Partagez vos passions
Rejoignez la communauté

  • myrto


    Jusqu'il y a peu j’ai cru mes parents éternels

    • a posté un article :

      Un monde sans les arts, gris, sans relief, sans émotion ?
          Longtemps inspiratrice des peintres et des sculpteurs "Sans elle, la bible n'aurait pas été un best-seller "- Bernard Pivot               ...

    • a posté un article :

      Gringalet
                                                  "Eh !... Eh !... Mais il paraît que je suis très fort !..."    ...

    • a posté un article :

      Pour le meilleur et pour le rêve
        Avant d'aller dormir les notes brillantes du violoncelle de Stjepan Hauser l'enchanteur   Nocturne n° 20 en do dièse mineur de Frédéric Chopin.  

    • a posté un article :

      le vol transparent des libellules
                                    Sur le bassin mélancolique, les libellules de septembre ne se lassent jamais de se bercer au-dessus de l'eau plane, et d'&eacut...

    • a posté un article :

      Août finissant
        Regarder le soleil et puis fermer les yeux S'inventer des chefs-d'œuvre à l'abri des paupières Voir naître la couleur multiple et singulière La forme inespérée qui comme l'eau se meut E...

    • a posté un article :

      La poésie
                                      La poésie est une suite de petits ponts magiques qui nous aident à franchir les multiples torrents jamais taris d...

    • a posté un article :

      "[...], pour de vrai"
                                          Petit bouledogue français du sculpteur italien Rembrandt Bugatti (1905)   Un chien mourait doucement ...

    • a posté un article :

      Ses yeux regardent vers le ciel
                                    Le Crapaud   Parce que ses yeux s'enchantent de la lune claire dans le ciel obscur un crapaud de l'été doucement nag...

    • a posté un article :

      Envoûtant violoncelle
        En harmonie avec la sensibilité de Stjepan HAUSER musicien inoubliable aux multiples facettes (virtuose, décalé, fantasque, prenant, atypique et bien plus). Il nous offre des moments d'une grande intensité...

    • a posté un article :

      Tout entier dans la clepsydre ?
                                      Le Temps, cette ombre qui fuit sur un très vieux cadran solaire. Toi, moi, nous, comme autant de grains de sable pr&eacu...

    • a posté un article :

      Bing ! au retour du marché...
          Je cheminais pressée de rentrer au logis. Dans la rue encombrée c'était presque midi. Quand soudain, débarquant d'une rue adjacente, Tel un grand alezan au sortir d'une sente, Un vélo d'Amste...

    • a posté un article :

      Seule sans toi ma soeurette
        Doucement tu passas du sommeil à la mort, De la nuit à la tombe et du rêve au silence, Comme s’évanouit le sanglot d’un accord Dans l’air d’un soir d’été qui meur...

    • a posté un article :

      Pour Elle(s)
       

    • a posté un article :

      "Un adolescent d'autrefois"
        François Mauriac (1885-1970) Ronde-bosse en bronze de  Ossip Zadkine -1943                                         ...

    • a posté un article :

      Salut à la mer !
          Gustave Courbet - Le bord de mer à Palavas (1854) -Musée Fabre à Montpellier                                     IL...

    • a posté un article :

      Les longs calices et le poison...
        Illusions fleurs trompeuses Vénéneuses Patients poisons Je vous aimais pourtant      

    • a posté un article :

      Poésie de l'érosion...
                                  [...] Les galets roulent avec la mer Et toujours toujours j'entendrai Leur doux refrain de pierres heureuses Leur gai refrain de pierres moui...

    • a posté un article :

      Circonvolution
                                    Nous réagissons souvent de façon similaire lorsque, impuissants, nous sommes devant des situations qui nous révo...

    • a posté un article :

      0h oui !
        Pour mon goût, voyager c'est faire à la fois un mètre ou deux, s'arrêter et regarder de nouveau un nouvel aspect des mêmes choses. Souvent, aller s'asseoir un peu à droite ou à gauche, ce...

    • a posté un article :

      La musique nous va si bien
       

    • a posté un article :

      Inoubli
        La Pierre Etrusque   Quand il fut nuit sur ma chimère, J’ai quitté les champs familiers Et la montagne de mon père. Heureux les hommes passagers !   Je me dissipe dans l’oubli. Un inst...

    • a posté un article :

      Greame Allwright éternel chanteur
        Les soirs d'été en Ariège, la bergerie, le feu qui danse sur l'herbe sombre, les guitares, le bonheur d'être ensemble et de chanter sous les étoiles      Greame Allwright nous a quitt...

    • a posté un article :

      La Voyageuse
                                              La nuit dans les bois - Goran Vojinovic (huile 100 x 100 cm)   O ma pauvre âme, que n'as-...

    • a posté un article :

      Fil à la patte ?
        Avant c'était : allô tu m'entends ? et maintenant c'est plutôt : allô je t'entends... trop !   :)     Ce bon vieux téléphone qui a fini de nous plaire, remplacé par t...

    • a posté un article :

      Salut à l'An Neuf
                                      Donnez-nous du gui l'An Neuf ! Beaucoup de gui pour beaucoup de bonheur ! Le vert lumineux de l'espoir dans tout le gris enviro...

    • a posté un article :

      Noël ? - Noël !
          Joyeux Noël  

    • a posté un article :

      Au-delà de la nuit, la neige, ou peut-être l'inverse...
                                                Regardez la neige qui danse Derrière le carreau fermé. Qui là-haut peut...

    • a posté un article :

      Le haïku, l'instant retenu
                                      Le Pin de Paul Signac   Suspendre la lune au pin La décrocher Pour mieux la contempler ! Ozaki Hosai  (1885...

    • a posté un article :

      "Du haut des pays bleus..."

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

       

      La Lune, qui est le caprice même, regarda par la fenêtre pendant que tu dormais dans ton berceau, et se dit : Cette enfant me plaît.


      Et elle descendit moelleusement son escalier de nuages et passa sans bruit à travers les vitres. Puis elle s’étendit sur toi avec la tendresse souple d’une mère, et elle déposa ses couleurs sur ta face. Tes prunelles en sont restées vertes, et tes joues extraordinairement pâles. C’est en contemplant cette visiteuse que tes yeux se sont si bizarrement agrandis ; et elle t’a si tendrement serrée à la gorge que tu en as gardé pour toujours l’envie de pleurer.

    • a posté un article :

      La reine de la nuit
        Revenir à Royale, contempler encore dans la nuit bleue la lune pleine qui se lève sur l’Océan. S’asseoir sur le ponton, abandonner son esprit au magnétisme de la belle, à la splendeur de...

    Plus...

    Blogs de myrto

    Blogs favoris

    myrto n'a pas encore de blogs favoris

    Suit 0 membres

    myrto ne suit pas de membre

    Suivi par 2 membres