Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • caleb


    • a posté un article :

      Séminaire sur les racines hébraïques de l'Église - Partie 2 - Mario Massicotte

      Séminaire sur les racines hébraïques de l'Église - Partie 2 -

      Mario Massicotte

    • a posté un article :

      Séminaire sur les racines hébraïques de l'Église - Partie 1 - Mario Massicotte

       Séminaire sur les racines hébraïques de l'Église - Partie 1

      Mario Massicotte

       Je propose à ceux qui découvrent ou veulent comprendre pourquoi il est nécessaire de revenir aux racines hébraiques de la foi une étude de Mario MASSICOTTE qui est une bonne approche . Cela éclairera beaucoup, même si le sujet est loin d'être épuisé...

      Il semble que ce sujet commence à  intéresser bneaucoup d'église chrétiennes evangéliques.

       

       

       

    • a posté un article :

      La parachah Béhar

      La parachah Béhar

      "Extrait de la bonne nouvelle du royaume"
       
      Les lectures  de « parachah » sont celles suivies en Israël. Elles peuvent différer des lectures proposées par le rabbinat en diaspora, c’est à dire hors du territoire d’Israël. 

      mp_behar

      Shabbat du 18 mai 2019 Cette semaine nous étudions la parachah Béhar  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier ) commentaire màj de 2008-13

       

      Pensée :

      « Il jugera avec justice les faibles, et arguera avec droiture pour les débonnaires de la terre … la justice sera la ceinture de ses reins, et la fidélité, la ceinture de ses flancs. Le loup habitera avec l’agneau, le léopard couchera avec le chevreau ; le veau, le jeune lion, le buffle, ensemble, un petit enfant les conduira. … On ne fera pas de tort, et on ne détruira pas, dans toute ma sainte montagne ; car la terre sera pleine de la connaissance de YHVH, comme les eaux couvrent le fond de la mer.” (Isa 11:4-9)

      Le principe shabbatique du Royaume se propose dans la parachah « Béhar – Sur la montagne»

      La Terre bénéficie des Shabbats. Les relations humaines sont marquées par la liberté : l’espérance libératrice et de la juste redistribution incluses dans les cycles des Shabbat…

      La fin de la parachah souligne l’interdiction des faux cultes en opposition à la prééminence de YHVH, sans Lequel il n’y aurait pas de véritable sanctuaire avec les hommes.

      « Car sur ma sainte montagne, sur la montagne haute d’Israël, parole du Seigneur, YHVH, là me servira toute la maison d’Israël entière » (Ez 20 :40) 

    • a posté un commentaire sur l'article Nouveau Testament Un livre juif Traduction de David H. STERN de caleb

    • a posté un article :

      LE GRAND PRETRE ORIGINEL: MELCHIZEDEK

      LE GRAND PRETRE ORIGINEL: MELCHIZEDEK

       Résultat de recherche d'images pour "image de melchisedek"

      Le mot "originel" tel que défini par le dictionnaire Miriam-Webster est: "La source ou la cause à l'origine de quelque chose."

       

      Le livre des Hébreux nous dit que les prêtres israélites ont été établis selon un modèle céleste donné à Moïse. (Hébreux 8: 4-5) Au moment de la création du monde, il existait déjà un sacerdoce. Le nom de ce sacerdoce nous est présenté pour la première fois dans le Psaume 110:4, l'ordre de Melchizédek.

       

      Pourquoi y avait-il un sacerdoce céleste? Parce que, selon Hébreux 8: 5, il y avait un sanctuaire ou un vrai tabernacle qui avait été construit par Yahweh. Il doit y avoir un prêtre ou des prêtres pour officier dans un tel tabernacle. C'est ce tabernacle céleste que Yahweh a décrit à Moïse et lui a demandé d'en construire un semblable sur la terre. (Exode 25: 9) 

       

      Aaron, le frère de Moïse, devint le premier souverain sacrificateur de l'ordre lévitique. Avant la construction du tabernacle de la congrégation, un grand prêtre n'était pas nécessaire. Une fois le tabernacle terminé, Aaron, le nouveau souverain sacrificateur, et ses quatre fils devaient être consacrés avant de pouvoir officier dans le nouveau tabernacle. (Lévitique 8) Moïse n'a pas créé le tabernacle, ses instruments ou le sacerdoce lévitique à partir de son imagination. Dans Exode 25: 9, il nous est dit que Yahweh a donné à Moïse un modèle pour le tabernacle et ses instruments. Cette révélation donnée à Moïse est confirmée dans Hébreux 8: 5. Moïse fut averti de suivre les instructions de Yahweh telles qu'elles avaient été données. 

    • a posté un article :

      Chronologie stricte ? (Melkitsedek: l'enquête #2 )

      Chronologie stricte ? (Melkitsedek: l'enquête #2 )

      Chaîne YOUTUBE: Melkitsedek l'enquête

      Suite de l'article précédent: Introduction à l'étude sur le livre de l'Alliance.

    • a posté un article :

      Introduction étude sur le livre de l'Alliance

       Introduction à l'Etude : Melkitsedek l'enquête

      Chaîne YOUTUBE: Melkitsedek l'enquête
       
      Je vous propose de découvrir cette excellente étude réalisée par deux frères de ma connaissance.
      Cette étude vous éclairera sur le plan de YHVH. Il y a eu un plan parfait et un plan alternatif  à cause du péché  du peuple concernant l'idolâtrie du veau d'or, lors de l'Exode. 
      Actuellement, Yeshoua grâce à son sacrifice à la croix nous permet de revenir à ce plan parfait. 
      Cette étude est menée sous l'angle des sacerdoces.
      Bon visionnage....
       
       
       
       

    • a posté un article :

      La parachah Qédochiym

      La parachah Qédochiym

      "Extrait de la bonne nouvelle du royaume"
       

      Les lectures  de « parachah » sont celles suivies en Israël. Elles peuvent différer des lectures proposées par le rabbinat en diaspora, c’est à dire hors du territoire d’Israël. 

      mp_qedochim

      Shabbat du 4 mai 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Qedochiym  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2011

       

      Pensée :

      Qédochiym… saints vous serez ! Quelle sublime finalité ! Sainteté soit, mais si c’est pour nous congratuler, sans propager la sainteté… Alors, comment ceux qui n’ont pas connu Celui qui est « La Parole » pourraient-ils rechercher Celui qui est « Qadosh » ?

      “Comment donc invoqueront–ils Celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront–ils en Celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront–ils parler, s’il n’y a personne qui déclare ? Et comment y aura–t–il des messagers, s’ils ne sont pas envoyés ? Selon qu’il est écrit : Qu’ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent de bonnes nouvelles !” (Ro 10:14-15)

    • a posté un article :

      Parabole du bon samaritain

      Parabole du bon samaritain  

      Parabole du bon samaritain 


      Parabole du bon samaritain 


      Tout d'abord, lisons le texte de Luc 10:25-37


      Luc 10:25-37
      Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l'éprouver: Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui dit: Qu'est-il écrit dans la loi? Qu'y lis-tu? Il répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus: Et qui est mon prochain?Jésus reprit la parole, et dit: Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s'en allèrent, le laissant à demi mort. Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l'ayant vu, passa outre. Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu'il le vit. Il s'approcha, et banda ses plaies, en y versant de l'huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l'hôte, et dit: Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands? C'est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit: Va, et toi, fais de même.


      La parabole du bon samaritain en Luc 10 est une des plus connues des paraboles des Évangiles, mais son message semble pourtant très peu appliqué.

      L'interprétation de la notion du prochain est en effet dérangeante pour beaucoup.

      Si le sujet central est de savoir qui est le prochain, d'autre nombreux enseignements peuvent en être tirés, comme souvent dans les paraboles du Christ.

      ...

    • a posté un article :

      Yeshoua a-t-il mangé le repas de la Pâque?

      Jésus a-t-il mangé le repas de la Pâque?
       

      Par Wayne Jackson

       
      “Yeshoua a-t-il mangé le souper de la Pâque la nuit avant d'être crucifié? Si oui, le mangeait-il au bon moment? Si c'était le cas, comment expliquez-vous le fait que, le lendemain, les dirigeants juifs avaient peur de se souiller, ce qui aurait annulé leur droit de «manger la Pâque» (Jean 18:28)? Cela semble suggérer que la Pâque a eu lieu le lendemain du jour où Jésus a mangé avec les disciples. "

       Résultat de recherche d'images pour "image repas de yeshoua jesus"

      Il apparaît clairement que Jésus et ses disciples ont effectivement mangé le souper de la Pâque. Deux choses rendent cela apparent.

      Premièrement, le Seigneur a promis aux disciples qu'il «respecterait la Pâque» (Mt 26:18), ce qui équivaut à «manger la Pâque» (Mc 14:14). Il a désigné le lieu pour cet événement et a donné des instructions pour la préparation (Marc 14: 12 et suivants). Les textes synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) se dirigent ensuite harmonieusement vers le soir de ce même jour et décrivent Jésus comme «mangeant» avec les disciples (Mt 26:21; Mt 14,18).

    • a posté un article :

      QUI SONT DONC LES JUIFS MESSIANIQUES ?

      QUI SONT DONC LES JUIFS MESSIANIQUES ?

       

      Si on s’en tient à l’étymologie des mots, les Juifs messianiques sont des individus appartenant au peuple juif qui ont reconnu en la personne de Yéchoua’ (nom de Jésus en hébreu) le Messie d’Israël, le Goë’l – le Sauveur annoncé par les prophètes. Il convient cependant de préciser quelques détails qui ne manqueront pas d’éclairer tout un chacun sur la personnalité de ces Juifs qui croient dans le Messie.

       

      Résultat de recherche d'images pour "images juifs messianiques"

       

      Un Juif qui croit dans le Messie Yéchoua’ demeure juif et ne perd aucunes de ses qualités de Juif : C’est un fait que rapidement, dès les premiers siècles, le schisme entre la chrétienté et le monde juif a engendré un dramatique antagonisme entre les Juifs et les Chrétiens. Ceci étant, il s’est créé, d’un coté comme de l’autre, la conviction profonde qu’un Juif ne peut devenir Chrétien et inversement. C’est pourquoi, la renaissance du mouvement messianique au milieu du 19ième siècle a suscité d’importantes remises en questions.

       

    • a posté un article :

      Shabbat Matsoth

      Shabbat Matsoth

      "Extrait de la Bonne nouvelle du royaume"

      Shabbat du 20 avril 2019 

      Cette semaine est un shabbat particulier, celui de la période des matsoth, pains sans levain. Le cycle des lectures de parachah suivi est décalé…

      Nous vous proposons avec quelques lectures choisies de la Parole, un texte de réflexion sur « l’autel aux douze pierres » 

    • a posté un commentaire sur l'article Nouveau Blog: Les Ecritures saintes et rien que les Ecritures saintes! de caleb

    • a posté un article :

      La parachah Métsora

      La parachah Métsora

      "Extrait de la Bonne nouvelle du royaume"
       

      Shabbat du 13 avril 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Métsora  (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

       

      Pensée :

      “Et tu égorgeras le bélier, et tu prendras de son sang, et tu le mettras sur le lobe de l’oreille droite d’Aaron, et sur le lobe de l’oreille droite de ses fils, et sur le pouce de leur main droite, et sur le gros orteil de leur pied droit ; et tu feras aspersion du sang sur l’autel, tout autour.” (Ex 29:20)

      “Et le sacrificateur prendra du sang du sacrifice pour le délit, et le sacrificateur le mettra sur le lobe de l’oreille droite de celui qui doit être purifié, et sur le pouce de sa main droite, et sur le gros orteil de son pied droit.” (Le 14:14)

      Quelle étonnante similitude entre les rituels de la consécration des sacrificateurs et de la purification des galeux guéris !

      La purification administrée par le Grand Sacrificateur et Agneau d’Élohim n’est-elle pas un engagement à une fonction sacerdotale extraordinaire : “Mais vous, vous êtes une race élue, une sacrificature royale, une nation sainte, un peuple acquis, pour que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ;” (1Pi 2:9)

    • a posté un article :

      Adam était-il le premier homme ?

      Adam était-il le premier homme ?

       Site: Vie Espoir et Vérité

       

      De nombreux savants affirment que certains ossements exhumés sont des ossements d'humains ayant vécu avant Adam et Ève. Est-ce possible ?

       

      Selon la Bible, Adam et Ève furent les premiers êtres humains vivant sur terre. Or, de nombreux savants affirment que certains ossements exhumés sont des ossements d'humains ayant vécu avant Adam et Ève. Est-ce possible ? Notre réponse à cette question est basée sur la prémisse selon laquelle le Dieu Créateur existe et selon laquelle la Bible est Sa révélation infaillible à l'humanité.

       

      Que dit la Bible ?

      D'après le premier chapitre de la Genèse, après la création de la flore, de la vie marine, des  oiseaux et autres animaux, « Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance… Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » (versets 26-27).

      Genèse 2:7 ajoute des détails concernant la création de l'homme. Aucune autre créature physique n’a été faite à l'image et à la ressemblance de Dieu. Le restant du chapitre deux et les chapitres trois, quatre et  cinq résument comment Dieu créa la première femme, et comment la famille humaine s’élargit après Adam et Ève.

    • a posté un commentaire sur l'article Nouveau Testament Un livre juif Traduction de David H. STERN de caleb

    • a posté un article :

      La parachah Thazria

      La parachah Thazria

      "Extrait de la Bonne nouvelle du Royaume"
       

      Shabbat du 6 avril 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Thazria (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

       

      Pensée :

      “Tout le temps que la plaie sera en lui, il sera impur ; il est impur ; il habitera seul, son habitation sera hors du camp.” (Le 13:46)

      “Et Yéshoua, l’ayant entendu, leur dit, ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal ; Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.” (Mr 2:16-17)

      Nous pensons-nous justes ou pécheurs ? Si nous sommes vus comme justes c’est parce qu’IL nous a justifiés. Si nous sommes « dans le camp » c’est parce qu’IL est venu vers nous pour nous purifier. Si nous nous disons juste et sans péché, nous le faisons menteur et nous nous rendons coupables de « Lachon hara » de mauvaise langue, et notre place est hors du camp.  Ne soyons pas confus ou prétentieux au regard de notre condition de pécheur, mais ne soyons pas d’avantage confus au regard de sa grâce…

      “C’est pourquoi aussi Yéshoua, afin qu’il sanctifiât le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte. Ainsi donc, sortons vers lui hors du camp, portant son opprobre ;” (Heb 13:10-13)

    • a posté un article :

      La nouvelle Jérusalem

      La nouvelle Jérusalem

      Résultat de recherche d'images pour "image nouvelle jerusalem"

       

      APOCALYPSE 21:9-21

      La nouvelle Jérusalem

       

      Dans la vision précédente, l’apôtre Jean a vu l’apparition d’un nouveau ciel et d’une nouvelle terre. Au milieu de ce monde nouveau, il a vu descendre la nouvelle Jérusalem, “prête comme une épouse qui s’est parée pour son époux” (21:2). Cette nouvelle Jérusalem représente l’Église du Seigneur parvenue dans sa gloire complète. L’Église occupera une place toute privilégiée dans le monde à venir. Elle sera tellement glorieuse et tellement importante aux yeux de Dieu que le Seigneur donne à Jean une nouvelle vision pour nous faire voir toute la beauté et toute la grandeur de l’Église symbolisée par la nouvelle Jérusalem. À quoi une épouse prête et parée pour son époux peut-elle bien ressembler? La vision d’Apocalypse 21:9 à 22:5 en donne les détails sous l’image d’une ville sainte. La première partie de cette vision nous décrit la structure, les dimensions, les matériaux qui la composent et l’éclat magnifique de sa beauté (21:9-21). La dernière partie (que nous verrons une prochaine fois) nous présente l’intérieur de cette ville et son l’environnement (21:22 à 22:5). 

       

      Thème: La nouvelle Jérusalem est l’Épouse de l’Agneau prête pour son Époux.

       

      1. La gloire de la ville (21:9-11)

      2. Les structures de la ville (21:12-14)

      3. La forme et les mesures de la ville (21:15-17)

      4. Les matériaux de la ville (21:18-21)

       

      1. La lumière éclatante de la ville (21:9-11)

       

      Notons tout d’abord que le verset 9 commence par attirer notre attention sur l’identité de l’ange venu montrer à Jean cette vision grandiose. “Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept dernières plaies vint et me parla…” (21:9).

       

      Quelle est l’utilité de savoir que c’est un des sept anges tenant les sept coupes qui montra l’épouse?

    • a posté un commentaire sur l'article Pourquoi Yéshoua est devenu Jésus en Français ? de caleb

    • a posté un article :

      La parachah Chémiyniy

      La parachah Chémiyniy

      "Extrait de la bonne nouvelle du royaume"

       

      Shabbat du 30 mars 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Chémiyniy (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2011

      Pensée :

      C’est YHVH qui est Élohim.

      “Et le feu sortit de devant YHVH, et consuma sur l’autel l’holocauste et les graisses ; et tout le peuple le vit, et ils poussèrent des cris de joie, et tombèrent sur leurs faces.” (Le 9:24)

      “Eliyahou, le prophète, s’approcha, et dit, YHVH, Élohim d’Avraham, d’Yitshaq, et d’Israël, qu’il soit connu aujourd’hui que toi tu es Élohim en Israël, et que moi je suis ton serviteur, et que c’est par ta parole que j’ai fait toutes ces choses. Réponds–moi, YHVH, réponds–moi, et que ce peuple sache que toi, YHVH, tu es Élohim, et que tu as ramené leur cœur. Et le feu de YHVH tomba, et consuma l’holocauste, et le bois, et les pierres, et la poussière, et lécha l’eau qui était dans le fossé. Et tout le peuple le vit ; et ils tombèrent sur leurs faces, et dirent, YHVH, c’est lui qui est Élohim ! YHVH, c’est Lui qui est Élohim ! Et Eliyahou leur dit, Saisissez les prophètes de Baal, que pas un d’entre eux n’échappe !” (1Ro 18:36-40 )

      Seigneur pour la gloire de Ton Nom, à cause de ceux qui t’aiment et à cause de ceux qui te haïssent manifeste Toi avec éclat, afin que personne ne puisse dire : «Où est l’Élohim d’Israël» ? Que tous apprennent qu’IL ne sommeille ni ne dort Celui qui garde Israël !

    • a posté un article :

      LA PÂQUE

      La Pâque

       Site: monde de demain

       Roderick Meredith (1930-2017)

       

      Dieu décida de réaliser des créatures qui deviendraient réellement Ses fils et Ses filles – des êtres qui seraient directement issus de Lui, et qui posséderaient Sa nature divine (2 Pierre 1 :4) et Son propre CARACTERE, placés en eux, par le Saint-Esprit.

       

      Ces créatures devaient posséder un libre arbitre moral – la capacité de « choisir » entre le bien et le mal. Elles devaient prouver, à travers une vie d’affermissement, qu’elles choisiraient toujours d’obéir à la voie divine, à se soumettre à Dieu, à Le servir et à ne JAMAIS se rebeller.

       

      En conséquence, Dieu décida qu’Il créerait la race humaine à Son image – possédant Son aspect et Sa ressemblance, ainsi que dotée de certaines dispositions, comme la faculté de penser, d’imaginer, de créer, de choisir librement, etc. Dieu avait décidé de permettre à l’humanité de PECHER – sous l’influence de l’archange déchu, Lucifer, qui était devenu Satan le diable. Dieu avait décidé d’autoriser les êtres humains à suivre leur propre voie durant les premières six mille années de l’histoire humaine. Ils devaient écrire les leçons de leur vie, à travers les expériences et la souffrance, quoique pour la plupart, en demeurant incapable d’APPRENDRE réellement ces leçons, jusqu’au moment où Dieu choisirait « d’appeler » surnaturellement chaque individu à comprendre et à se repentir (Jean 6 :44).

       

      Or, comme Dieu avait décrété que « le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6 :23), Il décida que, seule la MORT de Son propre Fils, Jésus-Christ, pourrait pardonner les péchés. « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui […] En lui nous avons la rédemption par son sang, le pardon des péchés, selon la richesse de sa grâce » (Ephésiens 1 :4, 7).

       

    • a posté un article :

      La parachah Tsav

      La parachah Tsav

      "extrait de la Bonne nouvelle du royaume"
       

      Shabbat du 23 mars 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Tsav (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2014

       

      Pensée :

      Moshéh revêtit Aharon des vêtements et des signes de sa charge…

      “Et le grand sacrificateur d’entre ses frères, sur la tête duquel l’huile de l’onction aura été versée et qui aura été consacré pour revêtir les saints vêtements, ne découvrira pas sa tête et ne déchirera pas ses vêtements.” (Le 21:10)

      Déchirer les vêtements était un signe de deuil. Porter le deuil n’était pas requis au Grand Sacrificateur… Or :

      “Et Yéshoua dit, Je le suis (Messie) ; et vous verrez le fils de l’homme assis à la droite de la puissance, et venant avec les nuées du ciel. Et le souverain sacrificateur, ayant déchiré ses vêtements, dit, Qu’avons–nous encore besoin de témoins ?” (Mr 14:62-63)

      Le Grand Sacrificateur fit ce qui n’était pas autorisé à cause de sa dignité ! La rupture de son habit fut le signe de l’abandon de sa charge qui revenait au vrai Grand Sacrificateur, qui l’endossa pour l’éternité : Yéshoua.

    • a posté un article :

      La parachah Vayyiqra

      La parachah Vayyiqra

      "Extrait de la Bonne nouvelle du royaume" 

      Shabbat du 16 mars 2019

      Cette semaine nous étudions la parachah Vayyiqra (< cliquez sur le titre pour télécharger le fichier )  commentaire màj de 2016

       

      Pensée :

      Vayyiqra se traduit par : « IL appela » YHVH appela…

      L’appel suggère que quelqu’un réponde !

      Et voici que cet appel est suivi des cinq types de qorbanoth (sacrifices- rapprochement) qui furent prescrits à Moshéh… Cet appel résonne pour nous comme une question : « Qui peut répondre à cet appel et être capable de réaliser pleinement le rapprochement par le sacrifice ? ». Mille cinq cent années plus tard, Celui dont le nom est « la Parole d’Élohim » « le Fidèle et le Véritable » « le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs »… l’Agneau d’Élohim, répondit à cet appel en prenant sur Lui les paroles prophétiques de David à ce sujet.

      “C’est pourquoi, en entrant dans le monde, IL dit, Tu n’as pas voulu de sacrifice ni d’offrande, mais Tu m’as formé un corps. Tu n’as pas pris plaisir aux holocaustes ni aux sacrifices pour le péché ; alors J’ai dit, Voici, je viens, – il est écrit de moi dans le rouleau du livre– pour faire, ô Élohim, ton vouloir.” (Heb 10:5-7)

    • a posté un article :

      Pourquoi nous lavons les pieds à la Pâque

      Pourquoi nous lavons les pieds à la Pâque

      Evangéliste Kelly McDonald, Jr. Hungry Hearts Ministries

      Lavage des pieds

      La Pâque était le dernier repas que Jésus a partagé avec ses disciples avant sa mort. En fait, c'est la seule chose qu'il a dit qu'il désirait ardemment faire (Luc 22:15). Lorsque Christ était à la table avec ses disciples, il institua un acte puissant à imiter.

      Jésus est le seul individu parfait à avoir jamais marché sur cette terre. Il n'a jamais péché. Avant de manger le repas avec eux, il a lavé les pieds de ses disciples. Jean 13: 3-17 (ASV) enregistre ces événements:

    • a posté un article :

      Le repas du Seigneur et Pessah (Pâque)

      Note de Caleb: Même si je ne partage pas entièrement tous les points exposés dans cet article, j'ai pris le parti de le publier car il contient de nombreuses informations utiles pour ceux qui sont retournés aux racines hébraiques et qui recherchent sincèrement comment pratiquer les fêtes de l'Eternel.

      Le repas du Seigneur et Pessah (Pâque)

       

      Quelles sont les similitudes et les différences ?

      Marc 14 : 22 à 25  « Pendant qu’ils mangeaient, Yeshoua (Jésus) prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, Il le rompit, et le leur donna, en disant : Prenez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, et  ils en burent tous. Et il leur dit : Ceci est mon sang, le sang de l’alliance, qui est répandu pour beaucoup. Je vous le dis en vérité, je ne boirai plus jamais du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai de nouveau dans le royaume de Dieu ».

      • Le repas du Seigneur que les religieux ont encodé en tradition et nommé, la Sainte Cène pour les uns et la messe pour les autres, est l’aboutissement dans la personne de Yeshoua (Jésus) d’une institution Divine nommée « Pessah » (passage) et qui raconte l’historique d’un passage de l’état d’esclave à celui d’homme libre, le tout à l’intérieur d’un peuple élu.
      • Pessah et le repas du Seigneur symbolisent une même libération et pour le repas du Seigneur, le passage de l’état de pécheur perdu à celui d’enfants de Dieu libéré du péché par la Grâce de Dieu, par le moyen de la croix et de la foi et greffé au peuple élu par la Nouvelle Alliance.
      • Pessah ou Pâque est une leçon de gestes, un « sôd » mot hébreu traduit improprement par « mystère » mot qui sous entend une impossible compréhension de tous, Alors que Pâque et la Sainte Cène sont un message spirituel non- verbale ; une proximité avec Dieu, rendue possible à ceux qui ont la foi.

       

       

    • a posté un article :

      la parachah Péqoudéy

      la Parachah Péqoudéy 

      "extrait de la bonne nouvelle du royaume"

    • a posté un article :

      Les ravages du féminisme

      Les ravages du féminisme

      Site: Netivot Olam

      Benjamin du mouvement Netivot Olam nous parle dans cette vidéo de la doctrine du féminisme dans le contexte de la restauration nazaréenne et de la création de communautés.

      Pour voir le documentaire "The Red Pill" : https://www.youtube.com/watch?v=uEIIM...

      Note de Caleb: Ce sujet est loin d'être anodin et marginal. Ce message doit interroger chacun d'entre nous.

        

    • a posté un article :

      Les Sept Esprits du Mal (2/7: l'esprit Jébusien)

      Les Sept Esprits du Mal (2/7: l'esprit Jébusien)

       

      « Quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura introduit dans le pays où tu entres pour le posséder, et qu’Il aura chassé de devant toi des nations nombreuses, leHéthien, et le Guirgasien, et l’Amorrhéen, et le Cananéen, et le Phérésien, et le Hévien, et le Jébusien, sept nations plus nombreuses et plus fortes que toi, et que l’Éternel, ton Dieu, les aura livrés devant toi, et que tu les auras frappés, tu les détruiras entièrement comme un anathème ; tu ne traiteras point alliance avec elles, et tu ne leur feras pas grâce ! » Deutéronome 7, 1-2

       

      Nous avons là les instructions de Dieu données au peuple d’Israël avant son entrée dans la terre promise.

      Cela signifie que chacun d’entre nous, tout comme l’église dans son ensemble, nous devons être capables de soumettre ces sept nations pour pouvoir entrer dans notre Héritage Spirituel !

      Ces sept nations (ou peuples) sont :

      - le Guirgasien,
      - le Jébusien.
      - l’Amorrhéen,
      - le Héthien,
      - le Cananéen,
      - le Phérésien et
      - le Hévien.

       

      Ces nations étaient de vrais peuples dans le passé.

      Elles représentent maintenant sept sortes d’Esprits méchants, qui sont les contreparties mauvaises des Sept Esprits de Dieu  Apocalypse 3, 1 et Apocalypse5, 6 ;  Zacharie 4, 10

       

       Quand nous regardons la signification des noms de ces nations, nous commençons à entrer dans la compréhension des types qu’elles représentent.

    • a posté un article :

      LA REPENTANCE EN TROIS ÉTAPES

      LA REPENTANCE EN TROIS ÉTAPES

       Lu sur Facebook

       

      L'obéissance à la Parole de Dieu dans la vie quotidienne est la preuve d'une foi sincère. Quelques versets de la Bible qui déterminent le profil du vrai croyant chrétien. La repentance se fait en trois étapes, reconnaître ses fautes avec sincérité, renoncer définitivement à la désobéissance et mettre en pratique la Parole de l'Éternel.

      *** Matthieu 3 - 8 Produisez donc du fruit digne de la repentance,

      *** Matthieu 4 - 17 Dès lors Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous ; car le royaume des cieux est proche.

      *** Romains 6 – 6 Nous pénétrons que le vieil homme en nous a été crucifié, pour que périsse le corps de faute, et pour que nous ne soyons plus esclaves de la faute.

    Plus...

    Blogs favoris

    caleb n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    caleb ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    caleb n'est suivi par aucun membre