Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • Les éveilleurs


    Le groupe des « éveilleurs » est constitué de philosophes, sociologues, de socio-économistes, d'enseignants, de pédopsychiatres, de journalistes, de médecins, de juristes, de religieux de différentes confessions ; globalement de personnes qui réfléchissent et s’informent, s'instruisent et veulent instruire.

    • a posté un article :

      Comment penser la notion de laïcité, en France, en 2015

      Nous avons trouvé sur le net la réflexion d'un professeur de philosophie à propos de la notion de "laïcité".

      Le texte original peut être téléchargé à l'adresse http://www.chanzy.net/lycee/wp-content/uploads/2016/01/Comment-penser-la-notion-de-la%C3%AFcit%C3%A9-en-France-en-2015.pdf

      Voici le contenu de celui-ci :

      Dans le film Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, film tourné en 2010 qui relate le contexte d’enlèvement et d’assassinat des moines cisterciens de Tibhirine en Algérie en 1996, le réalisateur fait dire au frère Luc (le moine-médecin joué par l’acteur Mickaël Lonsdale) une phrase attribuée à Blaise Pascal, à savoir que les hommes ne font jamais le mal « si pleinement et si gaiement que quand [ils le font pour] des raisons religieuses. » C’est en effet quand il se croit détenteur de l’Absolu que l’homme peut se croire investi d’une puissance sans limite venant légitimer les actes les plus immondes, cela en oubliant mystérieusement que la dévastation par la force ipso facto lui fait perdre tout sens de la mesure et de la justice. Cependant, la citation ci-dessus n’est pas exacte dans la mesure où la Pensée 895 (dans la classification de Brunschvicg ; 813 dans la classification de Lafuma) affirme que « jamais on ne fait le mal si pleinement et si gaiement que quand on le fait par conscience. » Si l’histoire, jusqu’aux récents événements, fournissent la triste illustration du fait que la religion et la violence peuvent co-exister, l’auteur des Pensées les considère comme antithétiques dans la mesure où la pensée 185 (172) explique que la « force » et « les menaces » ne peuvent générer que la « terreur », pas « la religion ». C'est la conscience humaine en général que le mal peut pervertir, selon Pascal, pas seulement la « conscience religieuse ».

    • a posté un article :

      Pensée molle, affect exacerbé !
      Un article d'Agabus Nous vivons une époque où l’affect est exacerbé et la pensée molle. Une amie m’intimait : « Ne clame pas tout haut ce que tu penses, d’autres ont le droit de penser dif...

    • a posté un article :

      Revue de presse hétéroclite, relative à des événements récents
      L’uniformité de l’information n’implique pas l’uniformité des réactions et des pratiques. Tout d’abord, nous avons tous été affectés par les événements du...

    • a posté un article :

      Dans cette affaire de GPA, c'est le désir des adultes qui prime
      Le Point - Publié le 19/06/2015 à 12:39 Une mère porteuse enceinte de deux mois à Anand en Inde.  © Doreen Fiedler / AFP Alors que la Cour de cassation est saisie, un psychiatre s'élè...

    • a posté un article :

      Vers une société de contrôle et de surveillance

      Capture d’écran 2015-05-14 à 21.13.58

      Par Eric LEMAÎTRE

      Le texte concernant le projet de loi relativement à la surveillance a été adopté à l’assemblée nationale et doit être soumise prochainement à un nouveau vote au sénat.

      Selon le texte de loi les services spécialisés pourront, en toute légalité, et sans autorisation d’un juge (il suffira de l’accord du Premier ministre), filtrer des groupes suspects, espionner des correspondances, recopier des disques dur, placer des caméras et des micros, accéder en temps réel aux données de connexion.  Si les Sénateurs après le vote favorable des députés adoptent un tel texte, jamais dans l’histoire de notre pays les pouvoirs policiers de surveillance et d’intrusion ne seront ainsi aussi étendus. Cette loi peut être demain le lit d’une société totalitaire qui s’adossant sur ce texte ne se privera pas de contrôler la diffusion des opinions des citoyens et leurs échanges.

      C’est ce projet de loi qui a inspiré l’écriture de cet article que nous avons intitulé « Vers une société de contrôle et de surveillance ».

      Lire la suite...

    • a posté un article :

      La défaite de la raison - Un livre de Charles-Eric de Saint-Germain

      Les Éveilleurs sont heureux de vous annoncer la sortie du livre de Charles-Eric de Saint-Germain, La défaite de la raison - Essai sur la barbarie politico-morale contemporaine.

      ***

      Quatrième de couverture

      La crise économique, morale et spirituelle qui secoue l'Occident est d'abord une démission de la raison éthico-politique. La politique actuelle s'avère incapable de poursuivre un Bien réellement commun qui excéderait la satisfaction des désirs de chacun.

    • a posté un article :

      Conférence : Vers une société de l'uniformisation ?

      Conférence à 4 voix
      Le samedi 23 mai à 20 h 30 Salle Raugraff à Nancy

    • a posté un article :

      Le cœur et la raison : L'âme qui habite la langue française est plus qu'universelle

      Un article de MusicMyLove

      SOMMAIRE :

      1° Évocation de l'école que j'ai connue.
      2° Rimes féminines, rimes masculines : Les mots s'aiment.
      3° Méthode globale, méthode alphabétique :quelle est la meilleure pour enseigner la langue de Descartes ?
      4° La portée métaphysique de l'art français.

    • a posté un article :

      Qu’est-ce qu’une famille à l’heure des mutations sociétales et des effets du consumérisme

      Nous vous recommandons la lecture de cet article paru sur le blog Ethique Chrétienne à l'adresse http://www.ethiquechretienne.com/qu-est-ce-qu-une-famille-a-l-heure-des-mutations-societales-et-des-eff-a114973648

    • a posté un article :

      Tous égaux ?

      Charles-Eric de saint Germain s'apprête à publier un ouvrage (intitulé La Défaite de la raison, à paraître aux éditions Salvator) dans lequel il nous livrera une réflexion approfondie relative aux modifications législatives récentes et à leurs inconséquence. Il nous est possible d'avoir un avant-goût de sa réflexion en nous intéressant à l'article qu'il publiait en janvier 2014 intitulé :"Tous égaux?"

      Il s'agissait déjà dans cet article de mesurer les inconséquences de l'égalitarisme, cette dérive qui, depuis le principe légitime de l'égalité de droit, demande que nous soyons "égaux en droits" au sens où nos conditions d'existence devraient être identiques.

    • a posté un article :

      L'Etat et le contrôle des opinions

      Un texte écrit par Jean l'Amandier, Nicodème et Agabus

      Toute l’histoire montre souvent un même dessein au sein des nations ou des empires : celui d’exercer un contrôle de l’opinion de ses sujets. George Orwell décrit une société à son paroxysme de surveillance généralisée, une société sous l’emprise d’un « Big Brother » animée par un projet terrifiant qui fut d’assujettir tous les peuples et en conséquence tous les individus sous sa domination.

    • a posté un article :

      La complémentarité, loi éternelle de l'univers

      Un article de MusicMyLove

      Une femme sublime, éperdue de tendresse, lève les yeux vers ceux d'un bel homme viril, bien peigné, qui la tient dans ses bras puissants, et dont le sourire satisfait est celui d'un macho sympathique...
      Vous aurez peut-être reconnu cette image célèbre, honnie d'un certain Lobby qui donne bien du fil à retordre aux défenseurs de la "Famille traditionnelle"... : c'est l'affiche du film Autant en Emporte le Vent, et sans doute le charme de Vivian Leigh ou de Clark Gable ne vous est-il pas indifférent ?
      Le machisme de Gable était ennobli par un profond respect de la dignité humaine, et par un refus des préjugés racistes qui infectaient encore les lois américaines : homme de caractère, l'acteur boxa un jour un chauffeur de bus qui avait refusé une place à la chanteuse noire Billie Holliday

    • a posté un article :

      La liberté d'expression, jusqu'où ?

      Liberté d'expression jusqu'où ? Un texte de Cédric l'Auxerrois

      La liberté d’expression illimitée n’est pas une condition de la démocratie. Elle en est même le contraire, a fortiori si c’est l’État qui s’attribue le pouvoir d’en fixer les principes. Car c’est ainsi qu’on passe très facilement d’une liberté illimitée au despotisme d’une politique liberticide. Le peuple français s’en rend-il compte ?

    • a posté un article :

      Réflexions sur la liberté

      LibertéUn texte de Jean l'Amandier

      Qu'est-ce que la liberté ?

      La liberté c'est Charlie ? C'est Zemmour ? C'est Dieudonné ? C’est Houellebecq ?

      La liberté n'est-ce pas plutôt le respect de l'autre ? Elle n'est ni l'injonction qui soumet, ni l'injure qui offense, ni la blessure qui agresse ... ! Ces mots libres qui sont aussi des blessures, cette liberté de dire mais qui mortifie.

      Au nom de la liberté peut-on offenser librement, choquer, provoquer ?

    • a posté un article :

      Billet d'un enseignant - Sa lecture des événements tragiques ayant secoué la société Française

      Un texte d'Agabus

      De nombreux acteurs de l’Education Nationale se demandent si les événements tragiques ne signent pas un échec… leur échec, ou du moins celui de leur institution.

      Dans un certain sens, l’école a ses limites et c’est bien ainsi. Dans le cas contraire, elle pourrait devenir l’instrument rêvé d’un pouvoir totalitaire, formatant les jeunes esprits selon son idéologie, ses conceptions.

    • a posté un article :

      Être ou ne pas être Charlie ?

      Être ou ne pas être Charlie ?Un texte co-écrit par Nicodème et Jean l'Amandier

      Cette année commence dans un moment anxiogène, d'inquiétude et de désarroi.

      Les partis, les médias, les associations en appellent à l'unité nationale et pourtant, cette unité nous paraît construite sur l'émotion, une émotion qui ne devrait pas en rester à un ressenti sans racines. Il nous appartient demain de réfléchir ensemble au mal qui a touché toute la société, ce mal enfanté certes par l'idéologie barbare qui a pris ses racines dans l'obscurantisme d'une fausse religiosité mais qui a également pris sa source parce que notre société a évacué la transcendance, s'est inscrit dans la matérialité, la désacralisation de la société, le consumérisme comme religion de l'immédiat, le laïcisme comme si on réglait d'un coup tous les problèmes de tolérance en confinant les croyants à leurs sphères privées...

    • a posté un article :

      Les déshérités ou L'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy

      Une analyse de Nicodème sur le livre Les déshérités ou L'urgence de transmettre de François-Xavier Bellamy

      ***

      A quoi peut servir la philosophie ? A comprendre le monde dans lequel on vit ; à comprendre pourquoi on en est là où on en est aujourd’hui. De ce point de vue, la philosophie n’est pas seulement hautement utile ; elle devient carrément nécessaire !

      Si l’on voulait un tant soit peu s’en convaincre, on pourrait lire le livre (récemment publié aux éditions Plon) de ce jeune professeur de philosophie, François-Xavier Bellamy, dont le titre Les Déshérités, sonne comme une réponse à l’œuvre du sociologue Bourdieu publiée il y a 50 ans (Les Héritiers).

    • a posté un article :

      Lettre adressée à I.Télé

      Bonjour,

      A l'instar de Voltaire qui réagissait à un livre « je n’ai jamais approuvé ni les erreurs de son livre, ni les vérités triviales qu’il débite avec emphase. J’ai pris son parti hautement, quand des hommes absurdes l’ont condamné pour ces vérités mêmes. » une citation que nous faisons nôtre et qui nous a décidé de prendre notre plume, de réagir également à l'éviction d’Éric ZEMMOUR...

      Que nous aimons ou que nous n'aimons pas Eric ZEMMOUR, Eric ZEMMOUR reste une voix, une expression, une pensée, une liberté de ton.

      Or I.Télé, votre chaîne décide de le limoger, de ne plus lui permettre de partager sa liberté, sa libre expression.
      Nous tenions ici à vous partager notre inquiétude sur le fait que votre antenne ait décidé de le bâillonner, de le censurer, de le priver de parole.

    • a posté un article :

      Vanité de la bioéthique ?

      Une introduction écrite par Nicodème

      Au bas de cette page, vous trouverez une conférence de 57 minutes du docteur Laurent Alexandre (médecin généticien) sur les perspectives de la science contemporaine dans les domaines médicaux et informatiques qui, via la convergence des NBIC (Nanotechnologie, Biotechnologie, Informatique et Cognitique -science de la pensée), sont en train de fusionner.
      Les perspectives pour la recherche et la médecine d’aujourd’hui et de demain sont vertigineuses : la maladie, la vieillesse, la mort même continueront vraisemblablement de reculer.

    • a posté un article :

      De la barbarie de la science moderne et de certains hommes de science en particulier

      Un article de Cédric l'Auxerrois

      Je lis ce matin, dans Christianisme aujourd'hui, que l'Europe veut attaquer tous les enseignants qui « critiquent le darwinisme ». Me voilà donc devenu suspect... parce que je crois (j'en suis même convaincu !) que la vie poursuit un dessein intelligent ! Pourtant, voilà ce que j'ai envie de répliquer à cette nouvelle forme de « barbarie » que dénonçait déjà Husserl (dans La crise des sciences européennes et la philosophie transcendantale) et qui a été dénoncé, par la suite, par d'aussi grands esprits que Maurice Merleau-Ponty ou Michel Henry.

    • a posté un article :

      Un monde en commun promouvant l’écologie humaine

      Message dans le cadre du gala d’une association rémoise promouvant la réussite scolaire des élèves de la diversité française

      Un texte de Jean l'Amandier

      A la suite de l’intervention remarquable du professeur DJEBBAR, j’aimerais vous dire quelques mots sur mes origines pour que vous compreniez parfaitement le sens de mon intervention et le thème choisi un monde commun promouvant l’Ecologie Humaine.

      Je soulignerais sans doute, la plus importante, celle de mes racines qui remontent à mon enfance, née d’une mère native de Fès qui a grandi au milieu des trois religions monothéistes. Toute sa vie a été marquée par le fait d’avoir croisé cette mixité culturelle incarnée par la ville de Fès à la fois juive, musulmane et chrétienne.

      Toute mon enfance a baigné dans cette transmission culturelle, par ces trois marqueurs, par ces trois identités, cette volonté de m’ouvrir aux autres y compris dans ma vie d’entreprise où mes collaborateurs incarnaient ces mêmes origines.

    • a posté un article :

      Masculin et/ou féminin : Peut-on choisir ?

      Un livre écrit par Alain LEDAIN et Eric LEMAÎTRE

      Quatrième de couverture

      « Un principe intangible existe et gouverne la création : la différence des sexes, la différence entre la masculinité et la féminité. Les rôles et les fonctions joués par l’homme et la femme devaient l’être en complémentarité et en solidarité, l’homme et la femme ayant été créés l’un à côté de l’autre, en vis-à-vis.

      Or tentative est faite, sur un plan sociétal, d’introduire une vision niant la réalité des différences. »

      Peut-on vraiment choisir entre le masculin et le féminin ? Que sont les théories du genre et dans quels contextes se sont-elles développées ? Doit-on les craindre, et peut-on prévoir quelles seront leurs conséquences sur notre société ?

      En exposant les différentes théories du genre et en les confrontant à ce que la Bible enseigne, Eric Lemaître et Alain Ledain reviennent sur la vision de l’homme et de la femme et de la famille dans la conception judéo-chrétienne.

      Une réflexion riche sur le féminin et le masculin, sur le mariage et la famille, qui fait l’éloge de la différence et de la complémentarité.

    • a posté un article :

      Quand Interdit d'interdire devient permis de tuer

      Par Violaine Récamier - 13 juillet 2014 20:00 

      Ce texte est paru originellement sur le site Mauvaise Nouvelle

      Quand Interdit d'interdire devient permis de tuer

      L'INSEE vient de publier une énième étude révélant que les enseignants étaient deux fois plus soumis aux insultes et aux menaces que les autres métiers. 12 % déclarent faire l'objet de menaces, chiffre que l'on estime sous-évalué. Mais avions-nous besoin de cette étude pour faire ce constat, quand il nous suffit d'écouter les faits divers réguliers et inquiétants ? C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles le métier de professeur n'attire plus : on n'a jamais eu aussi peu de candidats aux concours par rapport aux postes proposés, sans compter ceux qui réussissent l'épreuve et qui démissionnent après avoir découvert leur premier poste !

      Lorsqu'on interroge les enseignants du primaire et du secondaire, ils avouent avoir le "sentiment de ne pas être respectés". Le journal Libération vous dira que c'est juste "le réceptacle des tensions sociales", le gouvernement régularisera une famille de sans-papiers en hommage à une institutrice assassinée, mais sont-ce vraiment les bonnes réponses à ce problème de plus en plus préoccupant ?

      Lire la suite...

    • a posté un article :

      René Girard ou l'intelligence du sacré

      L'article en référence est une excellente façon d'aborder la pensée chrétienne de René Girard.

      Extrait : Contrairement au totalitarisme d'extrême droite - celui qui est ouvertement païen, comme le nazisme, dont on parle plus que jamais, et qui est, je pense, complètement fini -, le totalitarisme d'extrême gauche a de l'avenir. Des deux totalitarismes c'est le plus malin, parce qu'il est le rival du christianisme, comme l'était déjà le marxisme. Au lieu de s'opposer franchement au christianisme, il le déborde sur sa gauche.

      Le mouvement antichrétien le plus puissant est celui qui prend en compte et radicalise le souci des victimes, pour le paganiser.  

      Ainsi, les puissances et les principautés reprochent au christianisme de ne pas défendre les victimes avec assez d'ardeur. Dans le passé chrétien elles ne voient que persécutions, oppressions, inquisitions.  

      L'Antéchrist, lui, se flatte d'apporter aux hommes la paix et la tolérance que le christianisme leur promet et ne leur apporte pas.  

      En réalité, c'est un retour très effectif à toutes sortes d'habitudes païennes : l'avortement, l'euthanasie, l'indifférenciation sexuelle... Le néo-paganisme veut faire du Décalogue et de toute la morale judéo-chrétienne une violence intolérable, et leur abolition complète est le premier de ses objectifs. Ce néo-paganisme situe le bonheur dans l'assouvissement illimité des désirs et, par conséquent, dans la suppression de tous les interdits.

    • a posté un article :

      L’espérance et la joie

      Un texte écrit par Agabus

      L'auteur dédie ce texte aux Veilleurs

      Il est inspiré du livre de Chantal DELSOL, Les pierres d’angles – A quoi tenons-nous ?, paru aux éditions du Cerf, © 2014

      Aborder le thème de l’espérance peut sembler bien inapproprié dans une période de désillusion, de désenchantement, de désespérance. Il est vrai que les espérances politiques par exemple ont apporté, et apportent encore, bien des déceptions. Alors, par peur d’être de nouveau déçus, beaucoup de nos contemporains préfèrent mettre leur ardeur au service de petites affaires afin de se calmer des grandes[1] : La recherche du bien-être prévaut sur celle du Bien commun. C’est ainsi que l’on assiste au développement du matérialisme avec sa course effrénée au confort et à la sécurité.

    Plus...

    Blogs de Les éveilleurs

    Blogs favoris

    Les éveilleurs n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 1 membres

    Suivi par 0 membres

    Les éveilleurs n'est suivi par aucun membre