n'es pas un VIP ! Pour voir cet article secret, connecte-toi ! *101* Anniversaires ou quelqu'un-ne...

    • a posté un article :

      Lettre à Leila
      De : fapsw-bfamille-davids@machintruc.frA : l3ila-besson@bidulechose.frSalut ! Moi c'est Alice, Alice Davids. Je vois que ma créa' sadique s'incruste chez toi... J'espère qu'elle ne te fait pas trop souff...

    • a posté un article :
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut


      Hank : Mmmmh, chest cro bon !
       
      Tais-toi, tu me donnes envie là *__________* Choooocoooooolaaaaaaaaaaaat *___*
       
      Hank : Tiens, je vais essayer de boire directement ce délicieux nectar chocolaté! >:D
       
      Mais arrêteuuuh ! >.< Ce qui serait trop bien, ce serait un monde en chocolat *Q*
       
      Hank : T'aurais plus de maison, tu l'aurais bouffée et tu serais devenue énorme !
       
      LA FERME ! Laisse-moi imaginer mon monde de chocolat... J'aurais un lit en brownie... Avec une couette en biscuit... des murs en snickers, des crayons en twix... Guuuueeuuuuuu *Q*
       
      Hank : Alors, l'annuaire...*le feuillette* Voyons, le numéro de l'hôpital psychiatrique le plus proche...

       
      Choooooooooocoooooooolaaaaaaaaaaaaaaat...Wait, t'appelles qui là ?!
       
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut
       
       
      Alice : Zen, restons zeeeeen. -_-#
       
      What ?
       
      Alice : GRRRRRRROOOOOOOOOOOUUAAAAAAAAAAAAA ! J'EN AI MARRE DES GOSSES QUI PLEURENT !
       
      Achète du scotch double face.
       
      Alice : Double face ?
       
      Comme ça si tu les bâillonnes, ils se scotcheront les doigts dessus si ils essayent de l'enlever. >: D
       
      Alice : Je cours à Bricorama© >:D
       
       
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut
       
      Catnip : *Gniiii, je vais t'avoir.... J'tai eu, j'tai eu ! Muhahahahha !*
       
      Oo
       
      Catnip : Ah, tu étais là... Je...

      Tu ?...
       
      Catnip : Nan, rien.
       
      Je t'ai vue ! Tu jouais avec le jouet ! 8D
       
      Catnip : Nooon, absolument pas, je regardais si cela fonctionnait !
       
      Mais bien sûr, et moi je m'appelle Céline Dion --'
       
      Catnip : Comment oses-tu insinuer que, moi, Catnip Davids, je pourrais m'abaisser à pratiquer cette occupation bêtifiante ?! Jamais je n'oserais poser un de mes royaux coussinets sur cette...cette chose immonde !
       
      N'empêche que je t'ai vue ! Les lecteurs sont témoins !
       
      Catnip : Damned... °__°"
       
       
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut
       
      Bethsabée : Maman, gloss ?
       
      Alice : Elle connaît le mot gloss ?
       
      Bethsabée : Vi ! *Bah oui nounouille, j'ai du vocabulaire moi ! Et j'aimerais bien l'avoir mon gloss !*
       
      Alice : Je vais t'apprendre autre chose : anticonstitutionnellement !
       
      A quoi ça sert de lui apprendre ce mot imprononçable ? Oo
       
      Alice : Bah, elle saura un mot que les autres connaissent pas !
       
      Ça sert à quoi si elle en connaît pas le sens ? Ça veut dire quoi au fait ?
       
      Alice : Euuh...
       
      Beth : Maman, je peux avoir glooooosss ? :3 Maaamaaaan gloooss !
       
      Alice : Non ! *Rah, on peut pas leur donner des somnifères pour qu'ils nous laissent tranquilles ?*
       
      C'est comme ça que tu t'occupes de tes enfants ? x) Ah bah bravo !
       
      ........
      ........
      ........
      ........
       
      Alors, ça veut dire quoi anticonstitutionnellement ?
       
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut
       
      Pablo : Un taaaank dans le ciel ! AMAZING !
       
      Arrête, tu ressembles à Norman... Wait, un tank passe encore, mais DANS LE CIEL ?!!
       
      Pablo : Viii, c'est beau *Q*
       
      Ok d'accord... Famille de fouuuuuus ♫
       
      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut


      Oooh, un schtroumphf !
       
      Hank : Oh toi, ta g...
       
      CHHHHHH !
       
      Hank : ...guacamole.
       
      Guacamole ? Sans blague ? T'as rien trouvé de mieux ? Eh, tu me fais penser à ça !
       
      Hank : Moi j'ai un plus joli bleu.
       
      Si je mets Alice en rose, freddy en rouge, pablo en jaune, vous pourrez faire les Power Rangers 8D
       
      Hank : OUAAAIS ! FOOOORCEUUUH BLEEEUUUUUE !


      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut


      Pourquoi vous pleurez ? Marguerite-la-vache-crado est dead ?

      Pablo : BOUUHOUUUHOUUUU...



      Samuel : BEEEUUHEEEEUHEEEU


      MAIS QU'EST-CE QUI SE PASSE ?!!

       

      *99* Chocolate world ou Power Rangers, schtroumphf et njut njut njut
      Hank : Mmmmh, chest cro bon ! Tais-toi, tu me donnes envie là *__________* Choooocoooooolaaaaaaaaaaaat *___* Hank : Tiens, je vais essayer de boire directement ce délicieux nectar chocolaté! >:D Mai...

    • a posté un article :

      Article secret
      Tu n'es pas un VIP ! Pour voir cet article secret, connecte-toi ! P'tit extra pour fêter le 100ème ...

    Plus...

    Blogs de Innadired

    Blogs favoris

    Innadired n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    Innadired ne suit pas de membre

    Suivi par 1 membres