Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • amdsrs


    • a posté un commentaire sur l'article Une super-héroïne inattendue chez Marvel de amdsrs

    • a posté un article :

      Carnet ciné - AVE CÉSAR!
      Les frères Coen, George Clooney en jupette romaine, les coulisses du cinéma, les années 50, a priori ce film avait tout pour me plaire.   Vous sentez probablement venir le "mais" après cette introduction......

    • a posté un article :

      Stephen Fry à propos de l'Église catholique

      Parce que je trouvais dommage que personne n'ait traduit en français ce discours de Stephen Fry, je propose aux non-anglophones ma propre version. Elle est approximative (la traduction est un métier et ce n'est pas le mien) mais c'est mieux que rien.

      Il s'agit d'un débat organisé en octobre 2009 par Intelligence Squared et dont le sujet était "Is the Catholic Church a force for good in the world?" ("L'Église catholique est-elle une force de bien dans le monde?")

      Stephen Fry et l'essayiste Christopher Hitchens représentent le NON, tandis que la très conservatrice parlementaire Ann Widdecomb (anti-IVG, pro-peine de mort, anti-blasphème etc.) et l'archevêque nigérian John Onaiyekan défendent le OUI.

      L'intégralité du débat se trouve ici.

      La prise de parole de Stephen Fry est ci-dessous:

    • a posté un article :

      Carnet ciné - DEADPOOL

      Pas du tout mon humour, plus vulgaire que mon seuil de tolérance ne peut supporter, scénario en flash-backs qui cherche à être original mais personnages globalement inintéressants, réalisation correcte mais peut mieux faire. Confond le subversif avec le crade, un film adolescent en somme.

      Carnet ciné - DEADPOOL

      Le reste de la critique en quelques gifs:

    • a posté un article :

      Carnet ciné - STEVE JOBS (Danny Boyle)

      Si j'avais le goût du jeu de mots, j'aurais intitulé cette critique "Aaron Sorkin fait le Job(s)". (Get it?)

      Carnet ciné - STEVE JOBS (Danny Boyle)

    • a posté un article :

      Carnet ciné - LES INNOCENTES

      En 1945, en Pologne, une volontaire de la Croix-Rouge française se retrouve par hasard à porter assistance à un couvent de religieuses après que celles-ci ont subi les viols de soldats russes. Plusieurs sont en effet tombées enceintes après ces agressions.

      Carnet ciné - LES INNOCENTES

    • a posté un article :

      Carnet ciné - LES 8 SALOPARDS

      Je me suis promis, cette année, de livrer une petite bafouille sur ces pages à chaque film vu au cinéma. L'exercice est aisé dès lors qu'il s'agit de films mineurs et peu sujets à débats. Plus ardue est la tâche lorsque l'objet du billet est un film sur le devant de la scène, comme c'est le cas pour chaque Tarantino. (Notez ici la belle métonymie. J'aimerais dire qu'elle reflète les auteurs de talent, comme on dit "le dernier Spielberg" ou "le meilleur Balzac"; mais la vérité c'est qu'on lit aussi dans la presse "le dernier Musso".)

       

      Carnet ciné - LES 8 SALOPARDS

    • a posté un article :

      Sur le langage
      En cherchant un sujet d'annales pour mes élèves, je suis tombée sur ce texte que je souhaitais partager avec vous. Il a près de 30 ans mais je le crois toujours d'actualité. Et surtout, il reflète u...

    • a posté un article :

      Ma redécouverte de X-FILES
      ... article à lire ici, sur le site du Daily Mars. (Cliquez sur l'image pour y accéder.)  

    • a posté un article :

      Carnet ciné - JOY

      Le réalisateur de Silver Linings Playbook réembauche Jennifer Lawrence pour incarner l'héroïne d'un biopic peu inspiré.

      Carnet ciné - JOY

    • a posté un article :

      De quelques épisodes de Noël

      Petite sélection de circonstance, sans ordre particulier.

      Très joyeux noël à tous chers sériephiles

       

      Les épisodes de Noël

       

       

       

    • a posté un article :

      Plaidoyer pour la transmission des savoirs à l'école
        Rabelais : « L'enfant est un feu à allumer et non un vase à remplir »   La récente réforme du collège conduite par la ministre Najat Vallaud-Belkacem préconis...

    • a posté un article :

      Critique de livre par Elvire: "FOLLE DE LUI"

      Aujourd'hui, en auteur Guest Stars sur ce blog, Elvire (@Elvr__) fait la critique du dernier opus des aventures de Bridget Jones.

      Folle de lui (Bridget Jones: Mad About the Boy) sorti en 2013 outre Manche et en 2014 en France de Helen Fielding est le 3ème roman de la série initiée par le très célèbre Journal de Bridget Jones.

      Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Elvire a été très déçue par sa lecture...


       

      Critique de livre par Elvire: "FOLLE DE LUI"

    • a posté un article :

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°5

      Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.) Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

      Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

      Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°5

      « La guerre a commencé sans nous »

       

      par Pacôme Thiellement

       

      Cette communication était très riche et très référencée, si bien que mon compte-rendu ne peut en refléter que la surface bruissante.

       

       

    • a posté un article :

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°4

      Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.) Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

      Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

      Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

       

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°4

      (Tom Tragger, visuel trouvé sur Redbubble)

       

      "L'attribut féminin multiple ou la force de la femme dans l’œuvre de Whedon"

      par Mathilde Mandersheid

       

      Traditionnellement, historiquement, dans les films d'action les héros et les héroïnes arborent des qualités et des attributs diamétralement opposés. Ainsi, les personnages masculins sont indépendants, intelligents, ont une force physique manifeste, des compétences, des armes, et non ni enfants, ni responsabilités. C'est la dureté qui les caractérise: musculature imposante et bien dessinée, dureté du regard, capacités physiques et autorité naturelle. À l'inverse, le personnage féminin est traditionnellement docile, gentil, émotif, physiquement plus faible et appartient davantage à l'espace intérieur.

    • a posté un article :

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°3

      Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

      Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

      Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

      Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°3

      "Les jeux dans Dollhouse"

      par Tristan Chetrit

    • a posté un article :

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°2

      Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

      Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

      Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

      Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

      "Les Cannibales"

      par Vanessa Nurock

       

      Dans la série et le huis-clos du vaisseau, la question des aliens n'est abordée que de manière très indirecte par les Reavers sur l'identité desquels pèse un doute (jusqu'à Serenity en tout cas). Les Reavers, qui ne sont pas exactement les mêmes dans la série et dans le film, sont le moyen pour Joss Whedon de mettre en scène une conception morale originale. Le motif des cannibales nous permet en effet de nous interroger sur notre propre morale.

    • a posté un article :

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°1

      Mercredi 24 et jeudi 25 juin s'est déroulée à Paris la 7ème édition de Philoséries, rencontres universitaires pluridisciplinaires sur les séries. (De manière générale, j'incite les Parisiens à se tenir au courant des événements de Philofictions.)

      Je n'ai pas assisté à tout le colloque mais seulement à la deuxième journée dont voici le compte-rendu.

      Avertissement: ce billet de blog a valeur informative, vous ne trouverez ici que des résumés des communications passés au crible de ma propre appréciation. J'ai fait de mon mieux pour rendre avec le plus de fidélité possible les intentions de chacun, pour ne pas trahir leurs propos. Ces deux journées sont destinées à être publiées en actes de colloque (c'est le cas pour Buffy) et en aucun cas je ne prétends me substituer à cette initiative, mais au contraire donner peut-être envie à certains sériephiles de se procurer cet ouvrage à paraître. De plus, cela pourrait permettre de promouvoir un événement qui en a bien besoin (le matin, nous n'étions que... deux visiteurs extérieurs dans la salle). Merci aux auteurs des différentes communications de ce jeudi 25 juin.

      Mes remarques personnelles sont en italique, le choix des images d'illustration est de mon fait. Tout le reste relève du résumé des analyses proposées par les intervenants.

      Philoséries "Dollhouse" & "Firefly" - compte-rendu n°1

      Firefly, behind the scenes...

       

      "For some, the war will never be over" - Firefly, une série où le passé ne passe pas, par Ioanis Deroide

      Pour I. Deroide, dans Firefly le western l'emporte sur la science-fiction au sens où la série ne propose rien de nouveau en matière de SF. Au lieu d'être tournée vers l'avenir, comme l'est d'ordinaire la science-fiction, Firefly tisse son intrigue autour du passé qui se manifeste par: des références historiques explicites, les codes de l'histoire américaine, des personnages marqués ou traumatisés par une mémoire jamais apaisée mais (mal) refoulée. Le rapport au passé sert de moteur à la série.

      (I. Deroide a pris pour sources: la série, le film Serenity, les River Tam Sessions dont je mets la vidéo ci-dessous pour ceux qui ne les connaîtraient pas encore, et les comics où Whedon est crédité comme auteur.)

    • a posté un article :

      Découvrir Babylon 5 après tout le monde...
      ... billet délocalisé sur le site du Daily Mars. (Aucun spoiler, texte destiné à vous donner envie de regarder la série!) Bonne lecture!          

    • a posté un article :

      Sur la route de briques jaunes: le pays d'Oz comme lieu commun dans les séries

      Il y a un peu plus de quatre ans j'ai donné une communication sur Le Magicien d'Oz dans les séries dans le cadre d'un colloque ayant pour thème "le lieu commun". Je vous reproduis mon texte ici, assorti de quelques photos et vidéos.

      Étant donné le contexte, vous pardonnerez le style parfois un peu universitaire de ce billet. (Le ton, lui, n'est pas très académique en revanche...)

      Bonne lecture!

    • a posté un article :

      Babylon 5 - podcast 3/3
      Troisième et dernière partie de ce podcast sur Babylon 5 enregistré avec la complicité de Mr Rainwhisper et de Sullivan Le Postec. Dans ce dernier volet, nous nous éloignons un peu de la série m&eci...

    • a posté un article :

      Babylon 5 - podcast 2/3
      Deuxième partie du podcast sur Babylon 5 enregistré avec Sullivan Le Postec et Mr Rainwhisper. Au programme de ce 2ème volet: - la géopolitique et l'histoire dans Babylon 5 - les secrets derrière la saison...

    • a posté un article :

      Babylon 5 - podcast 1/3
      Pour inaugurer mon année SF 2015, j'ai regardé tout Babylon 5. (Le récit de ma découverte bientôt sur le Daily Mars.) Et parce que comme tout nouveau fan, j'avais envie d'en discuter de vive voix avec des p...

    • a posté un article :

      Avengers: Age of Ultron - Remarques en vrac

      Je suis allée voir deux fois Avengers: Age of Ultron au cinéma. La première fois avec un fan de comics très enthousiaste, la seconde avec deux sériephiles plutôt hostiles. Pourquoi deux fois? Parce que je sais d'expérience qu'une oeuvre signée Joss Whedon s'apprécie de plus en plus à mesure qu'on la revoie. Ainsi, j'étais sortie un peu indifférente du premier Avengers, que j'ai fini par vraiment aimer au fil des revisionnages. Mais bien sûr, il a fallu que ce 2e opus made in Whedon me fasse mentir: premier visionnage très apprécié, deuxième plus décevant. Il faut dire qu'aller au cinéma avec un carnet de notes et dans le but de désosser un film n'aide pas à fermer les yeux sur ses défauts...

      Avengers: Age of Ultron - Remarques en vrac

    • a posté un article :

      Une super-héroïne inattendue chez Marvel

      Pendant que Télérama et Les Inrocks se chamaillent sur "l'âge d'or des séries" à coups de classements et d'analyses pointues à base de "The Wire* c'est teeeellement littéraire! C'est le grand roman américain tu vois" et autres "Breaking Bad a ré-vo-lu-tion-né la télévision", je vous propose un petit détour par une série "populaire" (beurk), "simple" (re-beurk) et sur ABC ("quoi, c'est même pas une série AMC? ni HBO? mais c'est bien quand même?"). Et croyez-moi, même si vous saturez des séries de super héros, vous allez aimer:

      AGENT CARTER

      Une super-héroïne inattendue chez Marvel

       

    • a posté un article :

      24 décembre
      Petit calendrier de l'avent des séries. Un billet par jour, simple image/vidéo ou texte plus long. Aujourd'hui, les héros Marvel se joignent à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël!  

    • a posté un commentaire sur l'article 23 décembre de amdsrs

    • a posté un article :

      23 décembre

      Petit calendrier de l'avent des séries. Un billet par jour, simple image/vidéo ou texte plus long.

      Aujourd'hui, une sélection des épisodes "mythologiques" de House M.D., ceux qui retracent la backstory du personnage ou qui se centrent sur ses déboires et son destin. Un petit guide pour ceux qui auraient envie d'un marathon, sans être obligés de se refarcir les 8 saisons, bien inégales dans la seconde moitié de la série, il faut le reconnaître.

       

    • a posté un article :

      22 décembre
      Petit calendrier de l'avent des séries. Un billet par jour, simple image/vidéo ou texte plus long. Aujourd'hui, juste ça:

    • a posté un article :

      21 décembre

      Petit calendrier de l'avent des séries. Un billet par jour, simple image/vidéo ou texte plus long.

      Aujourd'hui, une petite bafouille à propos de The Middle.

       

      21 décembre

       

    Plus...

    Blogs de amdsrs

    Blogs favoris

    amdsrs n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    amdsrs ne suit pas de membre

    Suivi par 0 membres

    amdsrs n'est suivi par aucun membre